VALLS TOREADOR OU MATADOR DE LA CRISE?


illustration ct reproduction interdite


le tango de Valls

"Torear o matar" le sens de ces deux verbes espagnol diffère



Le 30 mars 2014 le quinquennat du président Hollande devenait une corrida nationale.

Pour affronter le taureau de la Crise, Hollande appela dans l'arêne son torero de service : Valls.





mots clés : valls, hollande, matignon,premier ministre,toreador      



 





TORERO DE LA CRISE



Torear o Matar? Que piensa?

Une question fondamentale se pose suite à la nomination de Manoletina à Matignon. Est-il la pour toréer ou pour tuer la Crise? Il donna lui même la réponse à la télévision Française le jour de son accession à la responsabilité de premier ministre : "torear".


Que esta usted? soy el toreador del senor Hollande siempre!

qui êtes-vous? Je suis simplement le toreador du senor Hollande


En effet, torear en espagnol est un verbe signifiant éviter, esquiver (larousse). Torear al alguien, taquiner quelqu'un. Matar c'est bien autre chose. Tuer. El Matador c'est le tueur. C'est aussi le monstrueux.


Pendant son exposé, bien sagement, Manuel Valls débita une série de contrevérités sans que le présentateur de la télévision ne le contredise. Ainsi ses propos sur la coexistence d'un pacte de 50 milliards d'économies compatible avec le maintien de la qualité de vie. Un exercice de voltige dans lequel seuls les toreros excellent. Etant des acteurs dans l'arêne, doués pour esquiver les attaques de taureaux. Des danseurs.


Ainsi donc, les propositions du nouveau premier ministre relèvent plus des spectacles du Palais Garnier que des combats sanglants sur les Plazas de Toros Monumentales.


Valls en chanteur d'opérette, en ballerine même, il fallait y penser. Sans doute un futur Luis Mariano de la politique. "La vie - est - un - bouquet-  de - violettes". On demandait uniquement un tueur de la Crise.


Un recalé des primaires d'octobre 2011 sans idées

Le président Guignol à l'Elysée promettait, au soir du second tour des municipales de mars 2014, de doter le pays d'un gouvernement de combat. Ce qui sous entend, qu'en 2012, il nommait un orchestre de chambre pour diriger le pays, sous la conduite du maestro Ayrault.


le président Guignol appellait ses copains à l'aide le 31 mars 2014 façon les 4 mousquetaires


Les spectateurs ayant sifflé la formation, et cassé les chaises lors du spectacle, l'appel aux vigiles s'imposait, pour remettre de l'ordre dans la salle. Hélas la fameuse bande annoncée se résume à une équipe de bras cassés. Le quarteron des candidats des primaires d'octobre 2011. Le président Guignol pense, certainement, puisqu'il a échoué avec son programme, qu'en s'adjoignant ses compétiteurs d'alors, les résultats seront meilleurs. En application de la règle, mes idées ayant foiré, essayons les leurs. Ainsi en l'espace d'un peu plus de 18 mois, les Français sont en mesure de tester en vrai 2 nouveaux prétendants à la présidence de 2012, pour le prix d'un seul. Puisqu'ils eurent déjà l'occasion de voir l'inefficacité des Montebourderies (ex candidat des primaires recalés) au portefeuille du redressement productif. Montebourg, un futur Berlusconi à la Française. De la tchatche, de l'épate, de l'esbrouffe. Le chômage est resté de glace devant son cinéma, pas impressionné du tout par son numéro de clown.

le gouvernement de combat 2014 façon Hollande à la Bruce Willis


Lorsqu'il était dans l'opposition, Manoletina, se faisait remarquer en empruntant les idées des autres...surtout à droite. Passant ainsi pour le plus sarkozyste des socialistes. Nommé à Matignon, il persiste à potentialiser le même répertoire. Son idole, Sarkozy, faisait le contraire, afin de s'attirer les votes de gauche. Il piquait dans les références notoirement socialistes afin de se faire élire, en tirant le tapis sous les talons aiguilles de Ségoline, la Castafiore.  


Les économies territoriales : le tango de Valls

Le maître à penser de Ballerine, le nouveau premier ministre de Hollande, se nomme Bruno le Maire, ex ministre de Sarkozy, à propos des économies à réaliser sur les institutions locales et leurs élus.


Ainsi Bruno le Maire déclare "il faut diviser par deux le nombre des élus locaux, fusionner les conseils régionaux, locaux,généraux, diminuer le nombre des régions, ramener à 400 le nombre des députés, reduire à deux le nombre des sénateurs par département, à 3 les mandats nationaux..." En oubliant, bien entendu de réclamer pour tous ces gens les réductions de salaire correspondantes. Les payer au smig c'est déjà bien assez, ministres, parlementaires, élus, et président de la République avec. Imaginez l'économie salariale en année pleine que cette somme représenterait, de passer de 19 000 euros mensuels à une moyenne disons de 1500 euros. Vous divisez par 12.


Louis XVIII exigea que le mandat des parlementaires soit gratuit. Talleyrand objecta inutilement que cette gratuité coûtait cher aux personnes qui en étaient honorées. On devrait réessayer la formule.


La proposition de Bruno le Maire est l'exemple type de l'optimisation économique naïve démagogique. Les conseils généraux furent créés le 22 décembre 1789. La structure se révélà efficace pour gérer en deux siècles la montée démographique nationale de 29 millions d'habitants en 1801 à 60 millions en 2001.


Les 21 régions administratives furent créées en 1964,l'intercommunalité urbaine en 1966, alors que le pays comptait 50 millions d'habitants. Depuis cette dernière date le pays compte 16 millions de citoyens de plus. Diviser par deux reviendrait à la situation de 1801, en prétendant offrir les même services à deux fois plus de citoyens avec moins de moyens. Juste pour réaliser des économies. Soit une proposition de bout de ficelle pour assurer les besoins des citoyens, y compris en mettant des robots pour assurer les services publics. Il y en a déjà sur les routes pour flasher et verbaliser.


Nous avons deux yeux. C'est déjà un de trop pour un économiste, vu son coût d'entretien, et les frais de redondance occasionnés. La meilleure exploitation de cette ressources consisterait soit à louer l'oeil supplémentaire, soit encore à le vendre, et ainsi à rester borgne par mesure d'économie, jusqu'au jour où l'on devient aveugle par suite de maladie, un banal glaucôme. Nous avons deux poumons, un de trop pour respirer. Respirons moins, c'est écolo, et vendons le poumon surnuméraire. Les hommes ont 2 testicules, un de trop la encore, comme les femmes 2 mamelles, une seule suffirait. Par mesure d'économie, coupons, louons, ou vendons la redondance d'organes dont la nature nous a dotés.


Ainsi donc les mesures d'économie, destinées à terrasser la Crise, selon Ballerine, se résument à des optimisations naïves de ce calibre. Inutile, bien entendu de demander à la population son avis. Le pays est passé de la démocratie, à la Timocratie, la république des ambitieux. Relisez donc Platon, et ses explications sur la République, pour savoir comment finit ce régime.  


Le président Guignol à l'Elysée se trouve dans la même situation que les défenseurs de Camerone, le célèbre tableau des dernières cartouches, cher aux marsouins, les anciens des Troupes de Marine. Celui du sacrifice

Royal,Valls,Montebourg,Hollande, candidats à la primaire de 2011, recalés par la Crise

les candidats des primaires socialistes de 2011 étaient tous des rigolos!



Ballerine agitera, le temps nécessaire, le quotidien politique. Il est placé là pour faire du Bruit, il remplira donc son office. Il n'y a aucun doute qu'il réussira à passer cette étape. Des turbulences, de l'entropie, des mouvements, du cinéma et des cadavres. A lui de déployer son art de l'esquive dans l'arêne. Ole!


Comme il manque d'idées,ensuite, il échouera. Au moment où se profile pour le pays, au cours des 5 prochaines années, les premiers grands enjeux de ce début du XXIe siècle. Les défis sociaux, et humains, de la Robolution.




gdb

05/14 



[1] Manoletina (ballerine) est la passe inventée dans l'arêne par le grand torero espagnol Manolete




















Free web hostingWeb hosting






"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


                                                  Engagement consommateur   droits intellectuels

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702