ASTROEMAIL
informations juridiques de la consommation de crédulité



hoax astrologique de la boucle de Vénus de l'été 2015













Catégories :

légende de l'astronomie de l'imaginaire


- Vénus et ses mouvements

- les allées et retours de Vénus

- les lions de l'été 2015

- rumeur propagée


Leçon d'un vieux routier des sentiers alpestres du zodiaque

En mettant de l'ordre dans notre documentation, Felicita notre archiviste ressortait une ancienne analyse mangée par la poussière du temps... 2007, année de la publication d'un article sur le site de Dan Martin, dans lequel je critiquais sa technique. Dite "du retour des climats antérieurs", employée par les devineurs ayant du métier, et selon l'expression populaire cumulant des tours au compteur. Ce mécanisme intéresse la, prétendue, boucle de Vénus 2015.



L'astrologie de reproduction des climats antérieurs caractérise une méthode d'interprétation, souvent utilisée par les vieux routiers de la prévision. Notamment lors de séjours planétaires de longue durée dans un signe, ou de transits excédant trois mois. Ainsi ces professionnels, chaque année, établissent leurs prévisions sur les passages antérieurs des planètes dans les mêmes signes : tous les 12 ans pour Jupiter, 30 ans pour Saturne, et cycle de rétrogradation de 8 ans de Vénus.


Cela donne prétexte pour Jupiter, traversant actuellement le Sagittaire de novembre 2006 à décembre 2007, de rappeler le climat de son précédent passage du 10 décembre 1994 au 4 janvier 1996. Et de conseiller aux natives, et natifs du signe, de se souvenir de la tonalité de ces années de la fin du XXe siècle, en leur promettant le retour des intensités autrefois éprouvées et des satisfactions savourées. Les mêmes tendances devant, selon eux, se reproduire. Une application en quelque sorte à l'astrologie d'une loi physique, selon laquelle les mêmes causes produisent les mêmes effets. Idem pour Saturne, tous les 30 ans dans le même signe environ. Et Vénus rétrogradant tous les 8 ans sur les mêmes arcs de l'écliptique avec quelques degrés de différence. La méthode trouve aussi à s'appliquer avec les planètes rapides comme le Soleil, Mercure Vénus et Mars, changeant régulièrement de signe, pour des effets plus fugaces et volatils...


Au final cela donne un catalogue de tendances compilées, publiées en forme de bulletin sur un avenir probable, tiré essentiellement du passé. Il suffirait donc de disposer d'une base évènementielle suffisamment renseignée pour la projeter dans le présent et le futur, et ainsi prévoir l'actualité. Mais la réalité est tout autre lorsque l'on observe les mouvements planétaires dans l'espace. Les constructions intellectuelles alors se dissolvent. GDB


A l'exception de quelques mots à changer, comme signes, rétrograde,écliptique etc...je suis en phase avec ce texte. La prétendue bouclette vénusienne de l'été 2015, donne l'occasion d'amender le texte initial.


Tout d'abord une correction de fond. Vérification faite, Vénus ne revient pas, à échéance de 2920 jours à sa position initiale antérieure.


- Prenons 2015. Les éphémérides (astrologiques) situent Vénus sur les longitudes 150 à 135 tout le mois d'août. Or prenez la peine de regarder la carte ci dessous, à la même période, la planète de situe entre les longitudes 299 et 348.






Mouvement de Vénus du 01/07 au 28/10/2015 Source Nasa, et inpop 10, Observatoire de Paris






- En 2007, il y a 8 années de cela, les éphémérides des astrologues plaçaient Vénus en Août entre 150 et 138. Or à la même période, en 2007, la planète était entre 298 et 359 de longitude (Nasa, Obs Paris).


Les vieux routiers bluffaient tout le monde, la planète se trouvait ailleurs, et les prétendus retours des climats antérieurs, en réalité se produisent tous les...224 jours au rythme de la période sidérale de Vénus. Ma critique de 2007 nécessitait plus d'investigations encore que la réaction d'un désaccord. Il me restait à dire POURQUOI. Maintenant c'est fait.


La leçon de cette histoire se résume à ceci, une bonne vérification de la mécanique s'avère à chaque fois nécessaire, afin de donner l'argument faisant la différence.


En 2015, les astrologues sont nombreux à annoncer la bouclette vénusienne, ainsi qu'à livrer leurs commentaires, tous plus mensongers les uns que les autres, au point que donner des noms ne sert à rien, parodions l'appréciation des juges "ils se copient les uns les autres", "mêmes systèmes, erreurs identiques".


Une ignorance mécanique alimente les hallucinations collectives. Tous les 8 ans...et bien non, tous les 224 jours. Ainsi en 2920 jours, Vénus a 13 fois l'occasion de refaire le même coup, si toutefois c'était le cas. Or la preuve est administrée que non, puisque les astrologues ne s'en rendent pas compte, ni non plus leurs clients. lesquels ne ressentent rien, alors qu'ils sont programmés pour réagir à la suggestion.


Subsidiairement les astrologues sont peu malins. Ils laissent passer l'occasion de facturer 13 fois le "retour des conditions antérieurement vécues". Un sérieux manque à  gagner tout de même.  


le bon vieux temps, finalement, se produirait périodiquement, et personne ne nous le disait.


gdb

07/2015













Get Adobe Flash player














 


   










analyse, texte, arguments protégés par copyright, EXTRAIT DE LIVRE




®

"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


            Médiation Extra Judiciaire  Droits intellectuels Engagement consommateur   Argumentaires

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702