PREUVES DE L'INEXISTENCE                        DES CYCLES DES PLANETES SUPERIEURES



PAGE A RECTIFIER 12/14







ABSENCE DE CYCLE SATURNE NEPTUNE DANS LE CIEL DE FRANCOIS D'ASSISE



Le thème de François d'Asisse en repère temporel de calendrier Julien, sur un référentiel spatial fixe à 0° Bélier


Présence d'une opposition défaisante Saturne Neptune, sur l'axe Lion Verseau, le 26 septembre 1181.


Cet angle, présumé, se rapporte au cycle lui aussi présumé, formé le 30 octobre 1164.




Ces indications de date sont données par les éphémérides dites astrologiques, sources Auréas, éditeur spécialisé en éphémérides. Les mêmes dates sont confirmées par des éditeurs anglo saxons. Sur ce point il y a convergence des données et des informations, sur le fondement d'une base commune.










Reconstitution du cycle Saturne Neptune


30 octobre 1164 présumé, par un logiciel d'astrologie, avec déclinaison des aspects de base : sextile, quadrature, opposition, quadrature, sextile.




Indication de l'année 1181 correspondante à celle de la naissance de François d'Assise, avec formation exacte, en données d'éphémérides astrologiques, d'un aspect présumé d'opposition, qui se retrouve dans le thème du saint, en défaisance, le jour de sa naissance.






Relevé des phénomènes astronomiques du mois d'août 1181.



A la date du 11, ainsi que celles précédentes, ou postérieures, on ne trouve aucun angle d'opposition, à l'exception d'un astéroide avec le Soleil le 10.



Les astronomes, appliquant les lois de Newton ne peuvent constater, la formation d'un angle entre Saturne et Neptune au cours du mois d'Août 1181






Relevé des phénomènes astronomiques octobre 1164


A la date du 23 octobre 1164 l'astronomie mentionne un simple "rapprochement" entre Saturne et Neptune. En conséquence aucune conjonction entre planètes supérieures à cette date. Ni cycle planétaire!









ABSENCE DE FORMATION DE CYCLE SATURNE NEPTUNE EN 1989



Relevé des phénomènes astronomiques novembre 1989


Mention d'un rapprochement Saturne Neptune le 13. En conséquence ni cycle, ni aspect de cycle, ni développement ultérieur en application des lois de Newton






Relevé d'éphémérides astrologiques

indication d'un présumé cycle de planètes supérieures le 13 novembre, inexistant dans la réalité physique constatée en astronomie.






Relevé d'aspects  astrologique de trigone présumé Saturne Neptune en 2012 et 2013






Relevé des phénomènes astronomiques d'octobre 2012



A la date du 11 octobre 2012, présumée d'un angle Saturne Neptune, le relevé astronomique n'en mentionne aucun. Ni les autres jours du mois.


On en déduit qu'en 1989 aucun cycle des planètes supérieures Saturne Neptune ne s'est produit, puisqu'il n'en est résulté aucun angle.


Les astrologues discourent sur des cycles de planètes inexistants.






EXPLICATION


Armand Barbault, formula au cours des années 1930, une orientation générale sur l'étude, et l'exploitation, du cycle planétaire. Sans la mettre en pratique.


Son frère André Barbault s'en garda lui aussi. Préférant développer la pratique du commentaire politique, et prévisionnel, en théorisant sur le développement du Monde, en plaquant des discours sur des dates d'éphémérides astrologiques de grands cycles supérieurs. A la manière autre fois d'Albumazar dans le De Magnis Conjonctionibus. Ce qui revenait à tirer des plans sur la comète, à la manière des arabes comme vers 1450, lorsqu'ils prédirent la survenue d'un second déluge, qui ne vint jamais.


Ce fut d'ailleurs le cas pour André Barbault, ayant lui même prédit, pour 1965, une crise économique mondiale, qui ne s'est jamais manifestée.


Toutefois, ces constats conduisent à la déduction suivante. Ces personnes, notamment André Barbault, ont, de bonne foi, développé leurs points de vue, aveuglés par des écrits, et des pratiques, issues de la Tradition, qu'ils acceptèrent sans les vérifier. Ni les confronter aux données astronomiques.


Il appert en opérant les vérifications nécessaires, ainsi que celles figurant sur cette page, qu'il ne saurait y avoir de cycles planétaires entre planètes dites extérieures, soit situées au delà de la position de la Terre. C'est conforme aux lois de Newton, et en aucun cas il ne s'agit d'une conspiration de l'astronomie. Celles et ceux qui se servent des cycles, sans toutefois en posséder le maniement réel, sont désormais conviées à changer leurs pratiques, et revoir profondément leurs modes de travail. A toutes fins elles peuvent commencer à se former en lisant l'édition d'astroemail de février 2013. La première publication à faire le point sur cette révélation.














Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


THEMATIQUE

ISSN 2267-2702

©2016-2003 Droits de Reproductions Réservés www.astroemail.com