actualité de la consommation des produits du ciel et de l'espace

APR 13  UNE IMPROBABLE CROIX DANS LE CIEL AVANT LE CROISSANT DE MOHAMED


posted by felicita on April 13, 2014 6:15 | under METHOD



Autre annonce de ce mois d’avril, émanant des visionnaires des signes dans le ciel, la présence d’une croix cardinale. Et pourquoi pas épiscopale tant qu’à faire ? Parce que, disent les sectateurs du signe, elle se forme en secteurs cardinaux.  Il se pose là le problème de l’emploi d’une figure coplanaire, faisant coexister cote à cote la ligne imaginaire de l’horizon sur laquelle circule le soleil, et le ruban, imaginaire lui aussi, de 12 constellations mythiques manifestement absentes. L’horizon est très éloigné du dessin de cette proximité stellaire. Sur la carte 1 millimètre, dans la réalité physique des distances en dizaines, et à certains endroits en centaines d’années lumière. Rien à voir avec une banlieue située de l’autre coté du périphérique parisien par exemple. Ces signes n’ont pas vocation à figurer là où ils sont placés
 
 la carte à la croix de l'astrologue enchanteur attention aux maux de vision
 

Car cette carte est un écrasé, dont les tracés ignorent les distances et les positions réellement occupées. C’est donc sur le fondement d’un dessin déformé, que des projections fantasmatiques sont opérées, dans le but d’impressionner les incrédules, et d’abuser les ignorants.


Voici les éléments démontrant la supercherie.

B, l’astrologue enchanteur, assure que cette croix cardinale se forme le 22 avril par le croisement des lignes d’opposition Jupiter Pluton, et Uranus Mars. Ce qui signifie, à le lire, que jupiter Pluton sont alignées dans le ciel selon un angle de 180°, ainsi qu’Uranus Mars.  Ce serait déjà des faux alignements, car la définition astronomique nécessite trois planètes minimum, dont la Terre. Mais peu importe continuons.


Relevons les positions REELLES des orbites dans le ciel en degrés de longitudes

Terre +Lune  :210°7380

Mars    :204°5280

Jupiter :114°1371

Uranus  : 12°6734

Pluton  :281°8816


Mesurons  les angles indiqués

Mars Uranus 204-12     = 192

pluton jupiter 281-114 = 167°


Aucun de ces deux angles ne fait 180°. Le premier l’excède de 12, le second manque de 13. Compte tenu des mouvements essentiellement prograde de ces planètes il n’y a aucun moyen qu’elles se trouvent dans ce type de configuration dans un délai proche. Il convient donc d’effacer le dessin de cette prétendue figure.


Mais une seconde question mérite une réponse, celle de la probabilité d’existence de cette figure hypothétique à un moment donné.


Une croix, peut importe sa qualification, constituerait une figure à part entière, détachable des positions planétaires, dont les extrémités seraient, dans ce cas, inscrites dans un cercle, à égale distance de son centre.


Une forme ayant alors des propriétés singulières méritant l’attention. Cela signifierait, qu’à un moment donné, quelques heures en temps universel, une telle figure répondrait à la définition géométrique du cercle (x-m)2 + (y—n)2 =r 2


Cette figure aurait de l’importance, car tous les points à l’intérieur du cercle seraient sous son influence car <r2, ainsi que tous les points situés à l’extérieur >r2. Ce serait un réel objet géométrique, dotés d’effets, pendant un cours laps de temps, dont la réalité permettrait alors de formuler des prévisions.


Pour que cela soit matériellement possible il faudrait que les distances Mars Uranus et Jupiter Pluton aient un milieu commun. C'est-à-dire que les distances soient les mêmes. En les divisant par 2 on calcule ce centre.


Qu’en est-il ?

La distance Mars Uranus se calcule par la différence entre leurs positions.

Ainsi le 21 avril 2014 en unités astronomiques (1 UA=149 millions de km)


Uranus   20,026 UA

Mars 1,610 UA

Uranus Mars = 20,026 – 1,610 = 18,416 UA

Le milieu se situe à 9,208 UA.


Jupiter 5,232 UA

Pluton 32,636 UA

Pluton Jupiter = 32,636- 5,232 =27,404

Le milieu se situe à 13,702 UA

 

On obtient deux centre différents, éloignés l’un de l’autre de 4,494 UA soit 4,5 fois 149 millions de kms. C’est une distance considérablement…considérable !


Une telle croix ne peut donc se former dans le ciel à la date du 22 avril. Ni non plus à une autre date, à raison des distances faramineuses. Le mode de représentation employé par les sectateurs du signe dans le ciel, une carte écrasée, abuse leurs perceptions, et déforme leurs compréhensions des réalités astronomiques qu’ils observent.


La prochaine fois que votre attention est attirée par l’annonce d’une croix en formation, cardinale, de Saint André, ou peu importe sa forme, ayez le réflexe de sortir votre calculette et de la mesurer en distances réelles, afin de distinguer le vrai du faux.


Celle du 21 avril, inutile de perdre votre temps, C’est un mirage de carte, et les prévisions qui l’accompagnent de la diarrhée de mots.


Les astrologues rédigeant des prévisions sur les fausses figures, ignorent à quel point ils échappent aux ennuis et aux problèmes.


A l’époque de Morin Jean Baptiste, écrire des prédictions sur un ciel en croix constituait un blasphème religieux sévèrement puni. Le Traité Criminel qualifiait ces écrits d’hérésie. Au mieux les galères, avec confiscation des biens. Au pire finir comme Gauffridy à Aix en provence en 1611, exécuté sur la place publique sous la main du bourreau.


Les traités d’astrologie de cette époque nous sont parvenus expurgés des divagations sur le thème des figures célestes.


Les astrologues contemporains vivent une période de relative liberté, de plus en plus menacée, quotidiennement, par la montée progressive en puissance de la religion du prophète Mohamed, en Occident. Une religion chasse l’autre apportant avec elle de nouvelles contraintes. Bientôt il sera prohibé de divaguer sur la forme du croissant. Le prophète l'interdit, il y aura des fatwas, et des astrologues auront la main tranchée pour ce nouveau blasphème contre la religion des croyants de la Sublime Porte.


La roue, la croix, le triangle, le croissant, la spirale simple et double, l’S, la rosace, l’escalier, la palme, le zizag, la boule, les raies parallèles, tous ces symboles, sont dépourvus de réalité et de propriétés astrologiques dans une carte du ciel. 

 

Moi je vous l'explique avec des arguments tirés de la connaissance. Demain les croyants du prophète useront d'autres moyens plus contraignants que mes explications. Cela guérira les débiles!

 

GDB


comments (0)




post comment

your name*

email address*

comments*

verification code*
 




GDB


Depuis 2003 gauthier de bruges anime des rubriques, et publie dans Astroemail, revue mensuelle d'informations vendue par email. Ses prévisions attirent l'attention sur des évolutions importantes de la société. Consultez les rubriques "Résultats" de ce site pour votre information, ainsi qu'"Éclairages" dans laquelle il livre ses sujets de réflexion.


Ce blog permet de développer des points de vue à chaud, en réagissant à des faits d'actualité, sans nécessairement les développer dans un article d' Éclairage.



TAGS




RECENT POSTS


RSS



ARCHIVE





TOPICS



admin*




"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


            Médiation Extra Judiciaire  Droits intellectuels Engagement consommateur   Argumentaires

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702


 Web Hosting