caricature princière pour astroberner le consommateur








SIGNALEMENT : déboire de bouchedor avec un Petit Prince


Se faire de l'argent sur les données natales des enfants des têtes couronnées semblerait être une activité qui rapporte. Du moins si l'on en croit les chiffres publiés par l'astrologue Bouchedor. Un attrape nigaud lorsque ce type d'étude se trouve démenti, d'une part par les proches de l'enfant. D'autre part lorsqu'à la vérification on découvre que les planètes sont ailleurs qu'aux positions alléguées par l'astrologue. Finalement on se retrouve face à une pratique déloyale, trompeuse, utilisée comme argument d'appel pour berner le consommateur de produits du ciel...


LE PRINCE GEORGE N’EST PLUS LE TRESOR DE BOUCHEDOR

Une astrologue mouchée par le magazine Hello


L’astrologue Bouchedor, autoproclamée la meilleure de l’année 2016, par un jury de fantômes réunis sur une aire d’autoroute abandonnée du zodiaque, recevait de l’édition anglaise du magazine Hello, daté février 2016, un net démenti à propos de son étude de personnalité du futur roi d’Angleterre. Celle du petit Prince George.


édition Hello version anglaise et site


En 2013 l’astrologue Bouchedor mettait en ligne un pdf astrobébé dans lequel elle livrait son analyse sur le profil du poupon, en contrevenant à la loi. Selon ses propres affirmations, ce fichier lui aurait permis de vendre 8274 études facturées 7,99 euros pièce. Soit la somme de 66 109 euros en 3 ans. Exploiter la princerie permet ainsi à une gueuse de gagner en moyenne 22 000 euros/an. Voila un nouveau filon de nature à inciter d’autres initiatives similaires pour sortir de la précarité. Exploiter les données natales de tous les petits princes d’Europe, sans oublier les jumeaux monégasques. Une vache à lait pour astrologues dans la débine, de quoi dire ensuite «merci mon prince». Discourir sur les natalités princières. Notamment dans des conditions non-conformes au code civil. Le duc et la duchesse de Cambridge ne s’abaissent pas à mettre au pas une diseuse de mauvaise aventure, supportant ainsi le business réalisé sur les données d’identification d’un membre de la famille royale britannique. De nature à caractériser un délit pénal en France, le jour où le dossier sera présenté à un magistrat compétent pour qualifier les faits. Inutile d’envoyer 007 en mission, et de charger monsieur Kwie du département gadgets du MI6 de lui concevoir des armes anti astrologie du style pistolet saturnepasrond, voiture bélier, ou poudre d’antipathie etc….


Dans son étude de 2013, l’astrologue Bouchedor délivrait plusieurs vacheries au petit prince notamment ces extraits :

- Mode d’intelligence : pensée déviée, un peu pervertie, manque d’objectivité, de réalisme, de lucidité…pas toujours assez réaliste

- Axe affectif : n’attendez pas de grandes effusions de tendresse

- Dynamisme : pas forcément très actif, susceptible, capricieux, ingérable

- Réalisation : casanier, conservateur, aura la dent dure…prend ses désirs pour des réalités…crises de gloutonnerie et de boulimie

-  Ascendant : excelle dans l’art de manipuler


On note dans le mode d’écriture de la pythonisse l’emploi régulier du pas, et la référence fréquente au vérisme, symptomatique chez elle d’une relation particulière à la crudité. Visiblement elle souffre d’une absence de reconnaissance car non prise au sérieux. Personne ne la croit, et manifestement elle en souffre. Cela apparaît dans ses textes comme une obsession psychiatrique. « Pas assez, pas de grands, pas forcément… »  Une femme limitée par ses pas!


Le Magazine Hello publiait fin février 2016 le témoignage de Sophie Winkelman (35 ans) mariée au fils du cousin de la Reine d’Angleterre dans lequel elle affirme qu’à 3 ans le petit prince a :

-«déjà une bonne longueur d'avance sur ses camarades de classe.»  

-« Il est très intelligent et s'exprime déjà comme un grand »

- « Il a commencé à parler bien avant ses camarades du même âge »

- « un petit garçon très éveillé »

- « William aimerait que son aîné commence bientôt à jouer au football pour évacuer son trop-plein d'énergie »


Un portrait dans lequel on oppose des « très et un trop » contredisant l’astrologisme de l’amorphe, indolent, mou, avachi, rêveur et pervers de Bouchedor.


Les malveillants seront tentés de dire que les flatteries de la famille royale manquent d’objectivité. Cette remarque se révèle sans valeur. En effet, une comparaison des produits du ciel permet au premier coup d’œil de repérer que plusieurs des positions planétaires, sur lesquelles l’astrologue alignait ses stéréotypes, sont fausses. Cet aspect de la réalité était présenté dans le Dossier Pages Abonnées de Décembre 2015 intitulé « le scandale de l’astrologie des enfants ». Au demeurant, ainsi que Charles de Condren l’observait, déjà en son temps, les planètes corps physiques sont dépourvues de pouvoirs psychiques. Coter une psychologie à une planète, laquelle se trouve ailleurs qu’à l’endroit où l’astrologue affirme la situer, suffit à décrédibiliser définitivement les interprétations astrologiques des pancartes du ciel.


L’astrologue Bouchedor a-t-elle des raisons de s’en émouvoir ? Nullement. On le découvre en lisant les Conditions Générales de sa prestation. Au 7 du 14 de son texte elle affirme que c’est pour rire : « Les produits et services fournis sur le présent site revêtent un aspect purement ludique »


Un jeu cruel pour lequel l’astrologue vous ponctionne 7,99 euros en vous faisant croire ainsi qu’elle l’écrit dans le jeu portrait du petit Prince « Cette Etude est une analyse des différents traits de caractère de votre enfant. ». Une plaisanterie amusante au détriment du porte monnaie des crédules comme des victimes. Son excellence, l’ambassadeur de la Britannie en France, appréciera certainement la finesse de cet humour astrologique consistant à soutirer de l’argent au public en se moquant de tout le monde,  y compris de son altesse royale.


Le consommateur est finalement abusé par une pratique commerciale déloyale : emploi d’indications fausses destinées à induire en erreur, sur les caractéristiques essentielles de l’étude, sur les résultats attendus de son utilisation, ainsi que de formuler des affirmations matérielles inexactes sur les profils de personnalité.


Ainsi donc Bouchedor, dépourvue de talents, vend chèrement ce qui ne lui a coûté que du vent.


gdb 

03-2016














®

"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


            Médiation Extra Judiciaire  Droits intellectuels Engagement consommateur   Argumentaires

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702