L'ACCÉLÉRATION DU TEMPS





Présentéisme. Instantanéisme. Economie de la vitesse. Ce début de XXIe siècle donne l'impression d'une accélération du Temps. Perceptible ou sensation trompeuse? Quelles conséquences dans notre vie quotidienne? Quels en sont les indices astrologiques ou les configurations majeures?


L'analyse


Par gauthier de bruges, Passage de l'Étoile



La vitesse du Temps fait partie des discours actuellement en vogue. Ainsi Joel de Rosnay, docteur es sciences, dissertait sur la manière de percevoir l'accélération de notre mode de vie. Opposant des évolutions rapides et des progressions stoppées ou freinées dans les développements technologiques. Mais aussi la croissance ou la déchéance de la vie des entreprises. Ainsi que la comparaison entre les regards scientifiques, culturels et philosophiques sur la notion de vitesse dans la société. Parlons nous de la même réalité?


Cette élévation intellectuelle, si intéressante soit elle, nous éloigne du sens immédiat de notre propos. Chacun de nous observe facilement que son activité cérébrale évalue une perception du Temps. Relative ou ponctuelle. Notre activité biologique induit en interne une sensation d'écoulement du Temps. Lente ou rapide. Sans rapport avec l'heure affichée par notre montre portée au poignet. Cela se rapporte-t'il qu'à une impression purement psychologique de la dilatation du Temps?


Sémantiquement, parler d'accélération du Temps revient à lui attribuer une vitesse. La vitesse étant une distance parcourue, dans un délai mesuré entre t0 et t1. Peut-on faire un simple rapport horaire entre le diamêtre de la Terre et son délai de rotation? Soit 531,314 km/h? ou 0,1474874 m/s?


Le physicien Jean Pierre Garnier Malet estime que le calcul du Temps Présent doit se faire dans un diamêtre d'horizon de dédoublement se rapportant à la dimension de notre système solaire, nuage de Oor et barrière de Kuiper. Sur la base référentielle de la distance du rayon solaire, et la rotation terrestre pour le temporel. Appliqué au diamêtre de la Terre 12 751,55 km, dans le plan de l'écliptique cela donne, sur la base de ses équations, une valeur maximale de 299 792 km/s.


Ces valeurs vertigineuses, si elles se vérifient, échappent à notre capacité individuelle de compréhension du phénonème.


Éprouvons nous, au delà des calculs d'astrophysique, une réelle sensation OBJECTIVE d'accélération du Temps?


On observe entre 1995 et 2005, une montée en puissance de la sensation de vitesse, dans la société, avec l'apparition de nouvelles technologies. Notamment les phénomènes de mondialisation et de développement de l'internet. L'information va plus vite. Résumons cela à des effets de communication reposant sur plus d'échanges. Objectivement, si l'on se fonde sur la mesure de la vitesse de transmission via les réseaux sollicités, il existe un gain de rapidité. Mais est-ce du Temps? Faire plus de choses en 1 heure correspond à une simple accélération des activités. Un phénomène comparable aux cadences infernales des exploitations industrielles intensives.    



Au passage du XXIe siècle, le renouvellement des pouvoirs s'accompagna en France d'une réduction du mandat présidentiel de 2 ans. L'effet marqua les institutions, la vie politique, l'économie du pays, ainsi que la population. Le renouvellement présidentiel tous les cinq ans impose de nouveaux calendriers d'actions. Et leurs modalités d'appréciations dans des délais raccourcis. Cinq exercices pour appliquer un programme. Réussir. Ou échouer. La réforme du quinquennat oeuvre du Gouvernement de Gauche de Lionel Jospin date du référendum du 24 septembre 2000. Dans le ciel on observait la formation de plusieurs aspects importants. Notamment Uranus et Neptune en Verseau. Jupiter et Saturne en Gémeaux. Un trigone Saturne Neptune du Verseau aux Gémeaux.


Il en résulte aujourd'hui que le pouvoir fait voter ses lois à la va vite. Notamment le plan d'encadrement, et de sauvetage, de la crise bancaire discuté en 3 jours. Lequel omettait des dispositions contraignantes à l'encontre des établissements, distribuant des bonus et des stock options à leurs cadres dirigeants, pour plusieurs millions d'euros. Un dégât collatéral de la précipitation imposant la discussion d'une nouvelle loi. Autre effet pernicieux de l'empressement, plus de la moitié des lois promulguées depuis juillet 2007 restent sans effets, faute de...temps pour rédiger les décrets d'application (révélation du Canard Enchaîné août 2008). Bref le Temps manque de temps.


L'impression de bouillonnement envahit aussi la vie quotidienne de chacune et chacun d'entre nous. Ainsi en matière de recherche d'emploi, le CV video nous donne 60 secondes pour convaincre un employeur éventuel. Le speed dating, 5 minutes pour trouver une ou un partenaire de vie. Depuis la St Valentin 2009, le speedflirting donne 7 minutes pour séduire 7 personnes avec profil olfacif compatible. Les choix présents s'orientent tous vers la dictature de la première sensation. Par hypothèse nous sommes tous présumés au top de nos facultés de jugement, avec des qualités d'expertise irréprochables. Alors que la réalité de nos existences se situe en deça de ces prétentions bouffies.


L'accélération du Temps est désormais largement perceptible dans notre quotidien. Une remarque le matin, se traduit en licenciement avant la fin de la journée. Un mot égaré sur un forum, ou un réseau social, déclenche une avalanche de réactions en très peu de temps. L'auteur de menaces contre des établissements scolaires du 93, un jour de fusillade dans une école allemande en mars 2009, fut rapidement identifié sur la toile, dénoncé aux autorités, et cueilli par la police à son domicile, à sa grande surprise. Une application répressive de la célérité des supports de communication.


Pour expliquer cet ensemble, les théoriciens avancent, que la montée en puissance de la sensation de vitesse, s'étala de 1995 à 2005. Ils énoncent ainsi une loi du rythme dite de Sarnoff : le rythme suit la valeur de l'audience. Celle-ci augmente au fur et à mesure que les publics s'additionnent (n+n). Complétée par loi de Moore : le rythme double tous les 18 ou 24 mois. Et enfin couronnée par celle de Metcalfe : le rythme est au carré du nombre des utilisateurs (n2). Très bien!


On observera que toutes ces notions relèvent des quantifications du virtuel, et de l'univers de la dématérialisation. Bref, des créations surgies du potentiel, du probable, et des théories performatives reposant sur le principe de la progression continue sans arrêt possible. Au point d'être rapidement dépassé un jour prochain par notre progression. Qu'en penser vraiment?


Replaçons nous dans la réalité de notre continuum. C'est à dire une rotation sur nous mêmes en 24 heures. Celui du jour terrestre. A cet effet, la théorie de Jean Pierre Garnier Malet sur le dédoublement du temps, nous apprend que notre perception individuelle de son écoulement correspond à un effet stroboscopique. Alors que nous pensions à une linéarité. Il serait en fait circulaire. Et notre connaissance temporelle ne serait qu'une addition d'instants successifs, entrecoupés d'espaces vides de moments d'imperceptibilités, qu'il nomme les "ouvertures temporelles". Autrement dit, en nous imposant l'idiotie d'une présentation en 60 secondes de nos compétences, via un CV video. L'employeur visualisant le document n'en percevra que quelques fractions temporelles. Quelques brefs instants. Entrecoupés. Le tiers, la moitié ou les trois quarts. On ne peut savoir la quantité exacte. En tout cas moins des 60 secondes occupées par le timing des séquences successives videofilmées. L'idéologie de la performance de Neptune en Verseau amenuise donc nos chances potentielles de succès. La course insensée de compression du Temps serait ainsi un leurre.


Parce que le Temps se compose de deux instants : l'un d'observation, l'autre de non observation. Notre connaissance concernerait uniquement la succession d'instants observés. Réduire la plage des mouvements observables en comprimant le message délivré est-ce un gain générateur de profits? Non c'est juste une illusion.


Faut-il y associer la promptitude, et les valeurs de fulgurance, aux réactions expéditives, sommaires, hâtives, véloces, vivaces, soudaines et instantanées des sociétés humaines? Assurément non! Et contrairement à ce que certains illuminés prétendent. En triturant les Résonances de Schumann à leur convenance. En soutenant qu'une journée de 24 heures des années 2000 équivalent à 16 heures de rotation terrestre. Ils omettent simplement dans leurs calculs 8 heures imperceptibles.


Si je suis incapable de percevoir physiquement les ouvertures temporelles des instants de non perception, alors ma sensation de vitesse d'écoulement du Temps est une fiction subjective. Une impression sans doute se mouvant à une vitesse supralumineuse, ainsi que le pense Garnier Malet, sur la base de ses calculs.


Une illusion virtuelle de Neptune


gauthier de bruges 03/09


notes:

- résonances de Schuman : signaux d'ondes électromagnétiques terrestres théorisés en 1951 et 1952 par le physicien allemand Winfried Otto Schumann. Vérifiés en 1962 et mesurées par Telsa et Fitzgerald. La vérification montra une fréquence plus basse que celle théorisée, allant de 3 à 30Hz. Les illuminés diffusent actuellement des messages de peurs paniques soutenant que la moyenne de 7,8Hz serait passée depuis 2007 à 12Hz. Une campagne d'apeurement collectif destinée à faire craindre un basculement des poles magnétiques terrestres. Il faut savoir qu'en 1962 on mesura des fréquences de 33,8Hz. Soit presque trois fois plus sans que la Terre ne perde la tête et l'équilibre.


La loi de dédoublement du Temps : émise en 1988 par le mécanicien et physicien Jean Pierre Garnier Malet, validée par un collège international scientifique. Il envisage les vitesses supralumineuses, plus rapides que la vitesse de la lumière d'Einstein E=mc2.















"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


                           Médiation Extra Judiciaire   Engagement consommateur   droits intellectuels

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702