VERITAS ODIUM PARIT



Publication professionnelle en mouvements planétaires et orbitaux



croyances,etoiles,infuences,obsession stellaire,etoiles lontaines





CROYANCES STELLAIRES




© 2015 ASTROEMAIL DR reproduction interdite


comment ça marche?



Étoiles, obsession, idée fixe ou erreurs?



par claude thebault, Kaunas


Avec les étoiles, comment procéder?

Un email, souvent adressé, nous demande de traiter les étoiles, et plus particulièrement les relations planètes étoiles.


Cette question ne cesse de surprendre.

En effet, le public ignore que le Soleil est une étoile. En conséquence les relations synodiques planètes soleil, correspondent, exactement, à la question posée.


Cette réponse suscite alors une nouvelle interrogation. Celle des relations des planètes, du système solaire, avec les autres étoiles que le soleil. Les dérapages se précipitent.


Voici ce qu’il faut savoir.

Un système constellaire comporte une, ou plusieurs étoiles, autours desquelles orbitent une, ou des planètes. Comme dans le système solaire : 9 planètes principales orbitant autour du soleil, et en même temps, faisant le tour complet de leurs orbites, en des temps différents.


l'étoile Soleil et ses 9 planètes orbitales



Cela signifie que nos planètes, de Mercure à Pluton, ainsi que les cailloux qui les suivent, font leurs orbites exclusivement autour de notre étoile. Sans jamais aller ailleurs. Les relations Terre et Alpha du centaure par exemple sont impossibles. Cette constellation, trop éloignée, de l’orbite terrestre de 390 millions de km interdit à la Terre de changer d’étoile en cours de route comme on change d’itinéraire.


Comment le sait-on ? D’une part parce que les orbites ont des circonférences mesurées en UA unité astronomique et km (149 597 870). En fonction du temps de rotation, ont connait la durée réelle mise pour en faire le tour.


D’autre part, les planètes sont espacées, par des intervalles appelées distances interplanétaires. Les astrologues du XXIe siècle l’ignorent, alors que leurs confrères du XVIIe siècle le savaient. Ils les représentaient d’ailleurs sur leurs dessins. Maurice Nouvel, retrouva, et publia, dans son livre Mercure Vénus,  celle de la reine Elizabeth 1er d’Angleterre. Dont copie ci-dessous. Les astrologues du XXIe siècle sont moins intelligents que ceux qui les ont précédés.


Ciel d'Elisabeth 1ère d'Angleterre et orbites des planètes


Cela signifie que les planètes sont captives de l’emplacement où elles se trouvent. Elles ne peuvent, subitement, changer de localisation, pour aller ailleurs, ou plus loin. Newton découvrit cette réalité au XVIIIe siècle, et l’écrivit sous la forme d’une loi de la physique dans sa Philosophie des Principes Mathématiques. La loi de la gravitation universelle. C’est la quatrième équation de la dynamique Newtonienne. Le Soleil exerce une action sur la Terre. La Terre exerce une action opposée sur le Soleil. Le livre que vous posez sur une table exerce une force sur elle, et la Table en retour exerce une force sur le livre. Sinon le livre traverserait la table. Deux objets m1 et m2 s’attirent avec une force Fg, proportionnelle au produit de leurs masses et inversement proportionnelle au carré de leur distance mutuelle r.


La gravitation interdit aux planètes du système solaire d’aller faire un tour ailleurs.


Aussi, lorsque des astrologues évoquent les relations des planètes du système solaire avec des étoiles extérieures, se sont soit des escrocs, si leurs propos ont pour vous des conséquences financières (de type consultation payante) soit des ignorants, et des incultes. Parfois, aussi, les deux à la fois. Mauvais à l’école, cancres devenus combinards. Parfois des diplômés tiennent ce genre de propos. En l’absence d’escroquerie (vous placer un horoscope payant), ces manifestations signent alors des affections mentales. Productions d’idées bizarres, comme lors de l’été 2013, apparition du syndrome de la saturnologie à 4 étoiles. Expression d’un trouble délirant sur le thème :


  « Il importe peu qu’étoiles et planètes n’appartiennent pas astronomiquement à un seul et même ensemble, saturne est visible (la planète a-t-elle des yeux ?) par 4 étoiles, on en déduit une cyclologie chaque fois que la planète croise devant elles ».


Saturne, coincée ordinairement à presque 10 fois 150 millions de km du Soleil est bien entendu incapable de « croiser » quatre étoiles situées respectivement à :


* Aldébaran  65,1 AL

* Régulus  77,5 AL

* Antarés  520 AL

* Fomalhaut 25 AL


Une AL (année lumière) = 63 241 UA ou 63 241 x 150 millions de km. A la vitesse de 300 000km/s


Imaginez, Saturne, dont la vitesse moyenne est de 9 à 10 km/s, croiser une étoile située à 25 fois (pour l’étoile de « proximité ») 63 241 UA, alors qu’elle est incapable de se mouvoir au-delà de 10 UA du Soleil. A presque 30 000 fois sa vitesse. Impossible !


Une constatation s’impose, l’auteur de la saturnologie à 4 étoiles souffre, vraisemblablement, d’un trouble sévère de la personnalité, à faire constater par un clinicien.


La connaissance des réalités s’impose car les divagations, occasionnées par des troubles délirants, produisent des déformations perceptuelles ayant pour effet d’altérer le jugement des personnes saines.


Les personnes, dépourvues de connaissances astronomiques croient, hélas, les propos des psychopathes.


L’astrologie est une activité propice au développement des troubles psychotiques : idées délirantes, hallucinations, discours désorganisé, dysfonctionnements, perturbations, croyances bizarres, expressions de débilopathies diverses plus ou moins prononcées et même paranoïdes, lorsque la préoccupation principale repose sur une, ou plusieurs, idées délirantes.



claude thebault

éditeur d'Astroemail

03/15


« de quelle manière pouvons-nous déceler et éliminer l’erreur ? Par la critique des théories ou des suppositions formulées par d’autres » Karl Popper, Des sources de la connaissance et de l’ignorance, page 136











"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


                           Médiation Extra Judiciaire   Engagement consommateur   droits intellectuels

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702