André Barbault et ses bobards








L'astrologue Fabrice Pascault eut, la bonne idée, il faut l'en féliciter, de communiquer à André Barbault le texte du dossier le concernant, publié dans Astroemail 109 en février 2012.


En avril 2012, André Barbault, publiait un billet sur son site intitulé "Logorrhée astrale" dans le lequel il donnait légitimement son avis. Toutefois, sa réaction, bien compréhensible, selon laquelle un médiocre le critiquait, comportait plusieurs erreurs, et notamment des bobards. Le dernier d'entre eux, consistait dans le pschoverbiage psychanalytique suivant : "acte manqué symbolique son égarement à m'interprêter un jupiter en vierge..." André Barbault se complait, en effet, à croire, qu'il a Jupiter en Balance, conjoint au Soleil (une illusion). Alors en Maître, qu'il s'imagine être, il était normal de ridiculiser l'auteur du billet ayant écrit jupiter en Vierge. Sur le mode..."apprenez à lire vous n'y connaissez rien".


André Barbault est un mythologue, mais pas un astronome.


En données sidérales à la date du 1er octobre 1921, Jupiter affichée à 179°58 de longitude, n'atteint 180 de longitude qu'en fin de journée. André Barbault soutient la thèse de la "psychologie conjonctive", pour déficients mentaux, afin d'expliquer, qu'une quadruple conjonction Saturne Jupiter Soleil Lune fin Vierge, début Balance, lui confère une "sensibilité particulière pour comprendre les conjonctions".


- La Lune, satellite terrestre, se trouvait à sa naissance, en compagnie de la Terre sur la longitude 07°17. Elle ne pouvait donc cotoyer Jupiter, située 172 longitudes plus loin. Exit la conjonction avec la Lune

- Le soleil, au centre du système solaire, ne formait pas d'alignement avec Jupiter. Exit la conjonction avec le Soleil.

- Saturne et Jupiter ne se rencontraient pas. Lesquelles ce 1er octobre 1921, étaient éloignées l'une de l'autre de 4 unités astronomiques (4fois 150 millions de km). Un écart de 600 millions de km entre Saturne et Jupiter exit la conjonction, dont l'influence "sensibilisait spécialement" Barbault à la compréhension des alignements planétaires.


Ce second dossier donne du relief aux défauts d'André Barbault, exposés en février 2012, avec les bobards qu'il expose.


Récupérez l'intégralité de ce dossier en cliquant sur la page ci dessous pour télécharger le pdf (anticopie)



















Dossier d'analyse publié dans Astroemail 116 Septembre 2012


















"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


                                                  Engagement consommateur   droits intellectuels

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702