ASTROEMAIL
informations juridiques de la consommation de crédulité



les prétentions des meilleurs imaginaires


L’emploi des mots pour convaincre le crédule de payer des prestations inutiles se traduit par des procédés faisant appel au biais de l’erreur de confirmation avec effet de cadrage : par exemple privilégier des appréciations sociales d’usage courant « chosifiantes », assorti de l’emploi de la rhétorique comme figure de style, notamment l’épanalepse pour persuader le crédule de passer à l'acte en consultant.


Après avoir goûté les classements truqués de New York, de 2012 à 2016, le faux voyant Rambert modifiait sa promo le 07 juillet 2017, en ouvrant une nouvelle galerie de singes à l’enseigne des meilleurs-voyants-serieux pour vendre sa camelote non sérieuse[1], constituée cette fois de 4 SVA audieutel dont une à 0,60cts€/minute. Présentée au public des crédules avec l’argument :

« Voyance sérieuse avec de bons voyants »…


.Bon, dans quel sens l’adjectif doit-il se comprendre ?

.L’aptitude ? Le goût ?

.Est-ce l’adverbe ? Au sens de la fantaisie ?

.Ou le billet au sens de ticket de bon de voyance ?


Absence de précisions dans l’offre publiée, alors que les renseignements s’imposent. Faut-il comprendre que du personnel totalement occulte, on n’en doute plus, puisqu’ aucun nom ne figure, sert clandestinement derrière un standard téléphonique surtaxé, à quelles conditions notamment de taux de commissions sur les clients traités ? Autrement dit du non sérieux, fourni par du personnel inconnu, recruté et payé dans des conditions troubles et opaques.


Employés légaux ou illégaux ? En règle? Déclarés ? Le crédule connaît exclusivement qu’au tarif de 0,60€/minute des «Voyants exerçant depuis plus de 10 ans» lui servent la soupe. Le crédule ne possède aucun certificat pour s’assurer des 10 ans d’ancienneté dans l’exercice de la tromperie ainsi proposée. Les attestations en bonne et due forme manquent. Impossible de connaître les places occupées auparavant par ces gens-là. Un argument de nature à refroidir les ardeurs à consulter. Car s’ils étaient bons, au sens de capable dans leur partie, ces pythons seraient déjà des cadors avec leurs propres affaires personnelles à développer. En servant de larbins de service chez Rambert le faux voyant, en qualité de bonniches sous couverture anonyme, dans des conditions suspectes, et non-conformes, aux informations attendues sur les prestations servies : notamment identité, coordonnées, activités, traitement des réclamations, droit de rétractation, et indication d’un médiateur pour le règlement des litiges, obligatoire depuis le 9 janvier 2016. C’est tout simplement qu’ils sont mauvais !


Voilà tout ce que l’on comprend de cette «excellente 2° équipe de voyants» employée comme valets non déclarés chez RAMBERT. Selon l’expression connue tel maître, tel valet. L’employeur ne déclare rien, comme l’employé en situation frauduleuse de travailleur clandestin. Le consommateur ignore, bien entendu les caractéristiques essentielles de la prestation proposée. Notamment le faux voyant Rambert omet de dire combien il touche par appel, ainsi que la ventilation de ce qu’il encaisse en ppm, ppa et % de chiffre d’affaire réalisé. Il touche sa quote part sans informer de combien, à quel taux, ni sur quoi il perçoit de l'argent.


Quels liens contractuels existent entre, ces domestiques de la fausse voyance, regroupés en 4 équipes, turbinant 24h/24 sur le mode de l'esclavage, et le faux voyant RAMBERT? Cette remarque sur la domesticité nous vaudra, n’en doutons pas, d’être assigné, à nouveau, prochainement, chez Mme SIDEREY GARNIER en diffamation à Paris, au motif que mettre en doute des prestations non sérieuses caractériserait une atteinte à la réputation du faux voyant RAMBERT. Lequel était jugé, par une autre formation de ce tribunal, le 19 janvier 1996, en qualité de clown, pour une compétence qualifiée de «mieux vaut en rire» dans la première édition du Guide de la Voyance d’Anne Placié.


A défaut de prendre pension chez Mme SIDEREY GARNIER, dont les bancs d’audience sont un peu dur pour les postérieurs, pendant le bain de siège, le faux voyant Rambert nous menaçait aussi, début septembre, de poursuites supplémentaires à la diligence cette fois du procureur de Paris, sur plainte préalable. Au motif du harcèlement. Altération de la santé mentale du faux voyant RAMBERT. Il faut être effectivement «frappé», au sens caviste de ce mot. Gelé de la cervelle par une épaisse banquise d’activités non sérieuses, pour prétendre publiquement, ainsi que le fait M RAMBERT, à la qualité de sélectionneur des «meilleurs voyants» indiqué sur son site, afin d’offrir au consommateur «la voyance sérieuse par téléphone». Lorsque la Cour de Paris juge non sérieuse cette forme de divination. Les prétentions ahurissantes du faux voyant RAMBERT caractérisent une provocation, pour laquelle la réaction des personnes averties est légitime à la dénoncer. Nous verrons bien s’il existe une juridiction prête à se couvrir de ridicule, à Paris, pour condamner la liberté d’expression en matière d’excuse de provocation suite aux insultes, à l’intelligence du sens commun, du faux voyant Rambert.


 

M RAMBERT a lu le 222-33-2-2 du code pénal en omettant de s'intéresser, par amnésie, aux articles réprimant son activité. Il menace de révéler au procureur des domiciles privés, faux et réel. Nouveau chantage? Le respect du droit à la vie privée; garanti à tous les citoyens de la Communauté, par l’article 8 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme, n’existe pas pour M RAMBERT. Un motif supplémentaire de se détourner de l’individu, et de ses prestations, à raison des usages malveillants à redouter des confidences qu’il reçoit, puisqu’il reconnaît s'en servir sans discernement.


L’important dans l’offre des 4 SVA audiotel du faux voyant RAMBERT se trouve ailleurs que dans le recrutement, et l’exploitation de ses domestiques, comme de ses laquais. En effet, le créneau des «médailleurs» est déjà occupé par un site au look «maison» ayant pour nom de domaine lesmeilleursvoyants….de France. Surprise, lorsqu’on interroge la base de données de l’Agenda de ce site, le nom du faux voyant Rambert de Paris y est inconnu. « Désolé nous n’avons rien trouvé ».


Le site des meilleurs voyants de France ignore l'existence du faux meilleur voyant RAMBERT lequel se prétendait 1er meilleur des meilleurs

Dans le long l'Argumentaire de vente écrit en mode épanalespe, reproduit en bas de cet article, la première ligne est écrite selon le style du parasitisme au détriment du site meilleurvoyantsde france. Afin d'induire le lecteur dans la fausse idée que les équipes de voyants, constituées pour servir d'esclaves de consultation des services audiotel de RAMBERT, viennent de ce site. Qu'il y aurait ainsi sinon une entente, du moins dans l'esprit du crédule abusé, une tacite collaboration entre les sites de RAMBERT et celui des meilleurs voyants de France. Par usage de l'amorce "meilleurs voyants" :Les Meilleurs Voyants Sérieux sélectionnés par le voyant réputé Francois-Charles Rambert Voyance sérieuse par téléphone par des bons voyants exercant en France. En 23 mots vous retrouvez 4 fois l'emploi du mot voyant,1 fois le mots meilleur comme première amorce de conviction, 2 fois le mot sérieux. Soit 6 emplois réitérés en fonction hypnotique afin d'inciter les personnalités de type obeissante à consulter par ce mode d'incitation. Un procédé de manipulation mentale.  


Le faux voyant Rambert ne fait pas recette dans sa partie. Voilà un accroc à sa «raie putation», au sens de trace laissée dans son activité. Inconnu au bataillon de la vraie, comme de la fausse voyance, celui qui se faisait appeler « le 1er meilleur des meilleurs de France, d’Europe et des USA ». Le phénix de la fausse voyance figure au panthéon des illustres anonymes. Bibi de la rue St Honoré est «monsieur untel». Quidam machin chose. Le camarade syndiqué[2] de l’internationale crapuleuse de la fausse voyance new yorkaise. L’enfant prodigue revendiquant l’esprit de famille dans le maniement du pendule de radiesthésiste. Bref le lévrier chasse de race, prétendant avoir dans le sang un trait de caractère inné, n’est qu’un vulgum pecus. Animalerie de simple bétail se plaignant d’un dessin d’enseigne de charcuterie ainsi que de la représentation d’une andouillette. «L’emploi des termes Hot Dog et les Meilleures Andouilles emporte une injure publique renforcé par la publication de dessins comportant un hot dog et un cochon».


L'enseigne d'une charcuterie donnait motif à FCR d'engager le 15/12/2016 une citation directe au motif de l'injure publique et 2 référés.

Par association subjective des mots meilleures andouilles, du patronyme Rambert, et d'un visuel d'enseigne de charcuterie.

40 000 euros de dommages et intérêts étaient demandés. Mobilisant la présidente SIDEREY-GARNIER, un Substitut, ainsi que le juge RONDEAU, vice président du TGI de Paris. RAMBERT ne s'est JAMAIS interrogé sur la cible visée par le dessin : le charcutier, la charcuterie, les clients de la charcuterie, ou les employés? Le charcutier fabrique les meilleures andouilles! Sens subjectif retenu par RAMBERT se voyant en cochon. Est-ce la représentation intime qu'il a de lui-même et qu'il projète? Il engageait une action judiciaire sans avoir la qualité requise pour agir. Aucun texte publié ne validait son appréciation charcutière, puisqu'il était représenté en clown avec un nez rouge. Un cochon et un clown s'écrivent avec un C sans autre ressemblance dans la suite des phonèmes,sauf la similarité du dernier pour le n. L'action de Rambert était abusive de s"imaginer en cochon alors qu'on le décrivait, et le représentait, comme un pitre, suite à la décision "mieux vaut en rire" du 19/01/1996. Cette affaire illustre la rencontre d'une auto appréciation subjective malveillante de Rambert instrumentalisée intentionnellement, avec la traduction objective d'une idée celle des andouilles de clients de la charcuterie. La qualité à agir au sens de 31 du code de procédure civile appartenait aux clients traités de "meilleures andouilles".


A la question, relative à l'appréciation auto subjective du cochon, le président RONDEAU répondait le 17/03/2017 par ordonnance de référé que le dessin était licite. Il déboutait Rambert de ses demandes d'indemnisation financières fondées sur la double qualification de diffamation et d'injure du dessin. La loi n'autorise pas de retenir la double qualification. La décision du juge RONDEAU est moins technique qu'il n'y parait à propos de l'indécision qualificative de RAMBERT à choisir entre les deux. Une indication supplémentaire de l'absence de droit de RAMBERT à agir sur ce fondement. En effet, à l'appui de sa demande RAMBERT écrivait, son avocate pour lui, "ces propos nuisent très gravement à la réputation professionnnelle de M RAMBERT une personnalité publique de la télévison". Sans accompagner son assignation de visuels de captures d'écrans, et de dossiers de presse, comme il est d'usage en pareille circonstance, afin de justifier l'affirmation "famous". A défaut de chorégraphie, RAMBERT se livrait au tribunal à une "goretgraphie" non convaincante pour le juge. La prétention people de RAMBERT n'était étayée par rien. Le juge n'avait à se mettre sous la dent que les dessins d'une enseigne de charcuterie, et le hot dog Le Rambert, comme il existe le MacFish chez Mac Donald. Sans présenter de document, pour conforter les prétentions à la célébrité douteuse, d'un anonyme quidam en fourniture de prestations non sérieuses. Bref une affaire judiciaire montée de toutes pièces qui ne tenait pas la route. Assimilable à un délit de diffamation imaginaire.  


Associer le visuel d'une enseigne de charcuterie, au slogan de Rambert le m...de la v..Française, revient à dire que le slogan serait fondé à se plaindre, mais le droit Français ne lui donne pas la capacité d'agir en justice. Car le slogan n'est pas une personne. Quand à l'auteur du slogan, il ne peut s'opposer à la caricature selon les lois du genre, en application d'un article du code de la propriété intellectuelle.Dans l'éventualité où le slogan serait visé, et qu'il serait protégeable, ce qui n'était pas le cas car les conditions de 111-7-2 n'étaient pas remplies, et Rambert ne justifiait pas, ainsi que la loi lui en fait l'obligation, de la réalité de son classement américain.


Au point d’engager des poursuites pour injure en mobilisant pendant 6 mois les services d’une présidente de chambre, et d’un substitut du Parquet de Paris. Pour finalement se désister, après des tartarinades, en signant le 7 juillet 2017 une autorisation de publier, sans limitation, le concernant, «pour un compte rendu» à diffuser. A vomir eut été préférable. Afin de le «disculper». De quoi donc? Aucun juge ne l’ayant- encore- mis en examen? D’un refus de consigner dans une citation? D’un désistement dans une autre? Soyons cohérent. Les retraits; dans les deux cas, sont des reconnaissances tacites des vérités publiées. Rien n'est à rectifier Notamment lorsque le 11 juillet 2017, par déclaration écrite, le même RAMBERT écrivait avec spontanéité : «j’ai compris que vous aviez raison ».

François Rambert touché par la grâce de la révélation.

Réponse inspirée du père de Condren : "repentez-vous maintenant, avant qu'il ne soit trop tard"


Sans que quiconque ne le lui demande. En ajoutant «pas vos pages démétriotes».




Ces pages démétriotes sont légitimées de fait par les deux renoncements successifs de RAMBERT du 28/03 et du 07/07/2017. Il en est résulté des décisions de rejet, et d'extinction, de son action. Ecrire le contraire serait un faux, sanctionné par le juge pénal, car il y a autorité de la chose jugée. Le hot dog, et son andouillette, ainsi que l’enseigne de charcuterie des meilleures andouilles n’injurient personne. Ni avant, ni non plus après. A force de se prétendre le meilleur des meilleurs, les facultés cérébrales du prétendant sont rapidement réduites en bouillie spongiforme, au point de ne plus savoir ce qu'il fait. Ainsi que le rappelle le mémo des incohérences de FCR ci dessous :


En 2 mois FCR se contredit apès avoir renoncé de lui-même à ses demandes depuis le 28/03.

Comportement incohérent suite à une overdose de "meilleur".


Les troubles psychiques surviennent alors. Les deux compères Al et Zeimer annoncent leur venue prochaine pour un séjour fatal, de plus ou moins longue durée. Nous avons déjà observé, par le passé, que les prestataires en non sérieux sont, plus que d’autres, exposés aux maladies rapidement évolutives de la dégénérescence du cerveau, avec une prédominance pour le Parkinson. Les tremblements, ça balance. Observation faite selon la loi des petits nombres, nécessitant une étude randomisée sur la population concernée. Autrefois, dans la Grèce antique, la divination tuait régulièrement la Pythie d’Apollon à Delphes. C’était un excès d’exposition aux gaz de la grotte. Il fallait régulièrement assurer son remplacement par une autre à gazer elle aussi. La divination résultait du délire mortel d'intoxication. Prédire l’avenir équivalait, pour ces femmes, à la mort certaine plus ou moins rapidement sans atteindre la retraite. La fausse divination tue tout aussi bien sans inhalation d’oxydes. Résultat d’un mauvais fonctionnement du cerveau plusieurs années de suite d'une vie de travers. Un matin on se réveille avec la tremblote, et la vie est foutue.


La concurrence sauvage, résultant de la position de 2 sites sur le même créneau, s’annonce rude pour l’avenir des meilleurs imaginaires. Accompagnée du développement accéléré de possibles maladies mentales, avec des manifestations de troubles.  




COMMENT RAMBERNER LES CRÉDULES AVEC UNE TECHNIQUE D'ÉCRITURE HYPNOTIQUE AFIN DE LES PLUMER ENSUITE COMME DES VOLAILLES


Analyse de texte : comment ramberner le consommateur

Le texte de présentation du faux voyant RAMBERT est construit sur le mode rhétorique dit de l’épanalepse : répétition d’un mot, ou d’un groupe de mots, à fort potentiel de cadrage "sérieux, honnête, meilleur", afin de convaincre le lecteur par la réitération régulière du, ou des mêmes propos. On trouve l’emploi de ce procédé dans les « fourberies de Scapin » de Molière. Notamment pour convaincre un avare de payer en usant de ce procédé de manipulation psychologique apparenté à de la suggestion hypnotique. Cette incitation fonctionne bien avec les personnes habituées à obéir, ainsi que l'indiquent les études et les tests psychologiques.


Le site de Rambert pratique l’épanalespe via la répétition des mêmes mots dans 110 lignes de texte sur une page html :

.sérieux 13 fois une moyenne d’une fois toutes les 8 lignes

.meilleurs 10 fois une moyenne d’une fois toutes les 11 lignes

.meilleurs voyants 8 fois une moyenne d’une fois toutes les 13 lignes

.honnête et sérieux 6 fois une moyenne d’une fois toutes les 18 lignes

.meilleurs voyants sérieux 5 fois une moyenne d’une fois toutes les 22 lignes




Les Meilleurs Voyants Sérieux sélectionnés par le voyant réputé Francois-Charles Rambert Voyance sérieuse par téléphone par des bons voyants exercant en France

Consultez VOTRE AVENIR en toute sécurité VOYANCE par téléphone sans Carte Bancaire

La Consultation de Voyance revient à 0,40€/min ou 0,60€/min+prix de l'appel  par 4 équipes de VOYANTS sérieux

Notez ces 4 numéros audiotels, une voyance pour une dépense faible pourrait vous être utile Consultation de voyance tous les jours 24h sur 24

1ère excellente équipe de voyants:

Cela signifie que le coût de la communication revient à 0,40€/min

Voyants spécialisés dans le domaine sentimental

2ème excellente équipe de voyants:

Cela signifie que le coût de la communication revient à 0,60€/min

Voyants exerçant depuis plus de 10 ans

3ème excellente équipe de voyants:

Cela signifie que le coût de la communication revient à 0,40€/min

4ème excellente équipe de voyants:

Cela signifie que le coût de la communication revient à 0,40€/min

Lorsque le coût de la communication revient à 0,40 €/minute.

Cela signifie qu'une communication de 30 minutes vous coûtera seulement 12 €

Lorsque le coût de la communication revient à 0,60 €/minute.

Cela signifie qu'une communication de 30 minutes vous coûtera seulement 18€ ce montant sera prélevé sur votre facture téléphonique, le mot "voyance" n'apparaitra pas sur votre relevé téléphonique

Consultation de VOYANCE audiotel de Qualité réalisée par des Voyants honnêtes et sérieux

Le voyant Francois-Charles Rambert explique son parcours de voyant

Le Figaro m'a cité comme: "Un des Meilleurs Voyants d'Europe"

 Photo récente

J'ai commencé à consulter en voyance à l'âge de 18 ans, c'était une passion de jeunesse initiée par mon grand-père, radiesthésiste.

Mon grand-père m'a appris à utiliser un pendule lorsque j'avais l'âge de 13 ans, puis j'ai lu beaucoup de livres de sa bibliothèque sur la numérologie, les tarots, l'astrologie, les lignes de la main, la méditation, le yoga respiratoire, les religions....

Lors de mes 16 ans, en participant en tant que public à différentes conférences sur la voyance, j'ai eu la chance de faire la connaissance de personnes d'un certain âge qui avaient pratiqué la voyance, l'astrologie, le pendule, et étaient ravies de faire partager leurs connaissances à un jeune.

J'ai ouvert mon cabinet de consultation lorsque j'ai eu 18 ans. Il m'a fallu 5 années pour arriver à en vivre avec l'équivalent du smic. Auparavant j'ai travaillé en tant que salarié dans différents emplois pour payer mon edf, mon loyer...

A l'époque, en 1975, il y avait 2 voyants très connus: Belline et Mario de Sabato les honoraires des voyants connus étaient de l'ordre de 300 Francs.

Mon grand-père durant sa retraite, ne se faisait pas payer car il estimait qu'il avait comme devoir d'aider les gens bénévolement.

Personnellement, j'ai décidé de demander des honoraires bas. La profession prenait 300 Francs.

Lorsque j'ai débuté je demandais 20 Francs et étais tellement content d'avoir un consultant que je le gardais tout l'après-midi.

Dans le monde de la voyance, j'avais sympathisé avec différents voyants honnêtes et sérieux.

Si bien que j'ai loué une salle bien placée dans Paris, acheté une sono d'occasion à crédit et ai organisé de nombreuses conférences chaque dimanche après-midi, des voyants sérieux y participaient.

Ayant toujours aimé le contact avec le public, j'ai organisé de nombreux dîners-débats (un par trimestre) dans une superbe salle de l'hôtel Ronceray situé sur les Grands Boulevards à côté du musée Grévin. Cet hôtel est devenu l'hôtel Mercure.

Le public est venu en nombre, car ils ne payait que son repas, qui était copieux. Un voyant animait chaque table gratuitement.

Après la conférence, nous terminions la soirée par une soirée dansante, avec valses, tangos, paso-dobles et slows.Nous venions tous en tenue de soirée, le public revenait régulièrement à mes dîners de la voyance.

Puis il m'est venu une idée, étant donné que je connaissais une centaine de voyants honnêtes et sérieux,

que la voyance avait encore une odeur de souffre, j'ai décidé d'organiser le 1er Salon de la Voyance à Paris,afin que le public puisse consulter des bons voyants.

Etant donné que mes moyens financiers étaient limités, les voyants et moi avons collé les affiches sur les palissades de Paris.

J'ai fabriqué 35 paravents artisanaux en sciant des tasseaux de bois pour faire des socles et en collant du papier peint sur des grands panneaux en carton.

Le succès du 1er Salon de la Voyance a dépassé mes espérances, nous avons eu les honneurs de beaucoup de journalistes, dont un reportage au journal télévisé du 20h d'Antenne 2. Nous avons dû refuser du monde chaque soir.

Je tiens à préciser que mes voyants ne payaient pas leur stand, je leur fournissais gratuitement un stand sous réserve qu'ils soient sérieux.

Ils recevaient une rétrocession d'honoraires en fonction du nombre de leurs consultations

Tous les frais étaient à ma charge, location de salle pour 15 jours, imprimeur, mailing, publicités dans le métro et journaux.....

L'année suivante, j'ai loué une plus grande salle à l'hôtel Louvre Concorde, place du Palais Royal

J'ai organisé ce Salon de la Voyance durant 22 années, toujours dans des superbes salles dans le centre de Paris. Les journalistes ont souvent été élogieux

Le public revenait fidèlement chaque année, j'étais content de revoir mes habitués chaque année, nous conversions chaleureusement.

En fin de salon j'invitais tous mes voyants au restaurant

Il régnait une ambiance familliale entre nous et étions heureux de nous retrouver chaque année au Salon Vous l'avez compris la notoriété est venue à mon insu, sans que je la recherche.

Les nombreux articles de presse, les nombreux passages télés ont contribué à ma réputation.

Mon image de marque reflète mon état d'esprit, nous sommes de passage sur terre, essayons durant notre existence d'aider avec notre intuition et nos conseils les personnes qui nous sollicitent.

A présent, j'ai 60 ans et exerce la voyance avec le plus de sérieux possible depuis 42 ans.

après avoir organisé de nombreuses conférences, de nombreux dîners-débats, puis avoir créé le 1er Salon de la Voyance à Paris et l'avoir organisé durant 22 années,j'ai voulu donner la possibilité au public de consulter des voyants honnêtes et sérieux pour une dépense faible je vous recommande les 4 équipes de voyants honnêtes et sérieux qui consultent en audiotel.

J'espère que mes explications vous auront renseigné sur mon parcours dans l'univers de la Voyance

Photo à mes débuts, en conférence lors d'un diner-débat à l'hôtel Ronceray  Après le diner et la conférence, le 31 décembre 1984 : soirée dansante cotillons Puis j'ai organisé le Salon de la Voyance à Paris affiches dans les couloirs du métro

 Salon de la Voyance à l'hôtel California rue de Berri près des Champs Elysées  Salon de la voyance dans les salons Etoile Marceau près de la place de l'Etoile Le journaliste écrivain célèbre Jean Chalon est venu au Salon de la Voyance en 1984 Jean Chalon est l'auteur de biographies à succès: sur Colette, Marie-Antoinette, Alexandra David-Néel, George Sand....

A présent, je reviens aux équipes des meilleurs voyants sérieux qui vous satisferont certainement par audiotel

Nos équipes sont constituées de Voyants parmis les meilleurs exerçant en France sélectionnés pour leur don de voyance, leurs qualités de coeur et leur sérieux

Vous pourrez étudier votre avenir sentimental, professionnel,ou aborder d'autres sujets

Profitez de cette Voyance audiotel

Le coût de la communication 0,40 €/min ou 0,60€/min sera prélevé sur votre facture de téléphone

Si vous restez 30 minutes au téléphone

la communication téléphonique ne vous coûtera que 12 € (pour les numéros à 0,40€/min)

la communication téléphonique ne vous coûtera que 18 € (pour le numéro à 0,60€/min)

Rapport Qualité-Prix très avantageux

Le coût de la communication sera prélevée directement sur votre facture téléphonique

Il ne sera pas mentionné le mot voyance sur votre facture téléphonique

Avant d'obtenir votre consultation de voyance, il y a environ 5 à 15 minutes d'attente

en fonction du nombre d'appels et du nombre de voyants présents.

Le temps de consultation ou d'attente est facturé 0,40 €/ min ou 0,60€/min

Chaque communication (temps d'attente et consultation) sera interrompue après 30 minutes, c'est une obligation légale.

Si vous consultez, nos meilleurs Voyants sérieux, vous en serez certainement satisfaits

Beaucoup de consultants rappellent nos voyants en les informant que leurs prédictions se sont réalisées

Certains de nos meilleurs voyants ont obtenu les honneurs de la Presse:

Reportages élogieux: TF1, France 2, France 3, Le Figaro, France-Soir, le Parisien, le New York Times...

quelques photos de nos meilleurs voyants

Pour une consultation de voyance par téléphone payée en Carte Bancaire avec le Voyant réputé Francois-Charles Rambert

Nos meilleurs voyants ont été choisis pour leur don de voyance et leurs qualités humaines.

honnêteté et sérieux garantis. Pas travaux occultes

Nos meilleurs voyants exercent la voyance par passion

Nos meilleurs voyants disent toujours franchement ce qu'ils voient.


Après lecture le consommateur est persuadé d’entrer en contact avec les « zonètes, les bons, les fiables » alors que les décisions de justice, relatives à la fausse voyance, déboutent de leurs demandes les crédules déçus par les prétentions d’aptitude, et les promesses invraisemblables, des divinateurs les ayant piégés.





[1] Définition donnée par la Cour d’Appel de Paris le 16/03/2017 en ces termes : «les services de voyance : la nature des prestations offertes dont il ne peut être sérieusement attendu aucun résultat concret. »

[2] Le menteur «éditant» la liste des meilleurs indique agir en «syndication» sans que l’on en comprenne le sens réel de ce mot qui semble détourné de son emploi avec perte de signification.




φct 13 septembre 2017









numérisé par Astroemail Dépot Légal numérique 09/ 2017










®

"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


            Médiation Extra Judiciaire  Droits intellectuels Engagement consommateur   Argumentaires

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702