Tag Archives: geocentrism 101


  actualité de la consommation des produits du ciel et de l'espace

DEC 30  QUAND CA NE TOURNE PAS ROND


posted by felicita on December 30, 2014 8:42 | under General



 

L’occasion nous est donnée de rapprocher deux contributions, sur le même sujet, pour n’en faire qu’une seule, ayant entre elles un écart de 10 ans.


Le 10 mars 2005, Dan Martin publiait dans Astres un billet, tiré par les anneaux de Saturne, intitulé : « quand le soleil tourne autour de la terre". 


L’édition datée janvier 2015 du Skeptical inquirer[1] (l’enquêteur sceptique) consacre un article de fond à la résurgence du catholicisme scientifique, affirmant la théorie selon laquelle l’univers, dans lequel nous vivons, est géocentrique. Tout tourne autour de la Terre, et les astronomes conspirent afin de cacher la vérité. Jésus est venu sur la Terre car c’est le centre du monde, et le monde orbite autour de la Terre. Qu’en pense le pape François ? Ce courant catholique se nomme  Geocentrism 101. Ou encore le géocentrisme moderne.


Quand Dan Martin tourne autour du pot

« Le titre du présent article va faire bouillir d’indignation les détracteurs inconditionnels de l’astrologie. Comment peut-on, au vingt-et-unième siècle, parler des phénomènes naturels tels qu’on les observe dans le ciel et non tels que les brillants esprits mathématiques les conçoivent ? D’accord ! l’humanité a vécu pendant 14 siècles depuis Hipparque avec la conviction que la Terre était immobile au centre de l’univers tournant sur lui-même toutes les 24 heures. Reconnaissons que les gens de l’époque avaient des circonstances atténuantes, et que les apparences étaient de leurs côté.


« Avant Copernic, on mettait la Terre au centre du dessin, et, pour représenter les mouvements apparents des planètes, il fallait leur faire parcourir un chemin semé d’embûches les obligeant à tourbillonner sans cesse pour rendre compte des progressions et rétrogradations que l’on observait dans le ciel.


« Mais l’œuvre de Copernic fut loin de résoudre les problèmes posés par l’observation du monde réel.

« C’est alors qu’apparu Tycho Brahé qui se contentait d’observer la marche des astres, sans chercher à l’expliquer. Il en déduisit que la Terre demeure immobile au centre de l’univers, le Soleil et la Lune ainsi que la sphère des étoiles tournant autour d’elle, tandis que les cinq planètes connues à son époque tournaient autour du Soleil.


"Dans un traité d’astrologie, on pourrait prendre le temps, et la place, d’approfondir la question, mais dans une revue comme la nôtre (Astres) il faut économiser la place (pour les annonceurs) et tirer tout de suite les conclusions de l’examen de notre représentation du système solaire.


"En réalité, si comme il est normal, on prend comme centre de l’univers la Terre sur laquelle nous vivons, on constate que la lune, mars, Jupiter et saturne tournent autour de la Terre de même que le Soleil.

Mais à aucun moment, Vénus et Mercure, ne tournent autour de la Terre. En d’autres termes, le système sur lequel est basé l’astrologie comporte deux parties bien distinctes qui sont la lune et les planètes extérieures à l’orbite terrestre, mais que le Soleil, Mercure et Vénus occupent une place à part dans le système. En réalité, c’est uniquement le Soleil et la Lune qui tournent autour de la Terre, le Soleil entrainant l’ensemble des autres célestes dans sa course annuelle le long de l’écliptique.


"Et c’est ici que le point de vue de l’astrologue se dégage. On constate que le Soleil, la lune ainsi que les autres planètes peuvent occuper n’importe quelle positions. En revanche on ne verra jamais le Soleil au Bélier avec Mercure au Cancer ou Vénus au Sagittaire… »


Arrêtons là le billet, car la suite ne présente plus d’intérêt.


Astucieusement, Dan Martin introduisait le système de Tycho Brahé, « vérité » astronomique officielle de l’église catholique à l’époque de Blaise de Pagan Comte de Merveilles, et de Jean Baptiste Morin, au XVIIe siècle.


Puis, jouant avec les mots d’adhésion « en réalité » à deux reprises, ce serait plutôt "en erreur" ainsi que « comme il est normal », il installait, dans le mental de ses lecteurs, le système de Tycho Brahé comme actuel. Afin de constater que le trio Soleil Mercure Vénus constitue un cas à part, avec des déplacements fondés sur des écarts. Mercure jamais 90 longitudes. Et Vénus jamais 240.


Une belle construction, malheureusement démentie dans la réalité des mouvements. Car toute l’explication de Dan Martin fait l’impasse sur le mouvement orbital, c'est-à-dire le déplacement sidéral. Les astrologues ignorent ce que c’est.


Lorsque vous utilisez les éphémérides astrologiques, elles ont comme inconvénient majeur d’être paramétrées en 12 casiers de 30 degrés. Pour ce motif mon associé Gauthier eut maille à partir, en mars 2013, avec l’astrologue des tiercés et des quintés, le breton Le Bihan. Lequel était incapable de lire des positions sur 360 degrés d’orbite. L’astrologie formata son intelligence en réduisant ses capacités de compréhension. Lorsque Gauthier lui fit la remarque qu’il travaillait sur 360° et non par paniers de 30 longitudes, Le Bihan s’emporta en accusant alors Gauthier « de tout compliquer ». Il était plus simple de dire « tout le monde peut se tromper», et on oubliait. Mais pour Le Bihan c’était insupportable, que quelqu’un qu’il haïssait, puisse être meilleur que lui dans la lecture des positions. Cet incident mineur est à l’origine des articles sur les effets perturbateurs de l’astrologie sur l’intelligence de ceux qui la pratiquent (iatrogénie). Car c’est un symptôme révélateur.


Revenons à Dan Martin, et à son propos. Par étapes, sous couvert de chronologie historique il remplaçait le Soleil centre du système solaire, par la Terre, puis exposait la particularité soleil mercure vénus, se déplaçant en trio sans trop s’éloigner les uns des autres.  C’est un artifice ayant pour effet de détourner l’attention, par la mise en avant d'une fausse révélation. Un  procédé manipulatoire ordinaire.


Les éphémérides sidérales (étalonnées sur 360°) montrent que Mercure, fait le tour de son orbite 4 à 5 fois en 365 jours. Et qu’il existe des conjonctions Soleil Mercure sur 180° d’écart. Les astrologues ignorent la notion d’alignement. Idem pour Vénus. Pour ce motif l’enseignante en désinformation Mlle Darmandy fut citée dans astrodiko à raison des définitions inexactes qu’elle inculque à ses élèves, selon lesquelles Mercure et Vénus ne s’éloignent jamais de « ixes » longitudes du Soleil.

 

http://astroemail.com/astrodiko/apoastre-aphelie-venus.html

 

http://astroemail.com/astrodiko/apoastre-aphelie-mercure.html



Dan Martin employait le même subterfuge que Mlle Darmandy. Ceux qui se ressemblent s’assemblent.

En 2015 Mercure formera par 180° une conjonction avec le Soleil, via un alignement le 30 janvier à 14h TU. Vénus le 15 août 2015, par un alignement sur 180°. Il faut le savoir. Relisez les définitions publiées dans Astrodiko et ne confondez plus élongations planétaires et écarts angulaires.


Dan Martin assurait Mercure pas plus de 30 longitudes et Vénus 60. La preuve que l’impensable, selon son point de vue, se concrétise, et de son temps se réalisait aussi. Mais il l’ignorait. L’impossible s’appliquait, s’exécutait régulièrement. On était bêtes quand même !


Contrairement à ce qu’écrivait Dan Martin, les « brillants esprits mathématiques » n’ont rien à voir à l’affaire. Ce sont des observations de faits réels. A force de consulter des éphémérides bidons, au lieu d’observer le ciel, des théories loufoques apparaissent.


Dan Martin était hors de la réalité observable, bien qu’il expliquait à ses lecteurs le contraire.   


Le géocentrisme moderne, ou geocentrism 101, pose pour principe que l’univers entier révolutionne en 24 heures autour de la Terre. Il s’agit d’un mouvement récent de l’astronomie catholique. Selon laquelle l’Eglise condamna avec raison Galilée en l’assignant à résidence pour ses théories hérétiques (Galileo was wrong, Church was right- Sungenis & Bennet 2014).

 

Pour le moment les tenants de cette théorie ne constituent encore qu’un petit groupe, expliquant que Galilée, Newton et Einstein appartiennent à une conspiration anti catholique. Le porte parole de cette nouvelle théorie est Robert Sungenis, un américain diplômé en théologie. Auteur en 2014 de Galileo was wrong, 1200 pages en 2 tomes, développant sa thèse de doctorat de 700 pages, sur le géocentrisme, soutenue à l’Université de la République du Vanuatu (un archipel tropical) Calamus international University, dans le cadre d’un enseignement à distance non accrédité.

 

Sungenis, à notre connaissance, est le second dingue à se proclamer quelque chose du Vanuatu. En son temps, années 1990, un de nos contributeurs fit la connaissance d’une vanuataise, d’une rare beauté, se proclamant aujourd’hui, qu’elle a perdu sa splendeur physique, envoyée de dieu, pour sauver le monde.

 

On trouve des dingues partout, même dans les îles enchantées du Vanuatu.

 

Quand les excès de religion font perdre les repères immanquablement cela dérape. Y compris chez les femmes astrologues qui se découvrent soudainement des vocations de bonnes sœurs du ciel…enfin contre rémunération. Car ce n’est jamais gratuit. L’altruisme a des limites que le désintéressement ignore.


La première conférence de Sungenis aux Etats Unis, réunissait une centaine de personnes, avec 9 intervenants, sur le géocentrisme moderne, en 2010 à South Bend dans l’État de l’Indiana.


En 2014 Sungenis produit une video sur le géocentrisme ayant pour titre Le Principe (the Principle) selon lequel la Terre serait le principe cosmique. Le mouvement est soutenu par des catholiques conservateurs.


Les arguments développés sont les suivants : des affirmations selon lesquelles Newton et Einstein sont des aveugles et des matérialistes. Ni l’un ni l’autre n’écrivaient en braille, ils se déplaçaient sans cannes, et leurs fortunes personnelles étaient inférieures aux critères retenus pour les classements annuels du Magazine Forbes.


Sungenis affirme que la Terre ne bouge pas, elle est statique (excepté les tremblements de terre). Selon Sungenis le système GPS masque cette réalité, il est conçu uniquement pour cela. La théorie du big bang est une invention pour cacher la réalité du géocentrisme. Sungenis appuie ses déclarations sur des extraits du Nouveau Testament. Par répercutions on s’interroge afin de savoir si la bible connaissait déjà la notion d’expansion de l’univers. Vilmorin aucun doute à raison des plantations du jardinier de l’eden.


Comme Dan Martin en 2005, le géocentrisme moderne est allergique aux mathématiques, et aux mathématiciens. Les figures géométriques sont incompréhensibles pour ce mouvement. Les maths «  c’est un labyrinthe noir ». En somme chiffrer ne sert à rien, seule la parole de dieu compte. Pour Dan Martin Tycho Brahé avait raison, contre Einstein, mais il laissait Jésus tranquille.


Personne ne s’étonnera que la conclusion de ce billet nous soit donnée par Blaise de Pagan, le militaire glorieux devenu aveugle sur les champs de bataille, où il combattit pour soutenir les armes de France et celles de son roi, Louis XIII.


« Après le grand Ptolémée, les mathématiques et l’astronomie demeurèrent confinées dans l’Egypte, parce que l’Empire Romain devenu tout chrétien, toutes les sciences furent réduites à l’étude de la Sainte Ecriture. Témoin Saint Augustin, qui commande à ses disciples en Afrique, de rechercher plutôt comment on va, que comment va le Ciel : et toutefois il ne peut assez admirer en ses Confessions, l’artifice des Fables. » Comprenez que l'expression "comment va le ciel" signifie son observation et non son adoration.


Le Nouveau géocentrisme marque la résurgence des périodes d’obscurantisme de la christologie. Etes-vous prêt à soigner l’épilepsie de Mlle Darmandy,qui révéla cette année sa maladie au public, en lui faisant ingurgiter, à neuf reprises, des morceaux de foie frais d’un gladiateur égorgé dans l’arène ? Remède cité par Tertullien.


A vous de choisir…avancer, ou, reculer !


ct



[1] Skeptical Inquirer vol 39 N°1 January february 2015



comments (0)




GDB


Depuis 2003 gauthier de bruges anime des rubriques, et publie dans Astroemail, revue mensuelle d'informations vendue par email. Ses prévisions attirent l'attention sur des évolutions importantes de la société. Consultez les rubriques "Résultats" de ce site pour votre information, ainsi qu'"Éclairages" dans laquelle il livre ses sujets de réflexion.


Ce blog permet de développer des points de vue à chaud, en réagissant à des faits d'actualité, sans nécessairement les développer dans un article d' Éclairage.



TAGS




RECENT POSTS


RSS



ARCHIVE





TOPICS



admin*




"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


            Médiation Extra Judiciaire  Droits intellectuels Engagement consommateur   Argumentaires

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702


 Web Hosting