mars,belier,poissons,astronomie,constellations, signes





Mars refuse d'entrer dans le Bélier en mars






mots cles, keywords :actualités,société,Mars,printemps,étoiles,constellations,astronomie,astrologie


Les relevés des mouvements astronomiques contredisent  les informations des astrologues, lesquels ont perdu tous leurs repères sur l'écliptique.

 



par claude thebault, Kaunas



Le 12 mars 2013, à 07h27 heure de Paris (06h27 Temps Universel) Mars serait entrée dans le signe du Bélier, si l’on en croit les astrologues. L’emploi d'une conjugaison au passé s’impose, car les relevés astronomiques démentent totalement cette information.


Les éphémérides astrologiques, notamment ceux édités par la société Auréas, ainsi que tous les logiciels spécialisés, vendus dans le commerce, indiquent que la planète franchissait le degré 0 du cercle écliptique, appelé Point Gamma, à cette date.


relevé de position astrologique montrant le passage de Mars sur le degré 0


Les éphémérides astronomiques confirment bien en effet, un passage, sur le point 0, mais en le situant ailleurs que dans la constellation du Bélier. (Constellation = carte d'étoiles)


Carte astronomique montrant Mars sur le point 0 de l'écliptique le 12 mars 2013


En effet, depuis la première moitié du XXe siècle, suite aux travaux de l’astronome Belge Delporte, les astronomes utilisent une carte du ciel, basée sur des découpes stellaires nouvelles à partir d’un relevé du ciel de 1875. En complément de ces travaux, l’Union Astronomique Internationale adoptait des normes régulièrement revues, et adaptées, sur les phénomènes de précession et de nutation terrestre, ayant pour effet d’exercer une rotation du cercle de 360° de l’écliptique, conforme aux mouvements observés réellement, sur les fonds de champs d'étoiles.


Il en résulte une découpe différente de l’emplacement des constellations. C’est ainsi que la constellation du Bélier, à savoir tout son catalogue d’étoiles, débute désormais sur 28°56 de longitude. En conséquence à la date citée du 12, la planète Mars  se repérait sur la longitude 0°, mais dans la zone des Poissons. Cette constellation d’étoiles, débutant désormais sur la longitude 351°34, pour se terminer sur la longitude 28°56, correspondant à la ligne frontière avec celle du Bélier. La nouvelle constellation des Poissons des astronomes excède donc d’environ 7° de longitude le signe arbitraire des astrologues, en chevauchant largement leur signe du Bélier.


début de la constellation du Bélier le 12 mars 2013 agrandissement


les constellations des Poissons et du Bélier le 12 mars 2013


C’est dans ces conditions que la planète Mars ne fera son entrée dans la constellation du Bélier qu’à la date du 18 avril, en même temps que le Soleil. Le même jour les éphémérides des astrologues, et des astronomes, relèvent, en plein accord, la formation d’un aspect synodique de conjonction.


Soleil et Mars entrent en Bélier le 18 avril 2013



Le Printemps, correspondant au phénomène physique réel d’égale luminosité constatée, se produit toujours sur le degré 0, conservant sa fonction de repère constant, mais désormais déplacé en Poissons.



Soleil mesures proches de 0° le 20 mars 2013 sur le degré 0° constellation Poissons



Patrick Rocher de L’observatoire de Paris rappelle d’ailleurs, dans sa livraison de lette mensuelle de l’IMCCE de Mars 2013, à cet effet, que le passage d’une planète sur ce point 0°, correspond au fait que toutes ses  mesures sont proches de 0.


"Par définition l'instant de l'équinoxe de printemps dans l'hémisphère nord correspond au moment où la longitude géocentrique apparente du centre du Soleil est égale à zéro degré. À cet instant l'ascension droite et la déclinaison du centre du Soleil ne sont pas nulles car la latitude apparente du centre du Soleil n'est pas nulle, mais toutes ces valeurs sont proches de zéro. La direction du Soleil est alors très proche de celle du point gamma, intersection de l'écliptique et de l'équateur céleste. La définition de cette direction est donc unique sur la sphère céleste. Il ne faut pas confondre la direction de l'équinoxe de printemps qui est unique et le fait que le Soleil passe par cette direction. Ainsi dans l'hémisphère nord le début du printemps correspond au passage du Soleil dans la direction de l'équinoxe de printemps alors que ce même phénomène traduit le début de l'automne dans l'hémisphère sud. " Extrait lettre IMCCE Mars 2013


Il se pose désormais une question, à laquelle les astrologues refusent de répondre. Doivent-ils adapter leurs outils aux normes réelles, ou continuer à théoriser sur des cartes stellaires fictives d'un passé vermoulu?


De plus en plus d’amateurs, et même de professionnels, s’engouffrent dans la dérive du fictif, en ajoutant désormais dans leurs cartes des "anges". Ce qui constitue à l'évidence une dégénérescence prononcée des pratiques cancérisées par les croyances et l'irrationnel. Les penseurs de cette activité évoquent, quand à eux, les étoiles royales en une ultime incantation mortuaire. Face aux réalités des champs d’étoiles de Delporte, ils se révèlent incapables de prendre position sur le problème. La plupart, si ce n'est aucun, d'entre eux, ne connaissent le système J2000 de l'Union Astronomique, ni ne l'ont étudié. Ils le découvrent pour la première fois en 2013 alors que cette norme était validée au milieu des années 1970.


Les nouveaux outils, élaborés par les astronomes, constituent un défi de modernité sans précédent, et d’adaptation aux immensités de l'espace. Plus encore de recherche, et de compréhension, des réalités nouvelles. Il apparaît que les astrologues ne rattraperont plus leur retard intellectuel en ce domaine.



claude thebault

03/13














"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


                                THEMATIQUE

                         ISSN 2267-2702

©2016-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com