madame de Warens,anne noschis,brigitte macron,égérie, jean jacques rousseau, idées naïves et conséquences politiques


















Madame de Warens préfigure-t-elle Madame Brigitte Macron ?


Anne Noschis


Un livre, paru en 2012, mérite une attention particulière. La biographie documentée de Mme de Warens, l’égérie de Jean Jacques Rousseau, par Anne Noschis, à raison de ses principales correspondances, avec la nouvelle dame de la République Française depuis le 7 mai 2017.


Comme elle, Mme de Warens enseignait, et elle séduisit un de ses élèves, Jean Jacques Rousseau. Qu’elle dépucelat en lui enseignant aussi l’amour. Ce n’était pas au programme. A la différence et contrairement au film « Mourir d’aimer », racontant en 1972 la fin tragique d’une enseignante, Gabrielle Russier, éprise elle aussi d’un de ses élèves, l’actuelle première dame Française épousa l’objet de son affection, en divorçant d’un précédent mariage.


La seconde ressemblance se trouve dans les idées subversives échangées. Jean Jacques Rousseau se servit de ses discussions après l’amour, avec sa maîtresse, Françoise Louise de la Tour, baronne de Warens, pour rédiger son maître ouvrage « Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité sociale entre les hommes». Entretiens voluptueux, à partir desquels Rousseau esquissa sa théorie naïve du bon sauvage, et de la civilisation pervertissant l’être humain. A partir des idées subversives de son amante. Opposition de l’homme sauvage et de l’homme civilisé. Les travaux en ethnologie, notamment le maître ouvrage « Tristes Tropiques » montrèrent combien Rousseau se trompait. Mais on doit à Rousseau, certainement à Françoise de la Tour, les idées politiques actuelles en Ecologie. Elles aussi régressives notamment l’abandon du nucléaire pour l’éolien. Un recul technologique.


L’élection du 7 mai 2017 porta au pouvoir en France un homme aux idées exactement semblables, à ceux des concepts candides du philosophe Jean Jacques Rousseau, puisque la campagne politique fut menée sur l’idée particulièrement simplette d’une candidature ni de droite, ni de gauche, comme base de programme électoral apolitique. Faisant ainsi croire aux électeurs que le pouvoir, dans un pays comme la France, s’exerce sans idéologie sociale.


La configuration se résume ainsi, un homme aux idées naïves, Emmanuel Macron, vivant une relation affective avec une femme plus âgée que lui de 20 ans, aux idées politiques non exprimées publiquement, se retrouve avec la conduite d’une puissance mondiale entre les mains. Au XXIe siècle Jean Jacques Rousseau a fait un progrès considérable qu’à son époque, le XVIIIe siècle, il ne pouvait lui-même imaginer. A la différence, qu’au XVIIIe siècle, Jean Jacques Rousseau n’eut jamais l’occasion de mettre ses idées, intuitivement suggérées par des galipettes, en pratique. Alors qu’en 2017 les électeurs dupés confièrent les manettes du pays à un multicarte en propositions crédules.


Anne Noschis écrit dans sa biographie de Madame de Warens que celle-ci faisait régulièrement « des plans sur la comète », une manière de dire et de penser qu’elle était « chevalière d’industries et d’expédients ». Une « as » de l’improvisation improvisée. Recours aux solutions de fortune, régulièrement confrontée aux aléas, insouciance, imprudence, imprévoyance. Les 3 i principaux.


A partir de la publication de ses idées naïves, sensuellement susurrées à Rousseau entre les draps fripés, par Françoise Louise, on observait le décompte inexorable des évènements conduisant à la Révolution Française de 1789. Goethe écrivait « avec Voltaire c’est un monde qui s’achève, avec Rousseau c’est un monde qui commence ». Les idées de Rousseau/Madame de Warens causèrent des millions de victimes, en commençant par les guillotinés de la Révolution Française. L’exécution sauvage de Louis XVI est-elle une tragique méprise ? Ou un assassinat idéologiquement prémédité par des réflexions philosophiques niaises ?


Afin de comprendre ce qui se passera en France, il faut lire la biographie de Madame de Warens éducatrice de Rousseau, espionne, femme d’affaires, libertine. Pour s’intéresser aux idées de la nouvelle Madame de Warens Française. Encore énigmatique. Car la direction effective du pays n’est pas entre les mains de celui qu’on croit.


Anne Noschis enseigne la littérature dans le canton de Vaud. Elle réalisa une magistrale biographie de Mme de Warens dont le contenu intéresse désormais les chercheurs en science politique, autant que les psychologues et les psychiatres. Car les idées naïves sont vraisemblablement appelées, au cours des prochains mois, à diriger la politique Française avec des conséquences toutes aussi imprévues que rares en termes de probabilités. La France entre-t-elle, à nouveau, dans une de ses périodes bouleversantes d’instabilité, et d’agitations nationales, dont elle a le sanglant secret ?


En 486 pages, avec de nombreuses illustrations, dans un style agréable à lire, Anne Noschis donne le portrait d’une intrigante dont les idées subversives, distillées sur l’oreiller entre deux accouplements, ont inspiré, et bouleversé, le monde moderne. En dépit, et probablement à raison de son parcours banal d’aventurière, pour son époque.


Madame de Warens, Anne Noschis, 486 pages, éditions de l’Aire, isbn 9782940478279 prix 48 euros passez commande en donnant la référence isbn, ou par le site du distributeur payot.com. Disponible uniquement au format livre papier.


Les questions sont :

. Les idées naïves d’une enseignante peuvent-elle changer le monde ?


. Une idée a-t-elle plus de puissance d’illusion lorsqu’elle ne peut pas être expérimentée (celles de Marx testées à partir de 1917 en Russie prirent fin avec la Perestroïka de 1991-1999 de Gorbatchev). La Révolution Française était déjà morte lors du coup d’Etat de Napoléon le 18 Brumaire.


. Quel est le pouvoir de déstabilisation/bouleversement des idées naïves quand elles se propagent ?



φClaude Thebault 31/05/2017






"diffusion en matière juridique de renseignements et informations à caractère documentaire

en application de l'article 66-1 de la loi du 31/12/1971 reproduction interdite"

Une - Actualités-Editeur -AstroDiko - Astrosofie - Blog -Culture - Magazine - Legalis - Mystifications - Société


                           Médiation Extra Judiciaire   Engagement consommateur   droits intellectuels

                         

                                       ©2017-2003 Tous Droits Réservés www.astroemail.com  ISSN 2267-2702