ASTROEMAIL
informations juridiques de la consommation de crédulité


courriel de menaces réceptionné le 21/11/2017

d'un illuminé extrémiste, non sérieux, membre fanatisé d'une organisation de la fausse voyance


Menaces de destruction du site Astroemail pour motifs inconnus

par un extrémiste terroriste membre d'une organisation



Astroemail recevait, le 21 novembre 2017, un courriel de menaces, avec demande d'excuses, ainsi libellé, dont le texte est ci-dessous reproduit fautes d'orthographe d'origine comprises. Indication que son auteur utilise le dictionnaire des fautes de français en 120 volumes, pour écrire.  



Texte des menaces réceptionné, réponse et commentaire


1- "Je vous laisse 24h pour supprimé la page de votre misérable site diffamatoire (lien ci-dessous) sinon j'engagerais des démarches judiciaires contre vous pour diffamation avec demande de dommages et intérets et suppression de votre site) je vais m'associer avec charles françois rambert pour vous écraser autant que je lepourrais.


Sachez que je lache jamais rien, et que je vais toujours au bôut des choses


http://astroemail.com/eclairages%202017/maud-kristen-enlevee.html


Je vous demanderai aussi de présenter vos excuses sur votre site à travers un article pour avoir porter atteinte à mon image ainsi qu'une carrière exemplaire depuis plus de 33 ans. Vous âvez 24h.


Bien â vous. xxxxxxx"


FC RAMBERT=MENTEUR


2- Réponse d'Astroemail, même jour :

"En lisant attentivement la page, que vous avez eu la grande amabilité de m'adresser, je ne trouve pas la mention de votre patronyme vous donnant matière à m'adresser votre prose nauséabonde.


Votre patronyme ne figurant pas sur la page citée, vous pouvez vous mettre vos menaces en suppositoires."


3- Commentaire

Le courriel émanait d'un faux voyant non sérieux, selon toute apparence UN EXTREMISTE, "empaumé" afin de tirer les marrons du feux, avec la patte du chat, pour le compte de tiers(1). Un non sérieux se prenant pour la merveille du siècle, ivre de son extravagance et de son maltalent, 33 ans d'endurcissement dans l'activité de tromperie du crédule constituent son titre de fierté. A propos duquel il est inutile, de faire de la publicité en le citant.Le constat est clair, le courriel de ce fondamentaliste est plus indéchiffrable que le grimoire. Moitié baragouin, moitié Français. Propos incohérents d'une personne habituée à se payer de paroles, passant certainement son temps à remplir tout le monde d'espérances.  


Notamment sa déclaration de cause commune avec le faux voyant non sérieux RAMBERT est incompréhensible. Lequel faux voyant non sérieux RAMBERT nous écrivait, spontanément, avec le cri du coeur, le 11 juillet 2017 que nous avions raison :"j'ai suivi vos conseils. J'ai compris que vous aviez raison". On ne lui en avait donné aucun. Le faux voyant non sérieux RAMBERT était touché, ce jour-là, par la révélation, soudainement passagère de sa nature profonde, de s'adonner à de mauvaises pratiques.

L'intégriste déclarant faire cause commune avec le faux voyant non sérieux RAMBERT, pour écraser Astroemail, a, certainement manqué quelques épisodes de la série, notamment celui du 11 juillet 2017. Probablement parce qu'il abuse du narghileh plus que de raison. Les narcotiques ont le même effet que l'alcool, ça tue la santé, altère la mémoire, et ça diminue surtout le chiffre d'affaires.


Des menaces judiciaires sont proférées contre Astroemail, accompagnées de demandes d'excuses, sous 24 heures, avec avertissement sérieux de destruction matérielle de notre outil de travail, sans indication de motifs.  


Souhaitons, au terroriste du 21 novembre 2017, un prompt rétablissement, après la prise de la médication conseillée, de s'administrer ses menaces en suppositoires, de préférence le matin avant d'aller à la selle.


Cet intégriste ultra, ce faux voyant non sérieux fanatique, voulait un article en réponse à sa demande, pour la date du 22 novembre 2017, vous venez de le lire. Ajoutons , en forme de conclusion, le rappel du texte d'une pensée, récemment publiée sur ce site : "Je rends les bienfaits, comme les méfaits, avec reconnaissance". Nous avons besoin de temps pour remplir notre devoir de gratitude. Savoir, quand et comment, renvoyer l'ascenseur. Le nouveau "menaceur" nous obligera, bien entendu, à lui témoigner, le moment venu, le parfum de nos bontés. Ainsi que bien avant lui, à son "empaumeur". Pour le compte duquel il se manifestait. La lecture du code de 3 lettres BAV suffira, au destinataire final de ce texte, pour décrypter le message qu'il a été reçu 5 sur 5, et qu'il y aura un retour à l'envoyeur!


φct 21 novembre 2017









numérisé par Astroemail Dépot Légal numérique 11/ 2017






(1) "lorsqu'on se sert d'autrui pour quelque chose que l'on a peur de faire soi-même " Le bouquet des expressions imagées éditions Robert Laffont collection Bouquins





®

"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


            Médiation Extra Judiciaire  Droits intellectuels Engagement consommateur   Argumentaires

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702