ASTROEMAIL
informations juridiques de la consommation de crédulité

Excuse de provocation : les fausses revendications




UNE CINGLÉE USURPANT LES POUVOIRS DU PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE RÉCLAMAIT LES IDENTIFIANTS D'ASTROEMAIL


Le terrorisme s'exprime sur internet, sous la forme de revendications de nature à douter de l'équilibre mental des personnes qui s'y livrent. Voici le cas que nous avons vécu avec Clara... 


Par claude thebault/Asheville/Caroline du Nord


Il y aura bientôt une année, à la date du 15 novembre, le Bureau d'Enregistrement JOKER recevait la mise en demeure d'une déséquilibrée mentale, en LRAR. Laquelle infirme du cerveau réclamait au Bureau d'Enregistrement les identifiants d'Astroemail au motif que JOKER hébergerait ce site. Alors que JOKER ne propose aucune offre d'hébergement. Afin d'obtenir satisfaction, la dingue proférait des menaces à l'appui de sa revendication. Cette psychopathe, aucun autre mot n'existe pour décrire son état psychique, se référait à un article de loi exclusivement réservé au Procureur de la République.


Voici son texte :


Le texte de référence dit tout autre chose :


L'autorité judiciaire peut requérir communication auprès des prestataires mentionnés aux 1 et 2 du I des données mentionnées au premier alinéa.


Cette femme, que nous appellerons Clara, n'est ni juge, ni procureur, ni en charge d'une autorité quelconque. D'ailleurs lorsque les autorités interviennent, à ce titre, la procédure employée se fait tout autrement que par une mise en demeure de type LRAR.


Que voulait exactement Clara?


Tout simplement les identifiants d'accès, et les mots de passe des noms de domaine gérés par Astroemail. Pour quel usage? Certainement pas pour en faire des confettis. Il est légitime de penser à bien des usages crapuleux divers et variés. Du terrorisme internet tout simplement à des fins inavouables. Un comportement de voyou.


Le Bureau d'Enregistrement JOKER ne répondit pas à la folle.


Sachez, en votre qualité de propriétaire d'un nom de domaine, enregistré auprès d'un bureau de l'ICANN, que vous êtes exposé, vous aussi, un jour, à rencontrer dans la gestion de vos activités ce type d'acte de terrorisme.


φ claude thebault 02/11/2017















®

"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


            Médiation Extra Judiciaire  Droits intellectuels Engagement consommateur   Argumentaires

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702