extorsion, chantage, ingérence et atteinte à la vie privée,enregistrement des confidences à l'insu des clients












en astrologie voyance SPECTRE caractérise une organisation à multiples ramifications


le site de commerce électronique créé le 28 février 2014 voyance-par-tchat.com appartient à une organisation secrète, selon les informations fournies par le registre WHOIS, enregistrée dans le paradis fiscal américain de Nassau. Les produits financiers de l'exploitation des crédules alimentent l'évasion fiscale.


Domain Name: VOYANCE-PAR-TCHAT.COM

Registry Domain ID: 1848574123_DOMAIN_COM-VRSN

Registrar WHOIS Server: whois.internet.bs

Registrar URL: http://www.internetbs.net

Updated Date: 2015-12-16T10:42:49Z

Creation Date: 2014-02-28T14:23:01Z

Registrar Registration Expiration Date: 2017-02-28T14:23:01Z

Registrar: Internet Domain Service BS Corp.

Registrar IANA ID: 2487

Registrar Abuse Contact Email: abuse@internet.bs

Registrar Abuse Contact Phone: +1.5167401179

Reseller:

Domain Status: ok - http://www.icann.org/epp#ok

Domain Status: clientTransferProhibited - http://www.icann.org/epp#clientTransferProhibited

Registry Registrant ID:

Registrant Name: Domain Admin

Registrant Organization: Whois Privacy Corp.

Registrant Street: Ocean Centre, Montagu Foreshore, East Bay Street

Registrant City: Nassau

Registrant State/Province: New Providence





 

Le site de commerce électronique voyance-par-tchat.com se présente en qualité de démocrate de la voyance gratuite. Sur sa page d'accueil le mot GRATUIT est reproduit au moins 7 fois.


page du site voyance-par-tchat.com droit de citation de L.122-5 CPI


Ce site précise sur ses 8 principales pages que la voyance gratuite correspond au standard du développement actuel des activités de la voyance. Plus rien ne se paie : "En outre, la voyance en ligne par tchat gratuit est jugée comme étant la plus pratique, fiable, rapide et intime. C’est la forme de consultation la plus répandue et la plus utilisée actuellement. "


Aussi le consommateur est étonné de recevoir en boite aux lettres le message d'Alix selon lequel sur ce même site la voyance est payante. Au tarif de 1€ les 10 premières minutes.

 

  1€ les 10 premières minutes, à combien les suivantes? Gratuites?????


Une consommatrice piégée par ce type de message illégal, dont le contenu contrevient aux obligations prévues au code de la consommation, s'est retrouvée devoir une facture de 130 euros, au titre de la voyance GRATUITE.


L'article L.121-35 alinéa 1 du code de la consommation prohibe l'usage du gratuit au titre des ventes avec primes en ces termes : "Est interdite toute vente ou offre de vente de produits ou de biens ou toute prestation ou offre de prestation de services faite aux consommateurs et donnant droit, à titre gratuit, immédiatement ou à terme, à une prime consistant en produits, biens ou services, dès lors que la pratique en cause revêt un caractère déloyal au sens de l'article L. 120-1....

La voyance GRATUITE à 1€ les 10 premières minutes constitue une offre déloyale. Au prix d'un euro ce n'est plus bénévole ni gracieux, mais lucratif. Notamment lorsque la voyance constitue une prestation d'escroquerie par nature!


Cette consommatrice recevait le 13 mai 2016 une lettre d'avocat en LRAR, agissant pour le compte du site voyance-par-tchat.com en ces termes :"mise en demeure avant action en justice. Je viens vers vous en qualité de conseil de la société Tartempion exploitant le site internet voyance-par-tchat.com...


Pour des motifs de discrétion nous avons remplacé le nom de la société par Tartempion car une enquête en cours sur ce réseau spectre s'intéresse au système d'évasion fiscale du produit d'exploitation de la crédulité. La société indiquée par l'avocat n'est pas propriétaire de l'accès enregistré à Nassau sur le Whois.


Poursuivant la lecture de la mise en demeure, la consommatrice apprenait que ses confidences intimes étaient enregistrées à son insu par le site voyance-par-tchat.com et que pour récupérer l'argent de l'escroquerie, il en serait fait usage contre elle. Le droit pénal depuis 1843, notamment la jurisprudence de l'ancien article 405 devenu l'actuel 313-1, définit en ces termes l'escroquerie à l'art divinatoire "constitue une escroquerie le fait pour une personne d'obtenir la remise de sommes d'argent, en persuadant les gens crédules de ses pouvoirs divinatoires". En conséquence l'avocat Maitre Vanessor du barreau de Divinitel agissait en qualité de complice en recouvrement de produits financiers d'escroquerie à l'art divinatoire. Il faut plus que cela pour intimider un avocat véreux endurci dans l'illégalité.


Afin d'obtenir cet argent, sur lequel Maître Vanessor perçoit un %tage coquet, l'avocat véreux menaçait d'extorsion en ces termes :" à cette fin ma cliente entend produire tout élément de preuve justifiant la consommation desdits services tel que les enregistrements vocaux de la consultation que vous avez effectué." Cet usage est défini, prévu et réprimé à l'article 226-2 cp. Le fait de porter à la connaissance d'un tiers-ici un tribunal- un enregistrement de confidences intimes sans le consentement de l'auteur. Maître Vanessor se moque du code pénal. Il est avocat il s'autorise en conséquence tous les droits, et même tous les gauches, si nécessaire pour récupérer de l'argent et percevoir sa commission sur les produits financiers de l'escroquerie. Cela se nomme du recel d'escroquerie de 321-1. Constitue un recel le fait de bénéficier, par tout moyen, du produit d'un délit. Avec la circonstance aggravante qu'un avocat, par métier, ne peut ignorer l'escroquerie aux arts divinatoires.

extrait de la lettre de Maître Vanessor


Or le site voyance-par-tchat.com adresse par email des messages dans lesquels elle use d'un logotype certifiant que les échanges effectués sur son site sont GARANTIS confidentiels avec PROTECTION


anonymat à garanties variables puisque les "données" personnelles sont utilisées contre leurs auteurs pour les racketter par avocat.

le site voyance-par-tchat.com exploite donc le système des"données" qui rapportent. Le sens obligatoire du gratuit


Maitre Vanessor est certainement un lecteur assidu des infos alerte de Monsieur Pascal Tonnerre du RAA car il sait, par experience, qu'il faut SYSTEMATIQUEMENT réclamer aux crédules le paiement de frais. C'est ainsi qu'il réclame à cette consommatrice, choquée d'être victime d'un chantage sur l'emploi en justice de ses confidences intimes, la somme de 30 euros...pour frais d'opposition à l'usage de sa carte bleue.


Les conditions d'usage de banque pour cet emploi précisent GRATUIT.


Quand un site de voyance gratuit réclame 1€ pour vous tromper pendant 10 minutes, son avocat s'autorise à réclamer 30€ de frais pour une opposition GRATUITE à débit de carte bancaire.


Décidement le GRATUIT, en devenant payant, n'est plus ce qu'il était.  


Quand à l'avocat, Maître Vanessor, lequel prêta serment en ces termes :

"Je jure, comme avocat, d'exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité".


Le port du string lui est désormais vivement conseillé dans les prétoires, car à raison de ses actes, la mini jupe devient superflue pour remplacer l'usage habituel de sa robe au Palais quand il effectue ses prestations d'assistance, de représentation, de postulation et de plaidoirie.


φct

astroemail 05/16











"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


                                                  Engagement consommateur   droits intellectuels

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702