ASTROEMAIL
informations juridiques de la consommation de crédulité




                                        ou l'afro tibétain






PRÉTENTIONS Rambernesques

Rambert Haute Magie, parce que le bas illusionnisme ne trouve pas de clients, s'initiait au Tibet de l'Afrique, ou à l'Afrique du Tibet, au choix 48 de la rue de la Jonquière dans le 17e arrondissement. Il faisait croire à tout le monde qu'il venait de loin celui là, alors qu'il sortait d'un trou de pétaousnock.


Désenvoutement Affection Retrouvée. Action à distance. Réussite rapide(1). Pour sûr à cette époque Rambert ne travaillait pas à retardement pour les intermittents du coeur peu pressés de retrouver compagnie, désireux de profiter d'un interméde de vie en célibataire, pour s'offrir un peu de bon temps, avec du fesse-stival et du tra lé val, sans rabat-joie pour gâcher la fête.


Rambert ne fait plus, NON PLUS, dans l'action à distance, à cause, certainement, des laissés-pour-compte garnissant sa salle d'attente. Le domaine du possible a ses limites, surtout lorsqu'il faut renouveler l'intelligence. L'industrie de l'action à distance était autrefois prospère, à l'époque où l'on faisait bouillir les champs de pommes de terre avec un bouquet de thym, laurier, persil et une poigné de gros sel. En ce temps là, les chevaux sans emploi vendaient leurs fers aux personnes superstitieuses, avec un gros bénéfice, franco de "porc" et emballage perdu. Les progrès du téléphone ayant raccourci les distances, Rambert fut rapidement contraint de se recycler dans l'inaction rapprochée. Ce n'était plus le même prix, la clientèle avait disparu. Il s'est reconverti à plusieurs reprises après des déboires divers."J'ai connu la misère écrit-il". Le bobard ne nourrirait pas toujours son homme! Faute de preuves on présumera qu'il s'agit d'un mensonge de plus. Un Guide de la Voyance publiait d'ailleurs que Rambert : "mieux valait en rire" en dénonçant sa "rouerie". Une histoire de circonférence traduite en bas latin par circum foranei. Ou langage des camelots de foire. Remonté contre ce commentaire, plutôt gentil, de ses compétences, Rambert fit un procès en diffamation à l'éditeur, qu'il perdit le 19 janvier 1996(2). Récemment Rambert essaya de se requalifier dans la production du meilleur, comme du pire. D'abord dans le sur mesure. Puis, après des tatonnement divers, dans la confection industrielle toutes tailles confondues sans mesure du tout,en proposant des "bienfaits" par audiotel. Des Malfaits diront les pipelettes. En pur style gothique flamboyant avec strass d'organdi et vermouth-cassis.


Le boniment fétiche de Rambert se situe dans le genre du Méliorat, et se nomme "Premier meilleur des meilleurs de France, d'Europe et des USA". Best of the best ou Best of the beasts? Meilleur des meilleurs ou meilleur des bêtes? Il ne lui manque plus que l'Afrique, l'Asie, et l'Océanie pour faire valoir mondialement le titre, en se mesurant aux autres challengers candidats eux aussi à la compétition WBC du Boniment. Que fait-donc son manager américain à trainer des pieds, au lieu de boucler au plus vite le circuit des exhibitions, en organisant les dernières rencontres de championnat? Etrangement en justice, en 2017, ces intéressantes références datées de 1982 n'existent plus, dans le CV produit devant le Tribunal intitulé "parcours du voyant Rambert". Il déclare désormais un boniment tout nouveau, comme autrefois l'astroVoyant VINCI le faisait en 1987, à son retour d'Afrique. Celui du dévouement à la cause des bienfaiteurs. "Je suis animé du ferme désir d'aider les gens" écrit Rambert en 2017 dans sa présentation aux juges. Son action précédente devait contrarier les mêmes gens pour qu'il change de discours. Avec gestes, pantomimes et mimiques pour les sourds et les malentendants éxécutés, avec brio, par son avocat à l'audience. En comparaison le spectacle du mime Marceau c'est de la gnognotte. Bref, Rambert est devenu en 2017 Bureau de Bienfaisance en faisant l'apologie du Désintéressement. Au Secours de l'Humanité Souffrante. Il ne manque plus avec tout ça que la citation triphasée, à l'ordre de l'ONU, pour candidater au prochain prix Nobel de la Paix. On déduit de sa publicité, payée en 1982, que Rambert était alors initié de la Faculté de Nulle Part, en Système D, pour le titre de multicarte du désenvoutement. Inventions en tout genre et sur commande spéciale. Trèfle de plaisantristes, ce n'était pas encore le Thé d'Oreiller, mais la démonstration que le cerveau de Rambert ignorait alors la défaillance musculaire. Il affichait son prix, 200 Frs la grande voyance. Sans indiquer celui de la petite, le coup d'oeil rapide, vite fait, par le trou de la serrure, de la porte de l'avenir. Maintenant il se déclare bienfaiteur de l'humanité, tout est gratuit, sauf le prix de l'appel, à charge. Comme en 1996, "mieux vaut en rire" de cette nouvelle prétention. L'astroVoyant VINCI se faisait payer après. En disant au client "Vous réglerez après ma prévision si vous la jugez bonne". VINCI faisait dans le bénéfique. C'est réservé aux seuls "chevaliers du mérite et du dévouement humain". Rambert devra attendre la prochaine promotion officielle.


Notez l'adresse figurant dans son annonce "PARIS PARIS". Cela signifie qu'au 48 de la rue de la Jonquière, où il s'initiait au Tibet, et à l'Afrique, ou à l'Afrique et au Tibet, dans le 17e arrondissement, on prenait aussi à cette époque les paris mutuel urbain. Un PMU. Ce qui explique la répétition du mot paris. Il fallait y penser. A moins que ce soit une faute de mise en page de la revue Astres. Ce qui explique les autres annonces de Rambert ensuite dans la même revue. Il avait obtenu une réduction sur le tarif. Allez savoir! De la voyance pure annonçait Rambert, avec une mention illégale, puisque sans indication du pourcentage. La loi impose en effet, pour l'usage du mot PURE, l'obligation du "100% jus de fruit". De quoi la voyance est-elle donc extraite à la pression à froid? D'un typhon d'eau de Seltz ou d'un état permanent d'incubation? Propos de marchand de bobards ambulants pouvant servir de buée de sauvetage, pour cerveaux fêlés séchant leurs peaux de chagrins sur des cordes vocales. Agrémentés de sornettes d'alarme!


Des ramberneries(3), parce que Rambert berne. Fruit de 40 ans de bobards, du babil pour battre la campagne. Le juge d'instruction Le Petitcorps déclarait à propos des prétentions des astrologues voyants, similaires à celles passées, et présentes, de Rambert, dans une ordonnance pénale du 4 mai 2017 : "la qualification de voyant n'est pas une qualité ou une profession protégée par la loi, de sorte que..."Tout cela n'est que mensonges!


La publicité des prétentions des astrologues voyants est qualifiée par la Cour d'Appel en ces termes : "croyance dans des prétentions heurtant le sens commun qu'un consommateur normalement averti ne peut que considérer qu'avec circonspection".


(1) Réussite rapide est l'argument employé par les marabouts pour attirer le client.

Ainsi l'annonce parue dans Astres n°709, page 32 du voyant médium guérisseur Souare "résultats rapides dans tous domaines" caractérisant une publicité trompeuse.

(2) Dalloz code pénal 2017 page 2507, Gazette du Palais 1996.

(3) néologisme






®

"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


            Médiation Extra Judiciaire  Droits intellectuels Engagement consommateur   Argumentaires

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702