ASTROEMAIL
informations juridiques de la consommation de crédulité

  actualité de la consommation des produits du ciel et de l'espace

SEP 4  LES ASTROLOGUES GÉOCENTRIQUES SONT MALHONNETES


posted by felicita on September 04, 2014 6:23 | under General



 

Fin octobre 2013, Astroemail publiait, en accompagnement de son édition 128, un entretien en français et en anglais, intitulé MERCURE 4 FOIS PAR AN (Mercury four times a year). Révélant au public la réalité du mouvement de la planète, notamment qu’elle ne rétrograde jamais et qu’elle fait 4 fois dans l’année le tour de son orbite autour du Soleil. Depuis cette date, la circulation de cette information suscite régulièrement des aigreurs d’estomac, notamment chez les astrologues du géocentrisme.


Le dernier en date, on taira son nom pour lui éviter une publicité tapageuse, protestait contre ce billet sur un réseau social en ces termes :


« Comment peut-on prendre au sérieux quelqu'un qui publie des interviews truqués et qui use de mauvaise foi pour "casser" les autres astrologues. Je me rappelle  d'un post ou il criait haut et fort que nous ne sommes tous que des imbéciles parce que lui avait découvert, preuve a l'appui, que mercure ne rétrograde jamais , alors que le monde astrologique en est encore à croire le contraire. Comme si tous les astrologues ne savaient pas que ce n'est qu'une illusion d'optique due au repère géocentrique utilisé. »


Vous  lisez bien… « tous les astrologues savent que Mercure ne rétrograde jamais ».  « Tous ces astrologues » anonymes, au nom desquels s’exprime ce  porte parole officieux, se gardent bien pourtant d’une part de le dire à leurs clients, et d’autre part d’en informer officiellement le public dans leurs offres de prestation. Il suffit de regarder les sites des adhérents du RAO, de la Fdaf, ou encore les affiliés du Cedra pour s’en rendre compte. Motus et bouche cousue. Silence total. Nulle part on ne trouve, dans ces organisations, de panneau indiquant « nous utilisons des mouvements planétaires inexacts, non conformes à la réalité de leurs mouvements sidéraux ». C’est pourtant ce qu’ils devraient faire. C’est d’ailleurs ce que la Loi oblige, informer les consommateurs des caractéristiques employées. Il serait nécessaire qu’un magistrat les rappelle un jour à l’ordre.


 Astroemail publia et expliqua, informant le public de la vérité du mouvement systématiquement prograde de Mercure.  Et par voie de conséquence du mensonge collectif des astrologues géocentriques. C’est toute la différence entre information claire, et dissimulation collective frauduleusement organisée.


Astroemail, selon ce porte parole officieux, « casse » de l’astrologue en publiant ce que « tous les astrologues anonymes » savent, mais cachent à leurs clientèles en terme de vérité sur les mouvements planétaires.

Astroemail va plus loin puisqu’en complément de sa révélation, elle publie dans chacune de ses éditions les positions sidérales de Mercure, ainsi que celles des autres planètes. Permettant, ainsi au public de s’informer des localisations orbitales exactes et réelles.


Les astrologues du géocentrisme, informés des faux mouvements planétaires, devraient apporter les corrections nécessaires à leur système au lieu de se taire. Ils préfèrent entretenir le public dans l’ignorance et en tirer financièrement profit. « Ma pauvre dame, mercure rétrograde, vous aurez des retards de courrier, votre ordinateur marchera de travers, le facteur perdra vos lettres, personne ne vous comprendra, vous aurez des difficultés de communication, votre employeur oubliera de vous payer, vous ne toucherez pas votre chèque » et toutes les salades similaires que l’on lit sur les sites à cette occasion. Il est si simple de dire, «nous avons la fausse impression vue de la terre que Mercure recule, alors qu’objectivement elle progresse sur son orbite, les données exactes réelles sont les suivantes, voici ce que l’on peut en déduire».


Publier cette information « casse » le business des astrologues du géocentrisme. Cela les énerve bien évidemment. Comment justifier ensuite les explications des rétrogradations planétaires quand le client est lui même informé que c’est du bidon ? Et qu’on lui facture des mensonges !


Le dernier argument de ce porte parole improvisé, est le suivant : « l’illusion due au repère géocentrique utilisé ».


Dès lors que l’on emploie sans scrupules, délibérément, un système de représentation défectueux, s’exonérer de toute correction, en rejetant la faute sur les imperfections du modèle, témoigne d’un comportement intentionnel.


Cet anonyme affirme résolument : « moi je pratique tous les jours en plus».


Pour cette raison les détracteurs du géocentrisme, au XVIe et au XVIIe siècle écrivaient à propos de ces astrologues : « Nostra damus cum falsa damus nam fallere nostrum est

Et cum falsa damus, nil nisi nostra damus ».


Nous donnons avec fausse donne car notre devoir est de tromper. Avec fausse donne nous donnons rien d’autre.



gdb

09/14

 

 

« Le cinquième argument est celui qui se rapporte aux positions. Puisque toutes les planètes sont observées dans une certaine position vue à la distance de la terre, et que chacun de ces points de vue fait beaucoup varier les impressions, nous serons contraints de nous abstenir de les considérer en ce qui les concerne. En effet, celui qui veut donner la préférence à certaines de ces impressions entreprendra l’impossible. Car s’il l’affirme, sans démonstration, il ne convaincra personne. S’il entreprend de démonter quoi que ce soit, et s’il est dit que sa démonstration est fausse, cela se retournera contre lui. En revanche s’il est dit que la démonstration est vraie. On exigera de lui une démonstration complémentaire de « vrairification », ainsi qu’une autre, et une autre, puisqu’il faut que cette vérité soit continument prouvée. Ce qui est impossible pour une impression subjective. Si l’on est incapable de décider entre les impressions, avec ou sans démonstration, on s’abstiendra et on ne tiendra aucun compte de ces impressions fondées sur le point de vue d’une position planétaire relative à quelque chose comme la terre .»

relecture du cinquième mode de Sextoy Empeirikoy


Note : les astrologues du géocentrisme sont en désaccord, y compris avec des recueils d’éphémérides, sur les dates des événements. Ainsi l’opposition mars Uranus se formait selon les uns en juin, et les autres mi juillet 2014, à 3 semaines d’intervalle. Tout comme la conjonction Mars Saturne, le 25 août pour les uns, le 27 pour les autres. Qui a raison, qui a tort ? Sextoy conseille de n’en choisir aucun, et finalement de s’abstenir du géocentrisme. Lire à ce sujet le billet en cliquant sur le lien ci dessous

http://soleilune123.wordpress.com/2014/09/02/pas-de-conjonction-mars-saturne/

 

 

 


comments (0)




post comment

your name*

email address*

comments*

verification code*
 




GDB


Depuis 2003 gauthier de bruges anime des rubriques, et publie dans Astroemail, revue mensuelle d'informations vendue par email. Ses prévisions attirent l'attention sur des évolutions importantes de la société. Consultez les rubriques "Résultats" de ce site pour votre information, ainsi qu'"Éclairages" dans laquelle il livre ses sujets de réflexion.


Ce blog permet de développer des points de vue à chaud, en réagissant à des faits d'actualité, sans nécessairement les développer dans un article d' Éclairage.



TAGS




RECENT POSTS


RSS



ARCHIVE





TOPICS



admin*




®

"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


            Médiation Extra Judiciaire  Droits intellectuels Engagement consommateur   Argumentaires

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702


 Web Hosting