ephemerides,heliocentrique,terre,ephemerides de la terre





ÉPHÉMÉRIDES HÉLIOCENTRIQUES




© 2013 DR reproduction interdite


de la Terre et des planètes du système solaire




Premier exercice de passage à l'héliocentrisme, analysez le mouvement synodique de la Terre autour du Soleil en dressant les 4 cartes de ses principaux moments angulaires...



par Gauthier de Bruges, et Claude Thebault, éditeurs d'Astroemail




Puisque les données disponibles sont à 50% coupées d'héliocentrisme pour quelles raisons se contenterait-on d'un système batard ? Le mieux est de passer alors au tout héliocentrisme. Tout d'abord parce que le système solaire fonctionne sur ce modèle. Ensuite, parce que la Terre n'est séparée du Soleil que d'environ +-1UA, soit 149 millions de kms, en arrondissant fortement, et que cela compte tout de même dans la mesure angulaire d'un aspect. Visuellement le décalage est visible, mais en plus la Terre ne peut prétendre à occuper le centre du monde.


Ceci considéré, les aspects les plus importants se rapportent aux moments angulaires des mouvements synodiques de Soleil Mercure à Soleil Pluton. Soit 100% d'héliocentrisme pur.


Les autres, dans lesquels on note alors des rapprochements entre d'une part les planètes intérieures, de Mercure à la Terre, et d'autre part les planètes extérieures entre elles, ainsi que les liaisons planètes intérieures/extérieures, ne concernent que la formation d'un angle unique, et de rien d'autre. Puisque les planètes orbitent toutes autour du Soleil, et non entre elles. Cela semble un truisme de le rappeler. C'est nécessaire, puisque bien qu'un responsable du syndicat FDAF convenait que ses adhérents le savait, pour autant ils analysaient les aspects des planètes entre elles sous la forme des accouplements. Ce qui revenait à nier, purement et simplement, ce qu'ils avaient appris à l'école. Le paradoxe de l'aberration.


Ci dessous, les représentations du ciel du 5 septembre 2013 dans les deux systèmes, avec les aspects C0Q (conjonction, opposition,quadrature) avec effet visuel de rendu de la distance de la Terre au Soleil. Chaque planète figure sur son ellipse.




Les deux systèmes, géocentrique avec la Terre au centre, héliocentrique le Soleil, avec effet de décalage de la Terre



Astroemail a donc pris le parti de passer au tout héliocentrisme à compter de son édition 128. Certains diront par esprit subservif. Tout simplement par logique.Cela aurait dû se faire dès 1610, dans la foulée de la découverte des lois de Kepler. En 2013, on accuse 400 ans de retard. Quatre siècles d'égarement, dans des positions d'arrière garde contre l'évidence.


La Terre le 23 septembre 2013 dans son alignement avec le Soleil débute sur son ellipse une nouvelle révolution


Or on a grand intérêt à s'intéresser à la Terre en qualité de planète et non de centre du Monde. En effet, le 22 septembre 2013 on observe un événènement considérable, dont personne ne parle. La Terre, en regardant ses logs de longitude, termine sa révolution sur son ellipse, en passant sur la longitude 359, puis ensuite le compteur repasse à zéro.


Ci dessous la capture d'écran téléscope avec l'incrémentation des degrés de longitude quotidienne. La distance d'avec le Soleil, et la vitesse journalière en kms/seconde. La distance se réduit, et la vitesse augmente. Que se passe-t-il? Si vous avez été à l'école vous identifiez ce phénomène. Bravo. Sinon, formez une requête dans Google et apprenez. Ce savoir vous sera utile ensuite tout au long de votre vie. Une ellipse possède deux extrémités...Et oui, nous ne sommes plus sur un cercle, dont tous les rayons sont à égale distance du centre. Une ellipse a ses régles, il vaut mieux les connaître.


 La Terre le 22 septembre 2013 en position d'opposition au Soleil, quel est le sens de cette figure?


Vous avez ainsi deux visuels du même phénomène du 22 septembre 2013 : l'alignement Terre Soleil, en aspect sur une ligne d'opposition conjonction de 0 à 180°. La Terre amorce une nouvelle période synodique. Ce mouvement est de nature à intéresser les astrologues, bien autrement que l'errement dans lequel ils s'abrutissent depuis 2000 ans.


En effet, le 22 septembre, les astrologues considèrent que le Soleil entre dans le 7e signe, celui de la Balance. Alors qu'en réalité il se passe tout autre chose. Le mouvement diffère que la simple observation d'un mouvement d'équinoxe. La Terre s'engage dans une période orbitale de 365 jours et quelques heures, comportant quatre étapes principales, au cours desquelles elle va parcourir des aires égales, en des temps inégaux. Une période que l'on peut déjà couper en deux, intéressant les deux hémisphères, et donc par voie de conséquence, autant les habitants de Sao Paulo au Brésil, que ceux de Vilnius en Lituanie.


Première période 22 septembre 2013 au 20 mars 2014 laquelle comporte le 21 décembre 2013


             2013-09-22  22:44:03 *                2013-12-21  18:11:09         2014-03-20  17:57:0

       

Du point 0° au premier angle de 90° la Terre mettra 88d 23:45:56 (88 jours et 23h45) de WS à SE

Et de 90° à 180° le 20 mars 2014 soit 92d 17:53:58 (92 jours et 17h53) de SE à SS.


Vous avez bien lu, pour la même aire de 90° la Terre met 4 jours et 17h53 de plus.


Parce que la Terre orbite sur une ellipse non sur un cercle. Regardez bien à nouveau la figure bleue La terre de Mercure à Mars. Retenez aussi que la vitesse de la Terre varie selon qu'elle se trouve en aphélie ou en périhélie de son ellipse. Il en est de même pour toutes les autres planètes du système solaire. Pour cette raison obéissant à la mécanique on ne peut parler ni de cycle, ni d'astrocycle, ni même de quelque bicyclette que ce soit.Bannissez désormais l'emploi de ce mot, et faites usage des périodes ainsi que des mouvements périodiques. D'ailleurs vous observerez ci dessous que lors de son mouvement la terre parcourera de 2013 à 2014 des surfaces égales en aire, en des temps inégaux. A chaque fois 90° de mesure en des nombres de jours jamais les mêmes, avec une amplitude maximale de + 5jours.


Telle est la réalité, prenez en connaissance maintenant, c'est une donnée de base de votre raisonnement.


Seconde période du 20 mars 2014 au 23 septembre 2014 comporte le 21 juin 2014


Première remarque, la prochaine révolution de la Terre se fait un jour plus tard en 2014 qu'en 2013. Soit le 23 septembre au lieu du 22. C'est un mouvement PERIODIQUE, donc inégal en durée il n'y a pas de cycle.


2014-03-20  17:57:0    au 2014-06-21  12:51:03   puis au "2014-09-23  04:29:02


Pour aller de 180 à 270 ° soit 90° la Terre mettra 93d 15:37:59 (93 jours et 15h37) de SS à AE

Pour aller de 270 à 360° soit 90° la Terre mettra  89d 20:34:07 (89 jours et 20h34)  de AE à WS


En conséquence, puisque les dates et heures universelles vous sont données votre travail consiste désormais à lever les cartes des :


- 22 septembre 2013 Conjonction

- 23 décembre 2013  Première quadrature

- 20 mars 2014         Opposition

- 21 juin 2014            Seconde quadrature

- 23 septembre 2014 Conjonction        


Donc si vous vous souhaitez analyser les évolutions de la planète Terre, vous devez monter les cartes des dates allant du 22 septembre 2013 au 21 juin 2014 inclus


Voila votre premier exercice concret, réel, de passage à l'héliocentrisme. En conséquence, il conviendra d'abandonner l'approche sur le mode de l'ingression, puisque l'on se trouve ici dans une période de mouvement synodique d'une planète autour de son étoile. La distinction dite "entrée dans un signe" perd toute signification, car l'on se trouve dans un mouvement évolutif comportant 3 moments d'angularité successifs dans son développement.                


GDB et Claude Thebault éditeurs d'Astroemail

09/13














"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


                                                  Engagement consommateur   droits intellectuels

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702