Blog

 
 

DEC 2  LA FRANCE SE BACHARISE ELLE AUSSI COMME EN SYRIE


posted by genear on December 02, 2011 17:27 | under General



LA France SE BACHARISE COMME EN SYRIE


Le métier d’astrologue comporte un aspect assez méconnu et pourtant d’une grande richesse professionnelle. Celui d’observer les corrélations entre les configurations planétaires et les événements affectant la société humaine.


Autrefois, il y a plus de 4000 ans de cela, les barus ou prêtres astrologues mésopotamiens consignaient au calame, sur des tablettes d’argile, ces chroniques. Les sumérologues ayant retrouvé ces écrits les ont depuis traduits, après que l’écriture cunéiforme ait été décryptée au début du XIXe suite aux travaux de Grotenfeld. Ces supports nous sont parvenus qu’en partie, et c’est ainsi qu’à partir du Grand Traité d’Astrologie de Sargon le Grand, du deuxième millénaire, que l’on commence à connaître les méthodes employées par les pères fondateurs de cette discipline d’anticipation des futurs.

Ainsi donc à côté de la prévision, il existe en astrologie une activité de l’observation et de l’analyse.


Il convient à cet effet de relever, que depuis 2010, la planète Uranus est entrée dans le signe du Bélier. Tout au moins pour celles et ceux travaillant sur un repère temporel exprimé en année grégorienne, et sur le référentiel spatial de l’écliptique. C'est-à-dire la ligne d’horizon apparente empruntée par les planètes lorsqu’elles sont vues de la Terre. Ces précisions sont nécessaires car les astronomes travaillent avec le référentiel de l’équateur, et un repère temporel exprimé en années juliennes fictives. C'est-à-dire fondé sur le calendrier mis en place par Jules César, recalculé, afin de corriger le retard solaire. Toutefois le système Julien comporte un écart de 30° vers l’est par rapport au système grégorien employé par les astrologues.


Si l’on se cale sur le repère, et référentiel employés par les astrologues, Uranus se trouve chez Mars en Bélier, et dès lors il convient de relever les faits marquants de nature à s’apparenter à ce séjour de quelques années, se terminant le 6 mars 2019.


En France on est ainsi frappé par la soudaine violence exprimée par le pouvoir politique en place le 31 juillet 2010 dans le discours de Grenoble, désignant les Roms comme des fauteurs de trouble de l’ordre public national n°1 à expulser d’urgence et en priorité. Tout l’été les médias diffusèrent des images de pelleteuses détruisant des camps, des gens parqués comme du bétail, puis conduits en longues queues vers les centres de rétention, antichambres des voies d’expulsion. Une violence sociale, et humaine, comme on en avait guère vues auparavant.


L’ordonnateur suprême de cette rage, et de cette charge violente, à l’encontre d’européens, membres de la communauté, était le président Français Sarkozy, dont le thème comporte la position du second luminaire, la Lune, dans le signe du Bélier.


On pouvait penser à un simple excès passager de sa part, équivalent à une forme d’ivresse du pouvoir. La méchanceté du politicien, se traduisant par une prise à partie agressive contre un groupe d’individus, afin de se venger des attaques dont il était alors la cible avec le scandale financier de l’affaire Woerth Bettencourt.


Les mois passant, les agressions contre les Roms firent de moins en moins l’actualité, alors que perduraient contre eux les tracasseries policières continuelles. Et cela nonobstant la condamnation de la France en 2011 par les instances européennes pour ce motif.


En cette fin d’année 2011 les actions de maintien de l’ordre des différents régimes en place au proche orient alimentent les médias occidentaux, à raison des répressions énergiques se traduisant par des victimes dans la population.


Le français moyen, peu au fait de la politique étrangère, se dit confusément que ce sont des affaires d’arabes, entre arabes, et que même si c’est malheureux, après tout avec la crise et le chômage nous avons d’autres chats à fouetter. Qu’ils se débrouillent entre eux, à chacun ses problèmes.


En voyant les images des violences policières, déversées chaque jour à l’heure des repas, le français moyen se sent rassuré de vivre dans une démocratie en pensant que cela n’arrivera jamais chez lui.


Et bien il se trompe.


En effet, non seulement les élus Ump pensent que les enfants dès 12 ans doivent travailler comme des adultes, ainsi que le sénateur de Marseille Gaudin le déclarait lui-même

- PARIS (AFP) 01/12/2011 : Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire UMP de Marseille, a jugé jeudi "intéressantes" les propositions de son parti sur les mineurs délinquants, considérant que "faire bosser un peu des gosses" délinquants dès l'âge de douze ans était "tout à fait convenable".


Mais en plus le président Sarkozy a pris, depuis le 1er juillet 2011, des dispositions selon lesquelles la police a le pourvoir, et l’autorisation, de tirer sur les foules de manifestants avec des armes à feu, comme en Syrie, en Egypte, et dans les pays du Maghreb. Après avoir dépensé 496 millions d’euros de l’argent des Français pour promouvoir un régime islamique en Libye pratiquant la charia, cela n’étonne plus à vrai dire.


Voici le texte officiel paru au JO de la République Française, avec le silence complice des médias


Décret n° 2011-794 du 30 juin 2011 relatif à l'emploi de la force pour le maintien de l'ordre public


Article 2

Après l'article R. 431-2 du code pénal, il est créé un article R. 431-3 ainsi rédigé :


« Art. R. 431-3.-I. ― L'emploi de la force par les représentants de la force publique n'est possible que si les circonstances le rendent absolument nécessaire au maintien de l'ordre public dans les conditions définies par l'article 431-3. La force déployée doit être proportionnée au trouble à faire cesser et doit prendre fin lorsque celui-ci a cessé.


« II. ― Hors les deux cas prévus au quatrième alinéa de l'article 431-3, les représentants de la force publique ne peuvent faire usage des armes à feu pour le maintien de l'ordre public que sur ordre exprès des autorités habilitées à décider de l'emploi de la force dans des conditions définies à l'article R. 431-4.


« Cet ordre est transmis par tout moyen permettant d'en assurer la matérialité et la traçabilité.

« III. ― Pour les forces armées mentionnées aux 1° et 3° de l'article L. 3211-1 du code de la défense, l'ordre exprès mentionné au II prend la forme d'une réquisition spéciale écrite délivrée par les autorités mentionnées à l'article R. 431-4.


« IV. ― Hors les deux cas prévus au quatrième alinéa de l'article 431-3, les armes à feu susceptibles d'être utilisées pour le maintien de l'ordre public sont les grenades principalement à effet de souffle et leurs lanceurs entrant dans le champ d'application de l'article 2 du décret n° 95-589 du 6 mai 1995 et autorisés par arrêté du Premier ministre.


« V. ― Sans préjudice des articles 122-5 et 122-7, peuvent être utilisées dans les deux cas prévus au quatrième alinéa de l'article 431-3, outre les armes mentionnées au IV, les armes à feu de 1re et de 4e catégorie adaptées au maintien de l'ordre correspondant aux conditions de ce quatrième alinéa, entrant dans le champ d'application de l'article 2 du décret n° 95-589 du 6 mai 1995 et autorisées par arrêté du Premier ministre. »OR: IOCJ1008798D


Décret n° 2011-795 du 30 juin 2011 relatif aux armes à feu susceptibles d'être utilisées pour le maintien de l'ordre public NOR: IOCJ1113072D


Publics concernés : représentants de l'Etat, militaires et fonctionnaires en charge des missions de maintien de l'ordre public.

Objet : liste des armes à feu susceptibles d'être utilisées, en fonction des situations, pour le maintien de l'ordre public.

Entrée en vigueur : immédiate.

Notice : le présent décret définit avec précision les caractéristiques techniques des armes à feu qui peuvent être utilisées par les forces de l'ordre pour le maintien de l'ordre public : en règle générale, seules les grenades lacrymogènes et leurs lanceurs sont autorisés. Le décret définit également les caractéristiques des armes à feu qui peuvent être utilisées dans les situations prévues au quatrième alinéa de l'article 431-3 du code pénal (lorsque des violences ou voies de fait sont exercées contre la force publique ou lorsque cette dernière est dans l'impossibilité de défendre autrement le terrain qu'elle occupe).

Références : le décret peut être consulté sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr).


Le Premier ministre,

Sur le rapport du ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration,

Vu le code pénal, notamment ses articles 431-3, R. 431-1 à R. 431-5 ;

Vu le code de la défense, notamment son article R. 3225-6 et ses articles D. 1321-6 à D. 1321-10 ;

Vu le décret n° 95-589 du 6 mai 1995 modifié relatif à l'application du décret du 18 avril 1939 fixant le régime des matériels de guerre, armes et munitions ;

Vu l'arrêté du 30 avril 2001 relatif au classement de certaines armes et munitions en application du B de l'article 2 et de l'article 5 (a) du décret n° 95-589 du 6 mai 1995 modifié relatif à l'application du décret du 18 avril 1939 fixant le régime des matériels de guerre, armes et munitions,

Décrète :


Les armes à feu susceptibles d'être utilisées par les représentants de la force publique pour le maintien de l'ordre public en application du IV de l'article R. 431-3 du code pénal sont les suivantes :

APPELLATION CLASSIFICATION

Grenade GLI F4 et Grenade lacrymogène instantanée

Grenade OF F1 Article 2 du décret du 6 mai 1995 susvisé catégorie 1, paragraphe 9 b

Grenade instantanée Lanceurs de grenades de 56 mm et leurs munitions

Classés en 4e catégorie par l'arrêté du ministre de la défense pris en application du paragraphe 2 du II du B de l'article 2 du décret du 6 mai 1995 susvisé

Lanceurs de grenade de 40 mm et leurs munitions Article 2 du décret du 6 mai 1995 susvisé catégorie 1, paragraphe 9 b

Grenade à main de désencerclement Article 2 du décret du 6 mai 1995 susvisé catégorie 1, paragraphe 9 b


Article 2

Les armes à feu susceptibles d'être utilisées par les représentants de la force publique pour le maintien de l'ordre public en application du V de l'article R. 431-3 du code pénal sont celles prévues à l'article précédent ainsi que celles énumérées ci-après :

APPELLATION CLASSIFICATION

Projectiles non métalliques tirés par les lanceurs de grenade de 56 mm Classés en 4e catégorie par l'arrêté du ministre de la défense pris en application du paragraphe 2 du II du B de l'article 2 du décret du 6 mai 1995 susvisé

Lanceurs de grenades et de balles de défense de 40 × 46 mm et leurs munitions Article 2 du décret du 6 mai 1995 susvisé catégorie 1, paragraphe 9 b

Lanceurs de balles de défense de 44 mm et leurs munitions


Article 3

En application du V de l'article R. 431-3 du code pénal, outre les armes à feu prévues à l'article précédent, est susceptible d'être utilisée pour le maintien de l'ordre public, à titre de riposte en cas d'ouverture du feu sur les représentants de la force publique, celle mentionnée ci-après :

APPELLATION CLASSIFICATION

Fusil à répétition de précision de calibre 7,62 × 51 mm et ses munitions

Article 2 du décret du 6 mai 1995 susvisé catégorie 1, paragraphe 2


Ainsi donc, pour de simples voies de fait dans les lieux publics exit les lacrymogènes, remplacés par les armes à feux, dont selon l’article 3 du second décret des fusils automatiques 7,62 mm à répétition avec lunettes de visée. Les armes des snipers pour tirer les gens comme des lapins.


Les manifestants français sont désormais informés que les forces de l’ordre sont habilitées à tirer à vue sur les foules depuis le 1er juillet 2011. Et qu’en conséquence les femmes et les enfants peuvent être massacrés comme les populations syriennes, mais cette fois à Paris, à Quimper, à Marseille à Lyon et ailleurs.


Pour conclure il faut rappeler que dans un livre récemment paru , Histoire secrète de la Droite, 50 ans d’intrigues et de coups tordus, on y raconte que l’actuel président Français, Sarkozy, alors ministre de l’intérieur, exerça le chantage des dérapages policiers et des morts de manifestants, sur le Président Chirac, afin de le contraindre à renoncer à la réforme Villepin sur le CPE

- Je vous le dis Jacques. Si les banlieues s’en mêlent, on ne maîtrise plus rien (page 563 Le rêve calciné de Villepin)


Chirac refusa de risquer une nouvelle affaire de type Malik Oussekine (paris 6 décembre 1986 à 1h30 du matin).


Depuis le 1er juillet 2001 Sarkozy est donc prêt à l’affrontement, ainsi qu’à assumer les morts et les bavures policières qui en résulteront. On rapprochera cela du massacre des algériens du métro Charonne par la police du 8 février 1962 sous les ordres du préfet Papon, pour dire que la «bacharisation de l’Ump, via les ordres de son président renoue avec les pratiques de Papon».


L’astrologue note que les instruments de la violence publique se renforcent avec des habilitations à tuer la population au moment du transit d’Uranus en Bélier. C’est particulièrement inquiétant!


En souhaitant qu’il n’en soit jamais fait usage, et que le renversement de ce pouvoir, porté à l’emploi des méthodes sanguinaires contre la population, s’accompagne rapidement de la radiation de ces décrets criminels contre le Peuple, et ses enfants.


Sarkozy protecteur? Assassin avec préméditation serait plus approprié.


GDB

comments (0)



1 - 1 of 1

post comment

your name*

email address*

comments*

verification code*





GDB


Depuis 2003 gauthier de bruges anime des rubriques, et publie dans Astroemail, revue mensuelle d'informations astrologiques vendue par email. Ses prévisions attirent l'attention sur des évolutions importantes de la société. Consultez les rubriques "Résultats" de ce site pour votre information, ainsi qu'"Éclairages" dans laquelle il livre ses sujets de réflexion.


Ce blog permet de développer des points de vue à chaud, en réagissant à des faits d'actualité, sans nécessairement les développer dans un article d' Éclairage.



TAGS




RECENT POSTS


LA FRANCE SE BACHARISE ELLE AUSSI COMME EN SYRIE


RÉCEPTION MERCURE MARS ET LES PRÉSIDENTIELLES EN FRANCE


JACK LANG SUR LA LISTE URANUS PLUTON / NEXT ON THE LIST


DSK LE COMPLOT : RÉVÉLATIONS SUR LES COMPLOTEURS


LES HOMMES D'ARGENT AU POUVOIR UNE SOLUTION A LA CRISE?


RSS



ARCHIVE


march 2012


december 2011


november 2011





TOPICS


GENERAL (6)



admin*
















2012-2003 astroemail.com dernière mise à jour