rapprochement mars uranus, 22 mars 2013,occultation,liliane magos, hoax astrologique





PANIQUE INUTILE




© 2013 DR reproduction interdite


la fausse occultation Mars Uranus du 22 mars 2013



mots cles, keywords :occultation,mars uranus,astrologie et partage, yves lenoble,liliane magos, hoax astrologique


Le mot occultation comporte occulte, et vraisemblablement une méconnaissance des doubles manifestations mensuelles, amène des astrologues ignorants à annoncer des catastrophes en série, lorsque Mars et Uranus jouent à cache cache dans l'espace. Avant d'écrire des articles alarmistes ce serait tellement mieux de vérifier l'état exact du ciel. Une occultation pouvant en cacher une autre...



par Gauthier de Bruges, Passage de l'Étoile



Facebook se faisait l’écho d’une nouvelle rumeur aux odeurs de catastrophes annoncées. Celle de la prétendue occultation de Mars et d’Uranus le 22 mars 2013. Si l’on en croit Liliane Magos, auteure de cette alerte, sur le site[1] astrologie et partage, ce serait ni plus, ni moins, que l'annonce d'une série de crashes aériens, dont celle du Rio Paris, ou encore le Concorde au décollage, seraient de pâles plaisanteries. De quoi refroidir le voyageur commandant par internet un billet pour son prochain déplacement en avion.


Son article débute avec une "figure" pleine de bruit, comportant plus de 60 aspects liant points de référentiel et planètes, sans oublier les parts et les noeuds. Déjà à cette vue on s’interroge. Comment quelqu’un de sensé peut-il retrouver son chat dans cet écheveau ? Il faut au moins avoir un fils d’Ariane, et encore avec la baguette de la fée Mélusine de Lusignan on a aucune garantie de retrouver son chemin. Autre mauvais point, l’emploi d’un zodiaque dont on s’interroge sur l’origine. Et d’un écliptique sans début ni fin. Cette figure ci-dessous reproduite pose problème. Notamment si on la compare avec une Roue classique à droite. Avec un point d’origine, un bélier à gauche, un zodiaque fixe. Et des aspects uniquement entre planètes et non avec des points fictifs, ou des pointes de maison.


     figure mars uranus du site astrologie et partage                                        Roue de Pythagore Mars Uranus avec Point d'Origine


A ce stade, en dépit des problèmes de méthode, poursuivons la lecture du papier de Liliane Magos. Laquelle exprimait son point de vue.


Elle commence par l’affirmation selon laquelle le 22 mars 2013 se produisait une occultation Mars Uranus. Dans quel ordre ? C’est secondaire. Les conditions à remplir pour qu’il y ait occultation semblent compliquées. Notamment un pied à coulisse s'impose pour mesurer les écarts de déclinaison, et les conditions de "serrage" de la conjonction. Ses mesures d'étranglement sont « serrées » au degré. Et même <à 1°.Liliane Magos  ne donne aucune valeur en unités astronomiques de ce 1° dans l’espace, et c'est bien dommage. Combien de tours Eiffel ou de diamètres de la Lune. Ce sera pour une autre fois. Selon elle la conjonction serait « banale » mais en déclinaison elle serait "préoccupante". Elle rassure, pour angoisser ensuite, afin de monter la pression dans le trouillomêtre. Renvoyant l'internaute curieux au site d’une de ses amies, astronome prétendue, en affirmant qu’occultation c’est tout sauf un terme astronomique. Ce pourrait même être un gros mot à l’Observatoire de Paris, parce qu’il serait impropre. Encore plus étonnant. Mme Magos ignore l'existence d'un lexique sur le site de l'imcce, ou ce terme "occultation" est défini.


Ce mot, IMPROPRE, cité dans le Glossaire de l’Institut de Mécanique Céleste de l’Observatoire de Paris à l’adresse[2] a pour définition à la lettre O :


O            Obliquité de l´écliptique:

 Inclinaison de l´écliptique moyen sur l´équateur moyen à une date donnée.


                Occultation:

 Passage d´un astre derrière un autre qui le cache à la vue d´un observateur terrestre.


Cela signifie un constat matériel effectif VISUEL.


Revenant à l’astrologie, Liliane Magos, se référe à Yves Lenoble à propos de Mars et d’Uranus, afin dit-elle de calculer le «cycle» des deux planètes. Sans préciser lequel ? Laissant planer une confusion sur le sens de ses propos. Elle évoque "le cycle d’Uranus de 83 ans et quelque". Il était approprié de dire période de révolution sidérale d’Uranus, et non cycle. Pour Mars elle évoque autre chose d'une durée de 32 ans. Ce n’est ni synodique 779,964 jours, ni sidéral 686,960 jours. D'autant moins que Mars et Uranus, chacune sur leurs orbites, ne forment de périodicités. Yves Lenoble oublia, certainement, de le lui dire.


Ensuite Liliane Magos fait part de ses "recherches" sur 187 ans, des "conjonctions Mars Uranus", sur le mode des explications de Ptolémée, prenant pour origine la mort d'Alexandre le Grand. Accumulant les années égyptiennes, sur celle de Calippe, et de Méton.


La comparaison de Liliane Magos, des conjonctions Mars Uranus, sur 187 ans, relève de l'erreur de raisonnement. Puisqu'elle suggère des similitudes, des effets semblables, sur le mode de la «routine» planétaire dite du retour aux conditions antérieures similaires. Même causes, mêmes effets.


Liliane Magos fait objectivement une impasse. En 187 ans les configurations ne sont JAMAIS similaires. Les rapprochements Mars Uranus, puisqu'il ne s'agit que de cela diffèrent d'une mécanique d'horlogerie. Ni les mêmes longitudes, ni les mêmes dates, par exemple.


Autre défaut MAJEUR, de Liliane Magos, se focaliser sur le mot occultation en lui donnant pour  définition « Les occultations représentent deux forces concentrées à priori très puissantes ». Quelles forces? Quelles puissances? Sur la base de sa subjectivité. Puisque Liliane Magos ne donne pas d'unités de mesure (watt, joules, autres?). Sa volonté de démontrer l’annonce prochaine de catastrophes, fait l'impasse sur une réalité ignorée. Celle selon laquelle, deux fois par mois, des occultations se produisent dans le ciel, sans conséquences particulières.Tout simplement lors des nouvelles lunes et des pleines lunes. L’occultation ayant une portée lumineuse décelable dans le fond de l’espace, avec la formation d'une zone d’ombre et de pénombre. Astroemail publie régulièrement le visuel, afin que les lecteurs le voient de leurs yeux. Liliane Magos ignore que lumière = puissance d'énergie dont l'unité de mesure est le candéla, symbole cd. Vraisemblablement personne ne l'avait informée, avant d'écrire l'article délirant de l'occultation Mars Uranus dépourvu d'unités exprimées en candéla.


La suite de ses pseudos explications, perdent toute consistance car il convient, tout d’abord, de vérifier l'état des planètes dans le ciel. Ci-dessous deux visuels montrant l'ABSENCE d'occultation Mars Uranus, y compris avec une visée télescope.


                 Représentation informatique de mars uranus le 22 mars 2013 avec mise en évidence de la distance




     capture télescope de Mars Uranus le 22 mars 2013 Voyez-vous une occultation?


Que s’est-il passé le 22 mars? Les astronomes appellent "croisement", ou encore Rencontre le rapprochement sur la MEME longitude, de leurs orbites, de Mars et d'Uranus. Tout en sachant, qu'à cette date du 22 mars 2013, Uranus se trouvait à 20, 05 UA (unités astronomiques du Soleil), et Mars à 1,404 UA. La différence entre les deux positions est de 18,65 UA. Une unité astronomique mesure 149 597 870 km. Faites la multplication moyenne de 150 millions de km par 18 et vous obtenez 2 milliards 700 millions de km d'écart entre Mars et Uranus ce jour là. Pensez-vous, SERIEUSEMENT, que l'on puisse parler d'une occultation avec une telle distance? Irréaliste Liliane Magos!



En conclusion

Avec un logiciel inadapté, zodiac de Monsieur Van der Linden, des conseils imparfaits et médiocres de tiers,  sans réflexion sur ce qu'elle écrivait, Liliane Magos alertait sur Facebook (en particulier), et sur internet (en général), la communauté des personnes qui "astrologuent" de l’imminence de catastrophes dans les transports aériens. Agitant, inutilement, la crainte des grands cimetières du ciel.


Le 22 mars 2013 aucun crash n'était signalé aux informations. Le président Hollande parti au Maroc, en revenait sur le Cotam présidentiel sans encombre. Et dans tous les aéroports du monde, les avions décollaient, et atterrissaient, normalement. Cruel démenti des faits matériels.


Madame Magos, la prochaine fois, vérifiez de visu, qui de Mars, ou d’Uranus, cache l’autre. Vous attestiez la qualité "d'observateure" visuel d'un phénomène qui se révèla inexistant dans la réalité. Vous vous êtes aveuglée avec des occultations de papier, sur éphémérides astrologiques. Pour propager un HOAX. A défaut de lunettes (de vision ou de télescope) prenez, au moins, des cours basiques d'astronomie. Cela vous sera utile. Demandez à Monsieur Van Der Linden de mêtrer les distances interplanétaires dans son logiciel.


Mars Uranus accidenteurs du ciel = un hoax astrologique

au même titre que les accidents maritimes en méditerranée dans l'antiquité, causées par la Lune

les éphémérides astrologiques effacent les distances interplanétaires dans la tête des astrologues


[1] http://astro06.jimdo.com/2013/03/14/l-occultation-mars-uranus-du-22-03-2013/

[2] http://www.imcce.fr/langues/fr/grandpublic/glossaire.php


Note :


Le hoax de Liliane Magos intoxiqua bernard l'astrologue sur le même thème en 2014. Puisqu'il développa des considérations, sur les 2 accidents aériens de l'année, en faisant référence à son billet Mars Uranus du 22 mars 2013. Le contrôle des configurations du ciel, en 2014, aux dates des crashes, montre que ni Mars, ni Uranus ne formaient de relations entre elles. Bernard l'astrologue, aveuglé lui aussi par ses éphémérides astrologiques, propageait le même hoax, une seconde fois.


lire aussi : zeroscope juillet 2014 Mars Uranus piqure de rappel


GDB

04/13




     

 

 











"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


            Médiation Extra Judiciaire  Droits intellectuels Engagement consommateur   Argumentaires

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702