QUAND JUPITER POSAIT UN LAPIN


(c) astroemail 2014


A JEAN PIERRE RAFFARIN


A nouveau les promesses faites par les astrologues, au nom de Jupiter, déçoivent. Nouvelle victime emblématique, le sénateur de la Vienne, Jean Pierre Raffarin, déçu dans son ambition de présider le Sénat. Alors que, sur le "papier", il présentait toutes les qualités pour emporter la course, et passer le poteau, en premier.



QUAND JUPITER POSE UN LAPIN A JEAN PIERRE RAFFARIN


Larcher candidat de l'UMP pour la présidence du Sénat

LE FIGARO - Le Figaro - Le Flash 30/09/2014

Le sénateur des Yvelines, Gérard Larcher , a été choisi dès le premier tour de la primaire UMP pour être le candidat du parti pour la présidence du Sénat face l'ancien premier ministre et sénateur de la Vienne, Jean-Pierre Raffarin , et au sénateur de l'Oise, Philippe Marini ...


Le résultat de la primaire interne à l’UMP, afin de désigner le candidat à la présidence du Sénat, voyait pour Jean Pierre Raffarin, s’envoler ses derniers espoirs de terminer sa carrière politique avec sa nomination à un poste prestigieux.


C’était la seconde fois qu’il tentait sa chance, après un premier échec, sous la présidence de Sarkozy, contre Gérard Larcher en 2008.


Obtenir la présidence du Sénat c’est plus qu’un symbole pour Raffarin. Son ambition étant de réussir à s’y hisser, comme autrefois le fit son mentor en politique René Monory, maire de Loudun. Leader centriste du département de la Vienne.


L’échec de Raffarin constitue, aussi, au-delà de la déception de l’homme politique, une claque magistrale pour les astrologues en général, et plus encore pour les adeptes de l’astronomie de l’imaginaire en particulier.


En effet, né le 3 août 1948 à Poitiers, Jean Pierre Raffarin cumulait toutes les promesses de la réussite, à en croire la majorité des sites, et des pages Facebook de l’astrologie des contes de fées.


Ainsi selon Giani de Giani.fr : automne 2014, changement de paradigme (?) le grand triangle de feu du 29 septembre 2014…du 20 septembre au 20 octobre les graines semées peuvent enfin sortir au grand jour (drôle d’expression  non française, les graines poussent mais ne vont nulle part, seules les plantes surgissent du sol)… Le trigone Jupiter Uranus est bien connu pour réunir les gens, former des équipes, des groupes, des associations, des coopératives.


Jean Pierre Raffarin suivait, vraisemblablement ce genre de conseil, suggéré par son astrologue personnel, s’il en a un, puisqu’il demanda à Nicolas Sarkozy de s’employer à le faire élire à la présidence du Sénat en le faisant désigner candidat officiel du groupe UMP. A moins que cela ne traduise sa conception féodale de la politique, la pratique du clanisme centriste dans la Vienne, et le ralliement « légitimiste » du chef de clan Raffarin, à un homme politique national controversé, Sarkozy.  


-Raffarin conclut un deal avec Sarkozy pour prendre la tête du Sénat Libération 23/09/2014  « Marché conclu ! Jean-Pierre Raffarin n’aura pas dû attendre longtemps la récompense de sa soudaine reconversion sarkozyste. Depuis dimanche, l’ex-président fait appeler – appellerait même personnellement - certains sénateurs pour les inviter à voter Raffarin. Comme en 2011, l’ancien Premier ministre brigue «le Plateau», la présidence du Sénat, où la droite a de bonnes chances de redevenir majoritaire après le scrutin du 28 septembre. »


Catastrophe le 30 septembre. Le Jupiter « teamer » de Giani, ferment des équipes gagnantes, faisait faux bond à Raffarin, ruinant définitivement ses derniers espoirs d’ascension à la présidence du Sénat, avec le succès de son adversaire le sénateur Larcher.


«L’esprit de groupe, l’entraide et la solidarité» toutes ces promesses prophétisées par Giani, sur la page de son site, étaient absentes le 30 septembre alors que Jean Pierre Raffarin comptait sur elles.


Giani était persuasif, trop, semble-t-il, en écrivant ceci :

«  Enfin! diront certains. Utopique! penseront les pessimistes et les rabat-joie. Qu'importe, l'Histoire nous dira ce que cette période aura apporté au monde dans quelques années. Car bien des résistances sauteront en ce mois d'octobre 2014 : les peurs, les angoisses, les obsessions, les illusions, les faux-semblants, tout cela se verra remis en question et forcé d'évoluer, de réellement CHANGER. »


Le lecteur pointera du doigt le détail de la date, cité par Giani : « en ce mois d’octobre ». Dans ces conditions pourquoi écrivait-il alors : « Efficace du 20 septembre au 20 octobre environ, il permet au trigone Jupiter Uranus déjà évoqué dans le dernier article de passer à la vitesse supérieure. » L’objection est sans pertinence.


Un autre site évoque à son tour « les faveurs de Jupiter » pour ne donner finalement que les mêmes déceptions. Les pages d’astrologie de Facebook se ressemblent toutes, sans compter celles de WordPress en français. En anglais c’est totalement semblable. Tous les astrologues de l’imaginaire se sont donné le mot.


Pour quelles raisons Jean Pierre Raffarin connut-il l’échec ?


Mettons en accusation le géocentrisme et ses positions planétaires

Toutes les cartes de Raffarin dressées dans ce repère lui attribuent le Soleil « en signe solaire ». Il est temps, enfin, d’avoir du bon sens, et de comprendre que le signe solaire est une notion qui n’existe pas. La terre orbite autour du Soleil, non le contraire. Il est donc pertinent de rechercher où la Terre se trouvait le 3 août 1948. La Terre, justement les astrologues l’ignorent. Ils ont tort, car en situant sa longitude ils trouveront en même temps celle de la Lune de Raffarin. Cela fait déjà 20% d’erreur dans leurs cartes.





éphémérides astrologiques 3 août 1948, positions erronées barrées en rouge






positions planétaires sidérales vraies 3 août 1948


Poursuivons, les cartes géocentriques placent Mercure natal de Raffarin sur la longitude 121. Or Mercure dotée d’un mouvement sidéral de 87 jours, les cartes ordinaires sont 4 fois plus souvent fausses en géocentrique. La position sidérale de Mercure le 3 août 1948 est la longitude 88, ce qui fait 33 longitudes de différence et 30% d’erreur dans la carte.


Les astrologues étaient persuadés que le 30 septembre 2014, selon leurs éphémérides, de la position de Jupiter sur la longitude 135. Giani, notamment en tirait motif pour développer des propos dithyrambiques sur le trigone de feu Jupiter Uranus (appelez les pompiers). Vérification sidérale faite c’est faux.


Jupiter était à 126, et le trigone de feu ne faisait aucune étincelle vu que les deux planètes posaient un lapin aux astrologues en ne formant aucune conjoncture. Nous voilà à 50% d’erreur avec ces deux éléments défaillants. Les chances de Jean Pierre Raffarin s’amenuisant d’autant.


Un autre astrologue considère que Jupiter sur les longitudes 120 et suivantes s’analyse comme un « prometteur ». Promettre sans donner c’est tromper deux fois.


Or les astrologues soutiennent, selon un raisonnement linéaire, que le passage d’une planète sur une longitude de naissance, constitue un prometteur. Et d’assurer que le 30 septembre 2014 Jupiter occupait cette position sur Pluton de naissance de Raffarin. Effectivement le politicien possède en natal Pluton en longitude 135. Mais Jupiter se trouvait encore à la longitude 126.


Une différence de 9° correspondant à un écart en km de 32,73UA-5,28= 27,45 UA à multiplier par 149 597 870 km. L’équivalent de plus de 4 milliards de km de VIDE interplanétaire. Dans ces conditions qui pourrait croire que le VIDE ait le pouvoir de susciter l’élection de Jean Pierre Raffarin ? Les débiles mentaux sont en mesure de soutenir pareille assertion. Nous voila à 60% d’erreur dans le pronostic écrit par Giani : « Jupiter en Lion des réalisations spectaculaires…les premiers bénéficiaires, tout particulièrement tous ceux qui ont leur Ascendant ou des planètes dans ce signe (surtout la Lune, Mercure, Vénus, Mars et Jupiter). »


Ajoutez en supplément les positions erronées de Mars et de Vénus, et ce sont 80% d’erreurs de détectées sans avoir débuté une analyse.


Jupiter est-il le Père Noël des astrologues ?

Un billet, publié en juillet 2014, sur le site Astroemail, à propos du mouvement sidéral de Jupiter posait cette question en dénonçant les horoscopes naïfs et débiles le concernant en ces termes :

« Comment pourrait-elle avoir 12, 13, ou 36 significations différentes au catalogue ? »


A propos des changements continuels de sens attribués à la planète toutes les 30 longitudes.


Une autre interprétation existe

Jupiter est une planète exécutant un mouvement sidéral, variable, de plus de 11 années et quelques mois, sur une orbite, dont la longueur de circonférence est de plus de 407 millions de km.


Il convient, en conséquence, de s’intéresser à son passage au degré zéro de son orbite, pour en déterminer une appréciation de base, pour la durée de sa période sidérale. Laquelle s’enrichit, progressivement, et momentanément, d’appréciations ponctuelles, au cours de son déplacement. A raison des conjonctures relevées.


En conséquence, Jupiter n’a pas vocation à distribuer des cadeaux, tout le temps, à tout le monde, selon sa date de naissance.


Jean Pierre Raffarin n’avait aucune prédisposition jupitérienne, plus qu'un autre, à être désigné candidat officiel, lors de la primaire interne de l’UMP, le 30 septembre 2014.


En conclusion

Jupiter posait un lapin à Jean Pierre Raffarin le 30 septembre, le fait est acté.


Toutefois, le cas de Raffarin ne constitue pas une exception. Son nom s’ajoute à la liste d’autres patronymes, inscrits sur le monument aux morts, des victimes de Jupiter. Citons quelques uns des derniers cas significatifs : 2011 DSK et Mme Diallo; 2012, Ségolène Royal échoue dans sa désignation, par le PS, à la candidature de député en Charente Maritime, ainsi qu'à la présidence de l'Assemblée Nationale, suite au Twitt de Mme Trierweiller, et Laurent Blanc au PSG.


Le lecteur objectera, avec raison, que ces noms, s’appliquant à des personnalités, masquent les cas des anonymes.


A titre de réponse provisoire, empruntons l’explication, d’impuissance, donnée par le représentant d’une organisation d’astrologues de l’imaginaire, le RAO en 2014 : « l’astrologie subit actuellement une sérieuse perte de crédibilité ».


Les motifs de ce déficit d’audience sont connus. Trop d’horoscopes pleins de promesses  non tenues. Trop de pages Facebook d’astrologues du dimanche, recopiant servilement des pages de livres abscons, sans rien y comprendre.


Profusion de prévisions gratuites, inactivables, offertes au public gavé d'horoscopes indigents. L’astrologie, auto intoxiquée par des overdoses massives d’imaginaire frelaté, incapable de  produire de la qualité, meurt de sa médiocrité.


GDB

10/2014  
















"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


                                                  Engagement consommateur   droits intellectuels

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702