LE FAUX SÉRIEUX GALVAUDÉ PAR LES FAUX VOYANTS


Les faux voyants investissent le verbal du faux sérieux, du faux honnête et du faux meilleur. Ces mots, et qualificatifs, ayant un fort pouvoir d’évocation par associations d’idées afin de constituer des amorces, pour enclencher l’acte d’achat d’une consultation en agissant sur l’effet idéomoteur. Le sérieux se galvaude en galvanisant le chiffre d’affaires des activités non sérieuses. Petit tour d’horizon, avec quelques exemples de faux meilleurs, de Rambert à David Mocq en passant par Stanislas Delorme et Alexandre Dolovane, Isabelle Viant, et autre Annick Cherbuis, es qualité de souris de l’oracle.


Le sérieux n’est plus ce qu’il était (serious is not anymore that it should be)

Depuis plusieurs années l’adjectif sérieux est investi par les faux voyants. Dans le nombre, certains s’empressèrent, rapidement, de marquer leur territoire. Tel le cas du faux voyant Rambert, se cramponnant, contre vents et marées, sur le mouillage « du meilleur des sérieux ». Ravages de la surenchère, peu importe les associations de non-sens accumulées pour constituer l’amorce de départ. En effet, les activités de voyance, astrologie, tarot, cartes et autres supports à clichés, sont considérées par la justice Française comme des prestations non sérieuses. Ni les divinateurs, ni non plus leurs clients, ne lisent le matin au petit déjeuner, les pages de la Gazette du Palais, afin de s’informer des nouvelles des tribunaux. On comprend, dès lors, le surinvestissement sémantique dans l’emploi de l’adjectif sérieux, par des individus dont les prestations sont farfelues, afin de prédire l’improbable, l’inattendu, et les évènements rares à partir de l’oracle des huitres au vin blanc. La réussite est parait-il meilleure en employant du Sauternes…de préférence millésimé. Prévoyez alors, largement, 3 bonnes bouteilles titrée à 15° d’alcool, sans mégoter sur les prix, servies dans un seau à champagne, chambrées à température constante, avec des petits glaçons.


Afin de renforcer leur crédibilité défaillante, les faux voyants comprennent, sans trop d’explications, la nécessité de se placer, favorablement, dans le verbal du faux vrai et du faux honnête. Leurs prestations n’étant ni authentiques, ni non plus loyales. L’emploi de ces mots jouit d’un effet d’amorçage heureux, suscitant dans le mental des clients, qui les lisent, des associations d’idées lucratives. Sauf chez les consommateurs avertis bien entendu. L’amorçage influence l’action dénommée « effet idéomoteur ». Le lien idéomoteur prédispose le client, jobard et crédule, à passer commande sans en avoir conscience. Il suffit, pour le pousser à l’acte, de bien « emballer la proposition » avec du texte convenablement rehaussé de visuels attractifs. L’amorce agit comme un déclencheur associatif dans l’esprit du crédule, renvoyant à ce que l’on appelle en psychologie, ainsi qu’en logique, une instance de confirmation. Lorsque vous voyez des cygnes blancs vous pensez qu’il n’existe pas de cygne noir. Si par hasard vous en voyez un, un jour, vous penserez qu’il s’agit tout simplement d’un gros canard. En fausse voyance c’est pareil. L’amorce vous incite à rechercher auprès du faux voyant ce que vous avez envie d’entendre. Ou de lire. Dans le genre :

« il va se passer quelque chose pour vous dans quelques jours »,

«demain, vous allez vivre un grand changement dans votre vie », « votre vie va basculer dans les prochaines semaines »,

"j'ai une bonne nouvelle à vous annoncer"

«Découvrez ce que les anges vous réservent » style de voyance en mode Pierre de Bérulle,

« Le Monde Céleste est en pleine effervescence »,

«Vous pensiez avoir tout vu et tout entendu?» en mode évangélique de style Jésus Christ .


Vous comprenez que la voyance procrastine, c’est son ressort fondamental «demain, la semaine prochaine, dans 6 mois», ainsi que par cycle de procrastination «comme je l’ai déjà annoncé l’an dernier», ou encore par procrastination indéterminée «un jour vous recevrez la confirmation de ma prophétie…». Le faux voyant Rambert en fait un usage[1] immodéré, en l’associant à ses mots fétiches sérieux, meilleur, honnête, ses signes préférés de considération sociale. Le faux voyant Rambert souffre d’un manque de reconnaissance, qu’il pallie verbalement. En clair il se paie de mots afin de se construire une réputation. Compensant ainsi un déficit de valeur personnelle. Besoin d’honorabilité d’un comportement déloyal. Ainsi, afin d’alimenter ses 4 actions judiciaires contre astroemail, il portait atteinte au droit à l’intimité de la vie privée garanti par l’article 8 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme, en se livrant à des appels téléphoniques auprès de la famille de l’auteur de ce billet. Déclarant ensuite «vous auriez fait comme moi». Non! L'action en défense n'a pas fouillé dans sa vie privée, car la loi prohibe, et réprime, de telles actions. On voit les bassesses de Rambert et ses turpitudes. Le faux voyant Rambert est un homme méprisable, qui viole les droits fondamentaux des européens, vivant dans la société dans laquelle il évolue. Comment pourrait-il être honnête et sérieux lorsqu’il fouille dans l’intimité privée d’autrui afin d'élaborer de fausses assertions devant les tribunaux, et les abandonner ensuite, au dernier moment, afin de n’encourir aucune condamnation pour ses actes répugnants et abjects. Cet homme est foncièrement malhonnête.

 

Nous avons «ausculté» une vingtaine de sites de faux voyants en qualité de panel. Il en est résulté la typologie suivante en 4 catégories :

.« le faux sérieux paternaliste »,

.« le faux sérieux esthétique »,

.« le faux sérieux conformiste »

.« le faux sérieux banalisé ».


Aucun des sites visités ne peut prétendre au label « sérieux ». Pour s’en assurer, un regard sur leurs pages mentions légales suffit. Tous sont exposés, sans aucune exception, à payer l’amende administrative de 3000 € pour une personne physique, ainsi que 75 000€, dans certains cas particuliers.


Comme nous ne sommes pas payés pour conseiller ces gens-là, sur ce qu’ils doivent faire. Et qu’ils semblent avoir les moyens de régler cette forme d’impôt, ils se débrouilleront bien sans nous pour le traitement de ce problème s’il leur advient. Le constat est rapide. Les propos qui suivent sont élaborés sur la base de la loi des petits nombres, dont on sait que les résultats peuvent être extrêmes étant donné l’échantillon de base réduit.


Toutefois, la sur représentation des mêmes erreurs observées, indique, que les principales fautes relevées, n’ont rien d’aléatoire. Qu’il y a lieu de retenir une généralisation en matière de manquements, sans que ce soit une conclusion hâtive. De type spécifique à ce type d’activité comme d’individus. Un travers significatif à rechercher en priorité.



1-    Le faux sérieux paternaliste

Personne ne surpasse, dans cette catégorie, le faux voyant Rambert. Les sites visités sont laids d’apparences. Toutefois, ils ont un aspect «fait maison», leur conférant une touche véritable de mauvais genre.


Le faux voyant Rambert, sur ses 13 sites, raconte sa vie, en communiquant sa photo d’écolier afin de créer un genre intimiste. Il s’aime beaucoup, au nombre des photos qu’il publie de lui. Indice significatif du culte de sa personnalité. Il manque la photo de sa première communion, en aube blanche, un cierge à la main, ainsi que celle tout bébé. En 2017, le faux voyant Rambert s’est lancé, depuis le 7 juillet, dans la rétrospective familiale. Formation d’ado à la voyance par son aïeul, sans photo. Suivi de la motivation après des lectures laborieuses en autodidacte, sans mention ni de titres, ni de noms d’auteurs. Touchant, à en pleurer, si malencontreusement on ne découvrait les pubs de ses débuts. Dans lesquelles il se déclarait initié tibétain. Son aïeul était certainement lama à Lhassa. Pourquoi le faux voyant Rambert ne se déplace-t-il pas alors par sustentation au-dessus du sol comme le font les lamas du Tibet, si l’on en croit Hergé dans Tintin au Tibet ? La prise de poids, vraisemblablement. Les ressources mentales trop sollicitées ne soulèvent plus le faux voyant Rambert. Crampe musculaire du cerveau. Le faux voyant Rambert se déclarait aussi initié africain…du Sénégal ou du j’en baise ? L’esprit des ancêtres, depuis l’autel des lares, les dieux latins du foyer familial, sont régulièrement mis à contribution, avec succès, chaque fois que le prétendu don familial sert de prétexte à tromper le crédule. On verra apparaître des faux voyants d’origine étrusque, surclassant les gitanes bout filtre, cela ne surprendra pas, puisque la pratique vient de là. Dès ses débuts le faux voyant Rambert se distinguait précocement dans sa promotion, en se classant lui-même, d’autorité, comme «l’un des meilleurs occultistes de Paris». Qualité, et référence, aujourd’hui reniées, pour une affaire de mode, puisqu’il affirme ne faire aucune pratique au culte…excepté celle de sa personnalité bien entendu. A laquelle il adresse, régulièrement, ses dévotions quotidiennes, pour rester au top niveau de la bêtise. 


Non crédible pour un centime d’euro, le faux voyant Rambert se prépare à recueillir un vrai succès, dans l’exploitation du genre «faux meilleur non sérieux», catégorie dans laquelle il reste inégalable.


Tout comme dans celle du paternalisme dans lequel il évolue. Ainsi la page index, déjà citée, narrant les comptes mentaux du faux voyant Rambert le présente avec le cadrage de la générosité au stade avancé de la décomposition :


. j'ai organisé de nombreux dîners-débats (un par trimestre)

.Le public est venu en nombre, car « ils[2] » ne payait que son repas, qui était copieux

.Nous venions tous en tenue de soirée, le public revenait régulièrement à mes dîners de la voyance


C’était, écrit-il, dans les années 1975. A cette époque les hôtels parisiens, Le Ronceray devenu ensuite Mercure, ne donnaient pas plus qu'aujourdhui à manger gratis. Etonnement le faux voyant Rambert, ayant tout juste 20 ans, ne roulait pas non plus sur l’or. Puisqu’il déclare, sur la même page, faire des petits boulots, pour payer ses charges, faute de subsister économiquement avec le produit des tromperies de ses premières prestations non sérieuses «mes moyens financiers étaient limités» . Demandez à n’importe quelle attachée de presse de budgéter le coût 4 fois par an de ce genre de soirée. Elles n’étaient pas à la portée du jeune faux voyant Rambert. Il est d’autant moins crédible dans cette fausse confession, en mode Jean Jacques Rousseau, «les promenades d’un faux voyant solitaire», qu’il à la charge d’en apporter la preuve, en application du code de la consommation, puisqu’il use d’un procédé appelé « infotaitment » ou publicité par la narration, afin de vendre la consultation de ses 4 SAV audieutels.  Son texte omet, opportunément, le coût des diners-débats de ses relations presse sans limitation de convives. Buffet Gratuit?


Autre indication du paternalisme, la précision du faux voyant Rambert relative à ses Salons «mes voyants ne payaient pas leur stand, je leur fournissais gratuitement». Expression d’un «mes» déjà possessivement possessif. Consultez un catalogue de marketing direct page « coût d’un stand », même se résumant à une table, multiplié par le prix standard de location de la surface occupée.


Généreusement affable, le faux voyant Rambert déclare encore « Tous les frais étaient à ma charge… ». « En fin de salon j'invitais tous mes voyants au restaurant ». Les Restos du cœur de la fausse voyance, avant Coluche, animés par les Enfoirés de la fausse Voyance. Le faux voyant Rambert était un précurseur de l’excédent de générosité à redistribuer. On voit d’ailleurs les qualités de cœur du faux voyant Rambert, puisque ses 4 SVA audieutels sont tous à but lucratif. Il ne fait aucun doute, que le bénéficiaire de ces consultations encaisse l’argent sous forme d’entraide, au profit du secours populaire des faux voyants dans la nécessité, ainsi qu’à l’extrémité de la débine financière. Les 4 SVA du faux voyant Rambert financent sa campagne de générosité contre les malheurs du destin, et la pauvreté des faux voyants réduits à la misère. « Il régnait une ambiance familiale entre nous ». Cela se nomme paternalisme. Le faux voyant Rambert se comportait en père. La conception du meilleur sérieux s’apprécie à la dose de paternalisme, affectée, mais non prouvée, en application de la charge de la preuve. Le paternalisme est un mode ancien d’exploitation, abusif, du travail d’autrui, contre lequel les forces sociales se révoltèrent. La conception du faux voyant Rambert est celle du profiteur exploiteur. Autant de motifs pour récuser ses assertions meilleur, sérieux, honnête. De ce point de vue, le contenu de ses mentions légales suffit à prouver l’improbité, ainsi que les manquements à lui reprocher. Appréciations que nous exposerons à la présidente de la 17e chambre correctionnelle, lorsqu’elle nous le demandera[3].


2- Le faux sérieux esthétique

Une différence saute tout de suite aux yeux, avec cette seconde "catégorire". Le mot est écrit exprès avec un métaplasme dans le style de l'étirement. A la différence du faux sérieux paternaliste, abusant de la répétition du mot sérieux toutes les 5 lignes, dans son texte, le faux sérieux esthétique joue sur le plastique de sa présentation. On résumera ce style par l'expression "le look du faux sérieux". Recherche de l'effet de présentation, cela ressemble a du sérieux, se présente avec de la gueule, tout en étant du  faux sérieux. Trois représentants de cette ligne illustrent ce genre : Alexandre Dolovane, Stanislas Delorme, et David Mocq en mode bavard.


Alexandre Delovane, à raison de sa spécialité, le chromo, était prédisposé à figurer la silhouette du look du faux sérieux. Alexandre Delovane fait dans la couleur en se prétendant chromothérapeute. Son site affirme traiter l'énergie individuelle par la couleur. On se souviendra que Rabelais évoquait, dans les aventures du bon géant Pantagruel, l'humeur triste des Baltes, soignée à la lumière. Ce n'est pas la luminothérapie affection reconnue, affectant la régulation de l'Humeur, traitée au nombre de lux, par la faculté de médecine. Alexandre Delovane propose aux "bobos" ce qu'il convient d'appeler une cure de confort par la couleur. Du moins ce qu'en dit son site. Aussi on est étonné, et même surpris, de le retrouver promu en qualité de "voyant, numérologue, coach" par le site contact-voyance au titre de la promotion d'un annuaire dans lequel il accepte de figurer avec sa photo, dans un look "à l'aise" décontracté. Alexandre Delovane n'utilise pas le mot sérieux, ni sur son site, ni non plus dans sa présentation mise en ligne par contact-voyance. Son sérieux à lui se résume à son style "traiteur". Ainsi qu'à sa référence quasi oratorienne, car il s'affirme adepte de Pierre de Bérulle, sans l'écrire expressément. Bérulle, le cardinal inventeur de la Science Fiction religieuse catholique, par sa référence aux anges. Alexandre Delovane affirme "entrer en communication avec les anges". Sans révéler les noms desquels bien entendu. Comme Alexandre Delovane n'a pas fait profession à l'Oratoire, son affirmation de contacts angéliques du 3e type pose problème. En effet, selon la tradition de l'Oratoire seuls les oratoriens savent reconnaître les manifestations des anges. Cela figure dans leur Réglement. La communication d'Alexandre Delovane ne peut qu'être que celle des démons à cause "des flashes" qu'il évoque. De ce point de vue, Jean Calvin écrit dans l'Avertissement contre l'Astrologie que l'on dit Judiciaire, que la prophétisation de l'avenir releve exclusivement du Démon. Un catholique est donc en droit de déduire qu'Alexandre Delovane trompe le consommateur en affirmant entrer en contact avec les Anges. Il démonise tout simplement car pour le croyant il incarne la tentation du mal, le satanisme. Au sens ou les théologiens Philippe de Gamache, et André Du Val l'enseignaient à la faculté de Théologie de Paris "ceux qui augurent sont anathèmes". Ces prestations divinatoires par les faux anges, procédent du Diable et de ses suppots. On comprend alors mieux que la thérapie des couleurs est d'émanation diabolique au sens de "opera diaboli". La séduction du Malin, l'esprit et le visage du diable, la tromperie fondamentale de Satan. Il est nécessaire de relire les classiques face aux affirmations modernes des augures diaboliques. Notamment le Rapport officiel sur l'Astrologie. Afin de situer clairement les propos exprimés. Car Alexandre Delovane, contrairement à ses assertions sur contact-voyance, communique avec les entités des ténêbres au lieu des pseudo guides de lumière aliens de Rosswel, venus d'Aldébaran, qu'il déclare consulter. Car Alexandre Delovane véhicule le baratin de Max(4) le Guignol de New York lorsqu'il cite les "êtres de lumière". Le lecteur averti sait ainsi avoir affaire à un non sérieux total, une créature de New York. Un produit du délire. Le croyant est troublé par les propos de prophétisation de Delovane conduisant à la damnation éternelle, et à la perdition de l'âme. Car pour le chrétien il y a trois voies par lesquelles le Diable peut connaitre plu­sieurs choses de l’avenir et les prédire.  La connaissance des causes naturelles. La prédiction des mensonges au hasard car le hasard est une diablerie. Enfin le démon est l'ange de la malédiction qui exècute les arrêts de la fureur de dieu contre ses enfants en perdition à cause du pêché. L'auguration nous damne, et celle de Delovane qui n'a pas la puissance de connaîre l'avenir avec certitude abomine ses clients, et les conduit au malheur de la tromperie, dans l'abaissement d'un état encore plus misérable.Alexandre Delovane n'a pas la puissance de dire ce qu’il en sait ou pense savoir, et c’est un plus grand malheur d’ap­prendre de lui quelque chose, et d’en être trompé puisque c’est un signe qu’il est le bourreau qui nous conduit à la mort. C'est donc une extrème folie de le consulter sur l'avenir car c'est sceller, pour le chrétien, et le baptisé, sa damnation éternelle. Selon l'enseignement de Philippe de Gamache et d'André du Val approuvé par la Faculté de Theologie de Paris.


Stanislas Delorme,utilise deux fois la référence du mot sérieux. Tout d'abord à la 15e ligne de la présentation de son parcours, sobrement, avec l'expression "éthique sérieuse". Tout un programme, puisque par définition, la prestation non sérieuse qu'il propose, est dépourvue d'éthique. L'expression éthique sérieuse constitue d'allleurs un oxymore. C'est à dire un non sens. Car l'effet de redondance annule le rapprochement syntaxique du mot éthique, dont le sens est morale. Et du mot sérieux, dont la signification est honnête consciencieux. Une morale est par définition honnête. L'honnêteté de l'honnête caractérise un non sens, car ce serait le carré de l'honnêteté, d'une activité dont les employeurs déclarent au tribunaux "la voyance repose sur les croyance propres de chacun". Au sens de superstition. La pensée magique ne caractérisant pas une philosophie ne saurait en conséquence avoir une morale.


Puis, même page, il propose " une consultation honnête et sérieuse". Dans laquelle, contre argent, il offre de vous faire connaître le ressenti qu'il a de la personnalité de son client. Stanilas Delorme n'est pas un tuner à réception de formes psychiques.


Stanislas Delorme connaissait un déboire, significatif, de ses talents présumés avec sa marque guide de la voyance, le 11 juillet 2013. Alors qu'il était défendu par un tenor du barreau parisien de l'internet. Il ne put empêcher l'annulation judiciaire du dépôt de sa marque guide de la voyance. Au motif du caractère générique pour un service de voyance. Un dépôt  malencontreusement fait en 2003, mal conseillé, ou pas conseillé du tout. En tout cas une indication du non fonctionnement de son 6e sens dans le ressenti d'un litige de noms de domaine avec un dénommé Philippe Bouchard pour l'adresse guidelavoyance.fr. Le don de voyance n'a pas fonctionné.  


Stanislas Delorme a une spécialité, comme Delovane d'ailleurs, le paranormal. Nous écrirons le para anormal. Lui aussi affirme communiquer avec les esprits, sans indiquer par prudence lesquels. Or comme il affirme, avoir des perceptions extra sensorielles, il est facile d'en imaginer la cause. Car cette fantaisie est connue au DSM -manuel de Diagnostic de Santé Mentale de l'association mondiale de Psychiatrie- sous l'intitulé de "croyances bizarres ou pensée magique". Se manifestant par des symptômes d'illusions caractéristiques d'un trouble de personnalité. Ce n'est pas une affaire de perceptions avec l'au-delà. Simplement une distorsion des facultés intellectuelles. On s'en rend compte avec les déboires de sa marque : on ne dépose pas un service de voyance en classe 45, dénommé guide de la voyance. Le caractère descriptif de son dépôt ne lui est jamais venu à l'esprit. Indication que quelque part il a un grain. La pensée magique, ou ce qui en tient lieu selon lui, infuence le comportement de Stanislas Delorme, écrit il sur son site. Une indication suffisante qu'il présente les manifestations d'un trouble à éviter.


David Mocq, nous abusait pendant l'été 2016, mais c'est une autre histoire comme dit la chanson. A l'époque l'idée nous faisait encore défaut de le classer, bien qu'il se démenait alors contre des américains qui le catégorisaient, pour des motifs moins obscurs qu'il n'y parait, en dessous du rang auquel ils l'avaient élévé le 10 février 2016 en lui attribuant 5 étoiles. Car quoique dise David Mocq, même s'il s'en défend, il réclamait un niveau ce jour-là, qui lui fut attribué par New York, en quelques heures, sans même l'avoir vu au propre comme au figuré. Au même titre que la souris de l'Oracle d'Amboise, qui se fait nommer Blanche, et qui prétend faire de la voyance, en même temps qu'elle impose les mains pour soigner l'eczéma. Autrefois les rois de France soignaient les écrouelles avec le même geste. Selon le prononcé de la formule "le roi te touche dieu te guérisse" Sans alors prétendre dire l'avenir. Il résulte d'une intéressante analyse, publiée par l'historienne Laurence Moulinier Brogi, que l'imposition des mains royales se traduisait par l'administration de l'onguent de maitre Anselme de Gênes sur les scrofules du cou. Recette dont la composition fut achetée vers 1280 par les Rois de France dont Philippe le Bel. Les écrouelles caractérisent une adénopathie tuberculeuse qui fut classée manifestation tuberculeuse lors de la découverte du bacille de Koch au XIXe siècle. Car cette maladie résulte du même agent pathogène. Ainsi donc David Mocq était "classé" 5 étoiles, alors qu'il n'impose pas -encore- les mains. L'idée lui viendra, peut-être, plus tard, de s'essayer à la voyance thaumaturgique. Pour le moment il ne s'occupe que de l'imposition des mains sur les finances, son domaine de spécialisation si l'on en juge par les indications de son site. Une situation illégale, car le conseil financier est réglementé par l'AMF, l'Autorité des Marchés Financiers, et David Mocq n'a aucune habilitation à ce titre, puisque la voyance n'est pas un mode reconnu pour conseiller les épargnants.


David Mocq s'illustre, sur son site, dans le genre prolixe du mot sérieux. Il s'inscrit dans la tradition du faux voyant Rambert, que ce dernier lui reproche "amicalement" de copier, avec plusieurs rappels sur sa page index des mots "sérieux,honnête,qualité, responsable,meilleur".


D.M propose "une Vision moderne et sérieuse de la voyance". Quelle est-elle? Il faut lire sa page voyance intuition pour apprendre qu'il se réfère à l'inconscient de Jung. D.M accuse plusieurs métros de retard avec cette explication bateau lavoir. Jung, c'est connu, sert de vache à lait aux acrobates de la divination. Toutefois il conviendrait de lire les Travaux publiés en Psychologie Sociale, et Cognitive, pour apprendre que l'on ne tire rien des ouvrages de Jung mis à toutes les sauces. Car l'intuition est un effet de l'aisance cognitive, en même temps que la manifestation de la machine à tirer des conclusions hâtives. Au lieu de citer Jung, D.M devrait plutôt lire Daniel Todd Gilbert "et si le bonheur vous tombait dessus" paru chez Robert Laffont en 2007. Cette lecture lui sera profitable.


Il est "rigolisible" de lire que D.M prétend informer le consommateur de ce qu'est véritablement la voyance. Ne te fatigue pas petit, tes concurrents(5) s'en chargent eux mêmes en déclarant en justice que "la voyance ne nécessite aucune connaissance ni scientifique, ni technique, ce n'est que de l'ésotérisme de lectures compulsives".  La lecture de 3 pages des Centuries de Nostradamus suffisent à faire un voyant. C'est simple, plus besoin d'explications. Aussi on doit classer dans l'esthétique le site de D.M pour ses prétentions "professionnel sérieux" alors que voyant ne caractérise pas une profession. "Voyance de qualité" s'agissant d'une tromperie divinatoire. "Voyance guide ultime" car DM n'est pas un authentique voyant contrairement à ce qu'il affirme, puisque sa cécité est similaire à celle son modèle Le faux voyant Rambert.


Pourquoi esthétique? Parce qu'il fait l'effort de présenter des pages nettes, lisibles, parfois illustrées, en fonction d'une charte graphique. Nous dirons que le faux sérieux esthétique est "bien emballé" afin de séduire visuellement le gogo.


DM "tartine" lui aussi le mot sérieux à toutes les sauces, notamment sur sa page "les meilleurs voyants", ainsi que sur une autre hébergée chez free, aimablement communiquée par son modèle d'imitations reconnaissant, le faux voyant Rambert.


DM affirme que les meilleurs voyants se chiffrent d'abord par milliers, puis ensuite par centaines...doit-on comprendre des centaines de milliers? Puis par dizaines, pour enfin affirmer qu'ils sont rares...DM écrit d'ailleurs sur cette page que la valeur réelle du meilleur voyant ou zéro c'est pareil : "la valeur réelle de cela est inexistante." Et dire que pour l'avoir écrit, le faux voyant Rambert nous assignait à deux reprises en diffamation. Il ne pouvait pas assigner DM puisque c'est son émule. Entre faux on ne se fait pas de misères. Dans ces conditions, pour quelle raison la page ci dessous présente-t-elle DM comme le meilleur? Si celui-ci déclare que meilleur=ZERO?

Les meilleurs voyants de France

Le site des meilleurs voyants est une référence en France à laquelle vous pouvez vous referer avant de choisir un voyant pour votre consultation.

Note site à été conçu avec sérieux et nous avons évidemment tenu compte de vos temoignages


Les meilleurs voyants

Les voyants reconnus, ceux ayant une grande renommée et dont les qualités ne sont plus à démontrer :

La vraie voyance est extrêmement rare. Pour cette raison, la rédaction a choisi de s'en tenir à trois adresses.

David Mocq

Consultations à Paris, au cabinet et par téléphone. Tarif : 200 €


La page du site free étant dépourvue de mentions légales, nous ignorons l'identité de son auteur. DM peut la récuser en reconnaissant qu'il n'est pas le meilleur voyant de France. Nous lui en donnons acte, immédiatement, sans qu'il s'en donne la peine. Cette page tartine les effets de cadrage habituels par l'emploi des références convenues : sérieux, meilleur,qualité,vrai, compétent, honnête, bonne adresse, de façon suffisamment réparties dans l'espace visuel de lecture, afin de susciter chez le consommateur gogo l'effet idéomoteur de consulter, par réflexe.


Ainsi, à la différence du faux sérieux paternaliste, reproduisant plusieurs fois sur une page la redondance des mots sérieux, meilleurs, honnête, le faux sérieux esthétique se sert des présentations visuelles des maquettes de site pour rechercher des effets visuels de standing, avec un emploi, restreint, des mots de cadrage. Tout en conservant l'usage par la sobriété et le minimalisme. Du faux quand même quelque soit le style. Le paternalisme fait mauvais genre, et l'esthétique mauvais effet sans gommer l'impression de faux; car il en met "plein la vue" et rien d'autre.


A Suivre 3e catégorie les girls du faux sérieux conformiste...



[1] L’analyse de la page index du site du faux voyant Rambert, meilleurs-voyants-sérieux, donne le résultat suivant : sur 120 lignes on trouve 23 fois les termes suivants : soit une moyenne d’une fois toutes les 5 lignes.


Les Meilleurs Voyants Sérieux

Voyance sérieuse

par des bons voyants

par 4 équipes de VOYANTS sérieux

VOYANCE audiotel de Qualité

Voyants honnêtes et sérieux

Un des Meilleurs Voyants d'Europe"

différents voyants honnêtes et sérieux.

des voyants sérieux y participaient

je connaissais une centaine de voyants honnêtes et sérieux

consulter des bons voyants

sous réserve qu'ils soient sérieux.

J'exerce la voyance avec le plus de sérieux possible depuis 42 ans

consulter des voyants honnêtes et sérieux pour une dépense faible

les 4 équipes de voyants honnêtes et sérieux

 je reviens aux équipes des meilleurs voyants sérieux

Nos équipes sont constituées de Voyants parmis les meilleurs exerçant en France

sélectionnés pour leur don de voyance, leurs qualités de coeur et leur sérieux

consultez, nos meilleurs Voyants sérieux

Certains de nos meilleurs voyants sérieux

quelques photos de nos meilleurs voyants sérieux

Nos meilleurs voyants sérieux exercent

Nos meilleurs voyants disent


Ce fort effet de répétition sert d’amorce psychologique, afin de convaincre les crédules, par l’exposition répétée des mêmes assertions, toutes les 5 lignes. A la fin de la page, par le jeu des associations d’idées de décence, de probité, et de respect, le client est persuadé de s’adresser à un prestataire appliqué, consciencieux, solide. L’effet d’amorçage influe sur la conviction en modifiant le comportement. Le crédule inconsciemment croit que les « excellentes équipes du faux voyant Rambert sont capable de lui prédire l’avenir ». Alors que le crédule ne possède aucune information sur la composition et la compétence de ces équipes anonymes. L’effet de halo, s’ajoutant à l’amorce, suffit à susciter la confiance. Alors « qu’il ne peut être sérieusement attendu aucun résultat concret » ainsi qu’en jugeait la Cour d’Appel de Paris dans un arrêt du 16/03/2017.


[2] Faute d’accord dans le texte original du faux voyant, suite à mauvaise relecture


[3] Clara Massis, avocate du faux voyant Rambert, écrivait à la présidente de la 17e chambre, le 19 décembre 2016 « M RAMBERT est la cible d’une violente campagne de diffamation menée par un internaute qui se présente comme étant Monsieur Claude Thebault, résidant prétendument en Lituanie, visiblement l’intention de cet internaute est de nuire aux personnalités qu’il a choisies pour cibles, parmi lesquelles M RAMBERT….Très affecté M Rambert a donc réagit judiciairement en saisissant votre tribunal par une citation directe en date du 24 octobre 2016 »…A laquelle la présidente de la 17e chambre répondait le 28/03/2017 « A l’audience du 10 janvier 2017 le tribunal a fixé à 3000 euros le montant de la consignation à verser, au plus tard le 17 mars 2017 sous peine d’irrecevabilité. » « A l’audience de ce jour la présidente a constaté que la partie civile n’avait pas procédé au versement de la consignation. Le conseil de la partie civile a confirmé ce non versement. Le Ministère Public a requis que soit constatée l’irrecevabilité de la partie civile. Déclare irrecevable l’action de François Rambert faute de versement de la consignation ». Entre le 24 octobre 2016, et le 28 mars 2017, le faux voyant Rambert constatait que 3000 euros étaient mieux dans sa poche que dans la caisse du tribunal. Notamment qu’il était improbable d’obtenir 5000 euros de dommages et intérêts pour des propos selon lesquels « il n’est pas un des meilleurs voyants ». Alors que le 19/01/1996 la 17e chambre correctionnelle jugeait, relativement aux compétences du faux voyant RAMBERT : « mieux vaut en rire ».  Un comique de la fausse voyance peut-il agir en diffamation contre les critiques qui lui sont adressées au motif de l’atteinte à sa considération de faux voyant ?

(4) Max le Guignol de New York aussi appelé Maximilien de Moncul à raison de ses prétentions de noblesse, sévit sur les sites de para anormal avec des publications de style Paperback, dans lesquelles il affirme qu'Hitler donnait des châteaux en Autriche aux princesses juives au lieu de les déporter en camps de concentration. Que comme Elvis, Hitler n'est pas mort en 1945, qu'il serait donc encore vivant (un centenaire qui se fait vieux à moins d'être en état d'hibernation), et qu'il aurait pactisé avec les Extra Terrestres de Roswell avant les Américains. Qu'il vit lui même avec une alien qui a paralysé tous les centres secrets de la défense US. Que les States développent actuellement un plan ultra secret de guerre interplanétaire avec les aliens. Que chaque voyant est en contact personnel avec un extra terrestre d'Aldébaran. Chose que ni Alexandre Delovane, ni le faux Voyant Rambert, ni la souris de l'Oracle, ni non plus David Mocq, ayant été chacun en contact personnel avec lui, ne confirment. Par crainte, certainement, de se retrouver internés d'office en HP, pour délires mentaux. Toutefois, ils acceptent ses 5 étoiles de pacotille pour leur promo, en faisant le tri dans les guignoleries de Max.

(5) Cosmospace le 16/03/2017 "la voyance c'est un jeu de rôle de société avec l'ésotérisme", et BS CAST11 le 08/06/2017 "la voyance c'est la lecture des pages de livres d'ésotérisme, ne nécessite pas de connaissances". Pas besoin d'avoir le bac pour être voyant, ni même savoir lire et écrire. Il suffit de bien savoir mentir.




φct 30 juillet 2017, 4 août 2017,










Méfiez-vous des annonces dans lesquelles l'honnêteté est garantie. Seuls les margoulins, et les faisans, rédigent ce genre d'affirmations. Les tribunaux jugent que "la voyance sérieuse" n'existe pas.












"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


            Médiation Extra Judiciaire  Droits intellectuels Engagement consommateur   Argumentaires

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702