nouvelles de la préhistoire de la crédulité





Un spécialiste du lessivage des économies annonçait son retour en fanfare fin juin 2017. Après quelques années de disettes, et plusieurs poursuites de créanciers désespérés. Le Davidus Phildus accuse son âge, même s'il utilise encore la photo virile de ses 20 ans pour appâter les femmes. Depuis plusieurs années, le dinosaure de la crédulité a perdu la main. Son bagout pour séduire devrait s'adapter aux gens de sa génération, il améliorerait ses chances, car son discours est décalé. Fin de course du parcours d'un vieux routier?


Le Crédulistan était réveillé, mardi 27 juin 2017, par un son de trompette venu de Hong Kong. Ce n’était pas un concert de Miles Davis, pour le prochain Montreux Jazz Festival, animé par Daniel Filipacchi. Mais une musique chinetoque, accompagnant l’arrivée du Davidus Phildus. Un dinosaure de l’ère préhistorique, des années 1980, annonçait son retour, au pays des crédules, pour des nouvelles campagnes de rinçages des escarcelles.


Le Davidus Phildus connaissait ses heures prospères de ratissage, des économies des personnes vulnérables, sous le premier mandat du président François Mitterrand à partir de 1981. C’était la période où la parapsychologie se débitait en boites de conserve, avec les roucoulades radio de Mariella Madonna. Toute une époque au cours de laquelle beaucoup de crédules perdirent leurs chemises, ainsi que leurs illusions.  Puis le succès du Davidus Phildus périclita. Alors, pour survivre, il faut bien manger, Maxim ne fait pas crédit, ni Régine non plus, le Davidus Phildus en vint à user d’expédients comme se servir de l’argent dans la caisse des sociétés assurant sa promotion, pour alimenter son quotidien. Une question de standing. Comme il fallait s’y attendre, les sociétés firent rapidement banqueroute, et les administrateurs judiciaires, nommés par le tribunal de commerce, cherchèrent les responsables des trous dans les comptabilités. C’est ainsi qu’ils localisèrent le Davidus Phildus. Lequel disparaissait, en vitesse, de la région parisienne au début des années 1990, afin d’échapper aux poursuites qu’il avait à ses trousses.


On le retrouvait, pendant quelques années, dans différents pays limitrophes, comme en Allemagne, avec divers montages d’entreprises, qui accumulaient aussi de nouvelles ardoises.


Puis le Davidus Phildus essaya sa chance au Canada, ainsi qu’en Amérique, mais sans plus de succès. Il avait perdu la touche rock and roll des années 1980 qui faisait sa réussite.


Les archives perdent ensuite sa trace au cours des années 2000 à 2010.


Jusqu’à la surprise de ce retour en fanfare, chinoise, du 27 juin 2017, où l’on apprend qu’il est -temporairement- logé à Hong Kong, chez la société phoenix. Tout un programme cette dénomination sociale. Avant de filer ensuite à Macau. Il lui reste à écumer l’Afrique, où on ne l’a encore jamais vu, bornéo, zanzibar, l’Inde, et le Tibet, où une publicité des années 1983, récemment retrouvée, nous apprend que le faux voyant Rambert de Paris s’y serait fait initier. A quoi ? Mystère et boule de gomme. Il se prétend initié tibétain…sans doute de la cloche du même nom…ti-bête-aine. C'est pas un lama, ça se saurait. Il n'a jamais cassé quatre pattes à un canard!


Le Davidus Phildus accompagne l’annonce de son retour d’une information à l’adresse du peuple du Crédulistan. Le Davidus Phildus est le créateur de l’Académie des Sciences Divinatoires…dont l’adresse est bien entendu inconnue. Quel dommage ! Faisant aussi un emprunt aux humanitaires de la voyance, Djemaro et Vinci, le Davidus Phildus se prétend « médaillé de l’ordre et dévouement français ». Sans doute un nouveau colifichet inventé par le Président Macron, une Macronconnerie pour le 14 juillet 2017, afin de décorer les élus qui marchent dans la combine, et même qui courent, à tel point que la maréchaussée ne sait plus où donner de la tête pour réguler la circulation à Paris par temps de canicule. Les élus qui marchent, cela fait penser aux crédules de la politique qui se sont fait entuber par des promesses d’un nouveau genre. Ils marchent, bientôt ils déchanteront. On les appellera alors les élus sur place. En tout cas la consultation du Journal Officiel ne dit rien sur ce nouveau hochet du dévouement Français.


Le Davidus Phildus affirme aussi être l’auteur de 60 livres à succès. Introuvables en librairie comme de bien entendu. Des succès de tiroir !


Le Davidus Phildus, depuis qu’il séjourne au pays du rouleau de printemps, vit dans un temps décalé puisqu’il proposait le 27 juin, après le solstice d’été, « sa grande voyance de printemps » impérial. Des nems de voyance à consommer, de préférence, avec de la sauce soja. Il affirmait aussi dans sa proposition, bien entendu non chiffrée, avoir « aidé depuis 30 ans des milliers de personnes ». La correction ici s’avère utile par précision. Au regard des décisions judiciaires françaises, en notre possession, et que nous publierons, il a exactement essoré les revenus des personnes qui lui ont fait confiance. Il les a aidé à dépenser.


Un dernier mot pour terminer, le Davidus Phildus affirme être expert en télépâtie…le mot est volontairement écrit avec une faute. Le Davidus Phildus est télépâte de chez Barilla, au choix spaghetti et farfale. Laissez 12 minutes dans l’eau bouillante, ajoutez ensuite beurre, gruyère rapé et ketchup à volonté, servez chaud. Le Davidus Phildus lit principalement dans les comptes bancaires, à défaut de lire dans les pensées. Avec un zigoto de cette espèce il est conseillé d’oublier le code secret de sa carte bleue, sous peine de se faire éponger son salaire, en moins de temps qu’il ne faut pour envoyer un western union par la poste.


Un Conseil : si vous voyez, dans les parages, passer le Davidus Phildus, tirez à vue, l’espèce n’est pas, encore, protégée par le commandant Hulot. L’écologie ne craint rien en cas de disparition. A moins que Madame Pulvar, récemment nommée à la présidence de la fondation hulot, ne demande au gouvernement le classement du Davidus Phildus comme monument historique du ratissage des bourses. Parce que les gens qui marchent, forcément, ont tous un grain dans la tête. « C’est connu » disait ma déesse !  


φclaude thebault 06/2017









(c) reproduction et représentation interdites sans accord préalable, autorisation, et paiement des droits DR

®

"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


            Médiation Extra Judiciaire  Droits intellectuels Engagement consommateur   Argumentaires

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702